Catégories Visibilité et marketing

L’Analyse SWOT, pour une meilleure analyse stratégique


Matrice Swot

Analyse SWOT : définition

L’analyse SWOT est un outil simple mais très puissant qui vous aidera à développer votre stratégie commerciale et marketing, pour votre entreprise existante ou en devenir. « SWOT » provient de l’anglais “Strengths, Weaknesses, Opportunities and Threats”, autrement dit Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces. Une analyse SWOT permet de classer vos principales forces, faiblesses, opportunités et menaces en une liste généralement organisée dans une grille comportant 2 lignes et 2 colonnes. Il est possible de trouver facilement un modèle pré-rempli et des exemples sur les Internet.

Que contient exactement une étude SWOT ?

Le SWOT met en lumière les éléments sur lesquels vous pouvez agir et ceux sur lesquels vous n’avez aucun contrôle. Les forces et les faiblesses sont internes à votre entreprise. Elles sont liées aux choses que vous pouvez améliorer ou changer, comme par exemple votre équipe, vos brevets, l’emplacement de votre local etc. Les opportunités et les menaces sont externes à votre entreprise et concernent principalement vos concurrents et l’état du marché sur lequel vous évoluez. Le SWOT a ici pour vocation de mieux appréhender les principales menaces et saisir les opportunités.

Les avantages de l’analyse SWOT dans un projet de développement ou d’installation

Les avantages de mener ce genre d’étude sont nombreux. Elle aide en effet à « s’analyser soi-même » tout en corrigeant ses faiblesses. Il s’agit de la première étape pour atteindre son objectif de développement. La matrice SWOT est également une source d’informations précieuses indispensables lors de la prise de décision. Elles déterminent les menaces face auxquelles il faut réagir.

Cette combinaison de forces et de faiblesses vous conduira vers des stratégies qui peuvent être mises en œuvre pour rendre votre business encore plus compétitif. L’analyse SWOT déterminera également l’ordre de priorité des actions que vous pourrez mettre en place à court, moyen et long terme.

Le SWOT aide aussi à comprendre les obstacles à la croissance d’une entreprise et donne les clés pour les surmonter en ajustant sa stratégie. Toutefois, il faut garder en tête que toutes les actions de l’entreprise ne seront pas nécessairement couronnées de succès. L’essentiel est que l’entreprise continue à ajuster ses stratégies en fonction des résultats. Avec un SWOT bien conçu, cette dernière pourra rapidement revoir sa ligne directrice jusqu’à ce qu’elle atténue les menaces ou conquière des opportunités.

Cette matrice ouvre enfin des perspectives d’avenir en éliminant certaines alternatives et en déterminant la meilleure voie à suivre. Dans un projet de développement, le SWOT est l’outil parfait car il aide à éliminer les buts et objectifs qui ne sont pas réalisables pour l’entreprise.

Analyse Swot

Pourquoi faire une analyse SWOT avant d’entreprendre un plan de développement ?

Prendre le temps de concevoir une analyse SWOT est indispensable pour développer une stratégie solide et prioriser vos différentes actions. Vous pensez peut-être tout savoir sur les facteurs de réussite de votre entreprise, mais en réalité, cette analyse vous forcera à voir votre entreprise sous un angle nouveau. L’analyse SWOT est particulièrement importante lors de la planification durant laquelle l’organisation doit décider de la stratégie qu’elle doit adopter. Les décisions stratégiques ne peuvent être prises que lorsque l’entreprise et ses acteurs savent tout sur eux-même et où ils se situent sur le marché.

Le diagnostic interne : évaluer ses capacités de développement

L’analyse interne consiste à déterminer les capacités de l’entreprise et ses faiblesses. Elle est utilisée pour trouver les meilleurs leviers pour atteindre ses objectifs. Par exemple, si une entreprise souhaite lancer de nouveaux produits, l’analyse lui dira si elle est réellement prête ou non. Le SWOT se travaille sur la base de l’élimination pour faciliter la prise de décision.

Les forces et les faiblesses sont choisies par l’entreprise elle-même, d’où la difficulté parfois d’être totalement neutre. Des analyses erronées pourraient faire penser au dirigeant que l’entreprise a de grandes forces ou très peu de faiblesses. Faire appel à un consultant peut alors être une bonne alternative au diagnostic en interne.

Les questions à se poser pour analyser ses forces

  • L’entreprise a t-elle mis en place un mix marketing efficace ?
  • Quelle est la part de marché de l’entreprise ?
  • Est-elle gérée efficacement ?
  • La société a-t-elle une bonne image de marque ?
  • Les clients sont-ils fidèles ?
  • Les process et la communication internes sont-ils fluides ?

Les questions à se poser pour analyser ses faiblesses

Plus importante que les forces, l’analyse des faiblesses aide l’entreprise à définir les opportunités auxquelles il faut dire non (manque de ressources humaines, de compétences, de fournisseurs etc.). Toutes vos faiblesses peuvent devenir des opportunités de croissance mais il ne faut pas pour autant toutes les saisir.

  • L’entreprise utilise-t-elle ses ressources de manière optimale ?
  • Comment se porte la trésorerie ?
  • Où se situe l’entreprise parmi tous ses concurrents ?
  • Les canaux de distribution sont-ils efficaces ?
  • L’entreprise subit-elle un fort turnover au niveau de ses salariés ?

Le diagnostic externe : étudier l’environnement de l’entreprise

Les facteurs de l’environnement externes constituent des opportunités et des menaces. Par exemple, la politique, les normes gouvernementales et l’état du marché sont autant de facteurs positifs ou négatifs qui impactent le plan de développement de votre entreprise. Il est donc essentiel de découvrir les opportunités sans nécessairement toutes les explorer. Une opportunité peut tout à fait être annulée par une faiblesse ou une même une force.

Les questions à se poser pour découvrir des opportunités

  • Sur mon marché, existe t-il encore des innovations possibles ?
  • Y a t-il des marchés et territoires géographiques exclus ?
  • Y a-t-il des marchés de niche qui ne sont pas encore couverts ?
  • Des partenariats bénéfiques peuvent-ils être envisagés ?
  • Est-il possible d’acquérir ou fusionner mon offre avec un produit ou une entreprise similaire ?

Le meilleur exemple d’opportunités est dans le e-commerce. En effet, les sociétés qui avaient du mal à vendre à l’échelle nationale sont aujourd’hui pour la majorité présentes en ligne et jouissent d’un marché bien plus ouvert. Mais cette opportunité est rapidement devenue une menace car elle a aussi fait grandir la concurrence. Ainsi, bien qu’il s’agisse d’une opportunité, l’entreprise doit examiner tous les autres quadrants de la matrice SWOT pour prendre une décision et continuer à se poser les bonnes questions. Dans ce cas précis :

  •  Ai-je la stabilité financière pour accroître mon entreprise ?
  • Ai-je suffisamment de ressources humaines ?
  • Comment gérer ma présence sur un nouveau territoire ?

Les principales menaces qui pèsent sur les entreprises

Les menaces qui pèsent sur votre entreprise peuvent se présenter sous de nombreux aspects différents : financiers, concurrentiels, humains … Voici les types de risques les plus fréquents pour les entreprises :

  • Arrivée de nouveaux concurrents, intensification de la concurrence existante
  • Changements des prix des matières premières, inflation
  • Technologies vieillissantes
  • Mauvaise gestion des coûts
  • Changements politiques
  • etc

Exemple d’analyse SWOT en vidéo

La matrice SWOT, un outil stratégique indispensable pour toute activité

Le SWOT est donc un outil d’aide à la décision que toute entreprise devrait utiliser, y compris les micro-entreprises. Elle donne confiance et confirme les leviers sur lesquels l’entreprise peut capitaliser.  À l’inverse elle met en exergue les points bloquants qui peuvent menacer l’entreprise et informe sur les opportunités à saisir afin d’augmenter significativement son chiffre d’affaires et conquérir de nouveaux clients. L’analyse SWOT revêt aujourd’hui une importance capitale face à la concurrence croissante et l’évolution de la dynamique du marché.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

80 − = 76