Services aux entreprises

Comment faire pour établir un plan de financement ?

Par Manuel , le 20 juillet 2021 — 7 minutes de lecture
Elaboration d'un plan de financement

Le plan de financement est un élément essentiel dans la gestion financière, car il permet d’avoir une vue sur les besoins de ressources pécuniaires dont l’entreprise aura besoin sur plusieurs exercices.

Il est donc primordial pour une entreprise de maîtriser sa conception et de le faire dans les règles de l’art. Dans ce dossier, nous vous éclairerons sur le sujet.

Quelle est la définition du plan de financement ?

Un plan de financement est un état financier établi sur la base de prévisions et se fait de façon pluriannuelle qui présente les besoins et les ressources de fonds de l’entreprise. Ce document a pour but principal d’avoir une cohérence entre les besoins de fonds de l’entreprise avec ses ressources.

Dans cette définition, les deux éléments sur lesquels se repose l’état financier sont :

  • Les besoins de fonds, les éléments dont l’entreprise a besoin de financement
  • Les ressources de fonds dont l’entreprise dispose pour financer ses besoins

Il existe deux types de plans de financement :

  1. Le plan de financement initial, établi pour la création de l’entreprise ;
  2. Le plan de financement pluriannuel budgétisé, avec un horizon de 3 à 5 années d’exercices.

Pourquoi établir un plan de financement ?

L’établissement d’un plan de financement vise à piloter la partie financière de la structure d’une entreprise, en mettant en relation les fonds qui sont à disposition de l’entreprise et ceux dont elle a besoin.

Élément du Business Plan, il a une importance primordiale, car c’est un document qui permet à la société de valider la faisabilité et la viabilité financière d’une création ou d’un projet de développement de l’entreprise.

Pour qui est-il établi ?

Les utilisateurs du plan de financements sont nombreux, à savoir :

  • Les investisseurs et les prêteurs
  • Les actionnaires
  • Les dirigeants
  • Et les différentes parties prenantes

Quels sont les éléments à intégrer dans le plan de financement ?

Les comptes de résultats prévisionnels et le cas échéant, les bilans prévisionnels, doivent être établis préalablement pour la construction du plan de financement prévisionnel.

Les besoins de fonds

Les principaux besoins de fonds qui vont apparaître dans le plan de financement sont :

  • Les investissements qui traduisent la stratégie de développement de l’entreprise. Ils peuvent être détaillés selon leurs natures : corporels, incorporels et financiers. Vous pouvez les identifier à l’aide du budget des investissements ;
  • Les décisions d’augmentation du besoin en fonds de roulement (BFR). Les BRF sont des avances de fond quasi permanentes dont l’entreprise doit disposer pour faire fonctionner son activité, notamment lorsqu’elle doit maintenir un niveau de stocks récurrents et octroyer des délais de paiement à ses clients. Ces besoins s’identifient également dans le budget des investissements.
  • Les remboursements d’emprunt. Tout au long de sa vie, l’entreprise sera le plus souvent amenée à contracter des emprunts auprès des établissements bancaires pour financer ses besoins de fonds. Les emprunts souscrits figureront dans le tableau des ressources. En contrepartie, le remboursement d’emprunt, seulement la part du capital, constitue un besoin de fonds. C’est le budget de financement qui va gérer les différents remboursements.
  • Le retrait prévisionnel de compte courant d’associés qui figurera dans le budget de financement.
  • Les distributions prévisionnelles de dividendes.

Les ressources de fonds

Les principales ressources de fonds de l’entreprise sont :

  • La capacité d’autofinancement, qui représente des ressources internes. Elle provient du flux de trésorerie généré par l’activité de l’entreprise. Le montant de la capacité d’autofinancement est calculé à partir des éléments du compte de résultat.
  • Les emprunts bancaires, qui sont des ressources externes de l’entreprise. L’entreprise peut être dans l’obligation de recourir aux crédits bancaires qui financent la majeure partie de ses investissements. Ils peuvent être identifiés dans le budget de financement.
  • Les éventuels produits de cession d’investissement. L’entreprise peut décider de vendre des immobilisations dont elle n’a plus besoin. Le prix de cession, prix hors taxe, constitue une ressource pour l’entreprise. Ces produits éventuels seront inscrits dans le budget d’investissement.
  • Les subventions d’investissement reçues des tiers
  • Les éventuelles augmentations de capital
  • Les éventuels apports en compte courant d’associés

Comment établir le plan de financement initial ?

Ici, le but est de déterminer le coût de démarrage du projet et de voir en conséquence les besoins en financement qu’il nécessite.

Initialement, les fonds dont une entreprise a besoin pour sa création sont généralement liés aux investissements :

  • Tout achat d’équipements, matériels et outillages, véhicules, mobilier…
  • Toute acquisition d’immobilisations, comme un bâtiment, un terrain et tous travaux d’agencement et de rénovation
  • Tout acquisition de fonds de commerce, de marque, de licence et brevet…
  • Les dépôts et cautionnements versés
  • Etc.…

Le coût des investissements est équivalent à leur prix d’acquisition hors taxe.

Les achats hors investissements sont également des éléments des besoins de fonds de démarrage :

  • Les frais administratifs engagés pour la création de l’entreprise
  • L’achat de stocks nécessaire au démarrage des activités
  • Les autres achats comme l’achat de petits matériels et fournitures
  • Les ressources financières, quant à elles, peuvent être :
  • Les apports en numéraire et en nature effectués par les actionnaires, ou les apports de l’exploitant
  • Les apports en compte courant d’associés
  • Les emprunts contractés
  • Les subventions d’investissement à la création

La différence entre le total des besoins et le total des ressources constitue la variation de trésorerie. Le tableau suivant donne un exemple de plan de financement initial :

plan de financement initial

Pour des explications en image, voir :

Comment établir le plan de financement pluriannuel ?

L’élaboration de ce document a pour but de s’assurer que l’entreprise disposera des ressources financières nécessaires pour supporter les besoins en fonds sur un horizon de 3 à 5 ans.

Pour le mettre en place, il est nécessaire de partir du plan de financement initial pour ensuite incorporer les nouvelles opérations liées aux exercices concernés. Ces opérations peuvent se porter sur :

  • Les investissements nouveaux réalisés par l’entreprise
  • L’augmentation de capital et les mouvements dans le compte courant d’associé
  • Les emprunts nouvellement souscrits
  • Les distributions du résultat
  • Les subventions d’investissement reçues
  • La variation observée sur le besoin en fonds de roulement ou BFR
  • La capacité d’autofinancement dans le cas échéant, ou l’insuffisance d’autofinancement

Mais avant toute chose, il est impératif d’établir les comptes de résultat prévisionnels et les bilans prévisionnels des trois ou cinq prochains exercices pour avoir les informations nécessaires à l’élaboration du plan de financement.

Le tableau suivant nous donne un aperçu du plan de financement sur trois exercices.

Le plan de financement est donc un tableau qui vise à s’assurer de la bonne gestion financière de l’entreprise. Elle constitue une base importante pour la prise de décision des dirigeants quant à la stratégie financière à adopter. 

Manuel

Manuel a lancé sa première entreprise à l'âge de 17 ans, aujourd'hui il est à la tête de 3 sociétés.