Catégories Lexique Business et Marketing

Définition : SCOP


Définition : SCOP

SCOP : qu’est-ce que c’est ?

L’acronyme SCOP signifie « société coopérative et participative ». Il s’agit d’une forme d’entreprise donnant du pouvoir à ses salariés. Une SCOP est une SARL ou une SA dont les collaborateurs sont les salariés. Ces derniers possèdent au moins 65 % des droits de vote et 51 % du capital de l’entreprise.

Soumise au Code civil et au Code du travail, une SCOP possède deux types d’associés : les associés investisseurs et les associés salariés. Durant un recrutement, un employé peut alors devenir associé salarié, participer aux votes durant les assemblées générales, et jouir d’une formation relative à la gestion de la société.

D’un autre côté, les associés investisseurs sont extérieurs et minoritaires au sein d’une SCOP. Ils ne peuvent pas être propriétaires de plus de la moitie du capital social de l’entreprise.Sachez qu’une SCOP peut avoir différentes formes juridiques : SAS, SAS et SARL.

SCOP : une entreprise à gestion participative et bénéfices répartis

Au sein d’une SCOP, les bénéfices sont répartis en 4 parts :

  • Une part pour le fonds de développement (45 % en moyenne).
  • Une part pour la réserve légale (15 % au minimum).
  • Une part pour régler les dividendes (le pourcentage le moins élevé).
  • Et une part pour les salaires (part travail : 25 % au minimum).

D’un autre côté, la SCOP est une entreprise à gestion participative qui implique les employés. Par ailleurs, les associés salariés effectuent l’élection des dirigeants. Les gérants, le directeur général, le président et les membres du Conseil de surveillance sont élus pour un mandat de 4 à 6 ans.

Si les dirigeants sont rémunérés, ils sont considérés comme des salariés de la SCOP.

SCOP : un statut juridique à avantages et inconvénients

Les sociétés coopératives et participatives sont bien différentes des entreprises traditionnelles. Les salariés y sont des associés en termes de gestion et d’investissements. Puisque les employés sont considérés comme étant des collaborateurs, ils seront plus motivés dans leurs tâches et missions. D’un point de vue financier, la SCOP est avantageuse en termes de capital variable, de fonds de développement, et d’épargnes salariales. Ces éléments obligatoires assurent la pérennité des salaires et des activités de la société.

Par contre, le travail en équipe au sein d’une SCOP nécessite une gestion plus compliquée de l’équipe. Le manager partage ses obligations et droits avec les salariés. Le fonctionnement de cette entreprise dépend également de chacun, ce qui n’est pas très évident en pratique.