Catégories Visibilité et marketing

Comment écrire un article de blog captivant ?


Bien Ecrire Un Article De Blog

Chaque année, nombreux sont ceux qui se lancent dans le blogging et qui espèrent générer des revenus substantiels grâce à cette activité. Toutefois, rares sont les nouveaux acteurs qui parviennent à se démarquer et à assurer le bon développement de leur business en ligne. La principale raison de l’échec de certains blogueurs et infopreneurs ne réside pas toujours dans le référencement de leur blog. Bien entendu, un bon positionnement sur les moteurs de recherche est indispensable pour attirer les internautes. Cependant, il faut savoir que, sans des contenus de qualité et adaptés à son audience, un blogueur compromet son succès sur le web.

Vous projetez de faire vos premiers pas dans l’univers du blogging ? Nous vous proposons quelques conseils pour la rédaction d’un article de blog captivant, pouvant élargir efficacement votre audience et participer pleinement à la réussite de votre activité sur la toile.

Trouver un sujet original répondant aux besoins du lecteur

La première étape à réaliser pour écrire un article captivant est de trouver un sujet original, offrant des solutions à un ou des problèmes auxquels le lecteur est confronté.

Dans le cas où vous évoluez dans l’univers du digital, plus précisément dans le webmarketing, évitez de publier des textes maintes fois traités comme « Comment créer un blog ? » ou « Qu’est-ce que l’Inbound marketing ? ». Ces types d’articles apportent rarement des éléments nouveaux qui peuvent captiver votre audience et ne vous permettront pas de développer votre blog.

Pour vous démarquer de vos concurrents et séduire efficacement vos cibles, n’hésitez pas à privilégier l’authenticité en vous lançant dans des sujets auxquels les autres blogueurs n’ont pas encore pensé.

Si vous éprouvez des difficultés à trouver des idées pour votre article de blog, vous pouvez vous poser quelques questions relativement simples : « Quels sont mes cibles ? », « Quels sujets intéressent mon audience ? », « Quels sont les problèmes auxquels ils sont confrontés ? », « Quelles solutions mon article doit-il apporter ? », etc.

Dans la majorité des cas, les réponses à ces questions vous dirigent vers des idées de contenu plus ou moins basiques. Une fois que vous aurez trouvé le sujet le mieux adapté à votre article, vous devez donc appliquer une petite touche d’originalité pour séduire rapidement le lecteur.

Mettre en lumière sa passion et sa personnalité dans le contenu de l’article

Publier un sujet original et attrayant pourrait optimiser significativement le trafic de votre blog. Toutefois, si le corps de votre article n’est pas à la hauteur de son titre, votre taux de rebond peut augmenter significativement, tout comme les risques de perte d’audience.

Pour accrocher le lecteur et l’encourager à passer du temps sur votre blog, vous devez mettre votre passion et votre personnalité en lumière. Soyez naturel dans votre discours et n’hésitez pas à vous écarter des règles formelles de rédaction pour pouvoir vous rapprocher davantage du lecteur.

Plutôt que d’utiliser un langage soutenu et de créer un article insipide, optez pour des expressions plus ou moins familières, mettez vos émotions en lumière, choisissez des exemples originaux en puisant dans votre parcours et employez le « tu », surtout si vous vous adressez à des particuliers et non à des professionnels.

Par ailleurs, dans votre discours, partagez votre passion, déployez toute la splendeur de votre style et offrez de la chaleur à vos lecteurs pour qu’ils développent une irrésistible envie de poursuivre leur lecture.

Le storytelling peut être une excellente solution pour enrichir votre contenu. Il vous permet de mieux étayer vos propos, vos idées et de renforcer le côté passionnant de votre article.

À titre d’information, la communication sur le web est généralement froide et les internautes éprouvent de plus en plus le besoin d’accéder à des articles et des contenus offrant de la chaleur humaine et imprégnée d’émotions (joie, tristesse, surprise, etc.). Un texte dénué de saveur peut donc rebuter vos lecteurs et empêcher le bon développement de votre activité de blogueur.

Offrir des informations à forte valeur ajoutée

Un texte rempli d’émotions, dégageant des énergies positives et un style unique peut séduire votre audience. Néanmoins, dans le cas où votre contenu n’apporte aucune information intéressante à vos lecteurs, il ne peut participer au développement de votre blog.

Sachez qu’en cliquant sur un lien, l’internaute s’attend à trouver un article agréable à lire, fournissant des réponses concrètes aux questions qu’il se pose. S’il n’apprend rien de nouveau, il n’hésitera pas à se tourner vers la concurrence et évitera d’accéder à votre blog, à l’avenir.

Pour que votre contenu puisse contribuer pleinement à votre réussite, il doit tout simplement fournir des informations pertinentes présentées de manière unique et naturelle.

Afin de garantir la fiabilité des informations délivrées par votre texte, nous vous conseillons d’opter essentiellement pour des sources officielles, dont les données sont vérifiables.

À noter que la pertinence des informations fournies par vos articles joue un rôle prépondérant dans l’autorité de votre blog et votre notoriété.

Écrire pour les lecteurs

Rédiger des articles pleins d’entrain et particulièrement riches en information est la clé de la réussite de votre blog. Toutefois, en faisant essentiellement un étalage de votre expertise et de votre expérience dans vos textes, vous peinerez à séduire le lecteur.

Bien que les internautes apprécient les anecdotes, la mise en valeur d’émotions et analysent systématiquement le savoir-faire de l’auteur d’un article, ils sont plus ou moins réticents à poursuivre leur lecture si le contenu ne s’adresse pas à eux et ne leur permettent pas d’atteindre un objectif précis.

Lors de la rédaction de votre article de blog, offrez des informations à forte valeur ajoutée et aidez votre audience à les exploiter pour qu’elle puisse résoudre un problème ou atteindre un but spécifique. Privilégiez le « vous » ou le « tu », au détriment du « moi », du « je » ou du « nous ».

De manière générale, un article axé sur les lecteurs doit comprendre plus de 60% de « vous », de « tu » ou de « votre » et, par conséquent, moins de 40% de « je », de « moi » ou de « nous ».

Les mots à privilégier pour séduire les lecteurs

En utilisant les bons mots dans votre article, vous optimiserez les chances de captiver votre audience et d’atteindre votre objectif : augmenter le trafic de votre blog, optimiser vos revenus grâce à la vente de produits numériques, etc.

Dans un premier temps, vous devez axer le contenu de votre texte sur une des trois principales préoccupations humaines, à savoir la santé, l’amour et l’argent. Ensuite, intégrez des expressions tournant autour du progrès ou du développement personnel, ainsi que des termes provoquant de vives sensations (splendide, exceptionnel, etc.) et différentes émotions.

Pour capter rapidement l’attention du lecteur et favoriser son engagement, vous pouvez utiliser la technique du copywriting. Ce dernier est connu comme l’art d’utiliser habilement les mots pour convaincre les lecteurs de réaliser une action (achat, remplissage d’un formulaire de contact, etc.). Bien qu’il soit une méthode de rédaction publicitaire, généralement destinée aux e-commerçants, il peut vous aider à renforcer la vitalité des phrases d’un article de blog.

Dans la rédaction d’un contenu, le copywriter choisit essentiellement des mots qui ont un fort impact sur les lecteurs pour atteindre différents objectifs tels que l’amélioration de l’image de marque ou tout simplement l’optimisation des ventes d’un produit. Il étudie chacune de ses phrases de son article pour tenir les internautes en haleine, les inciter à poursuivre leur lecture et à passer à l’action.

Quelques règles à respecter dans la rédaction d’un article de blog

Pour que votre article de blog soit captivant, il faut certes exprimer votre passion, choisir les bons mots, répondre aux besoins du lecteur, mais il faut également respecter certaines règles relatives à divers éléments tels que les balises ou la structure.

La balise title et la description de l’article

Bien que la balise title et la description ne permettent plus d’améliorer le positionnement d’une page sur Google, Bing ou Yahoo, elles ne doivent pas être négligées surtout dans la rédaction d’un article de blog.

Ces deux balises apparaissent dans les résultats des moteurs de recherche et comptent donc parmi les premiers contenus que vous allez offrir à vos lecteurs. Pour que ces derniers soient tentés de cliquer sur le lien menant à votre contenu, vous devez rédiger un title relativement court, mais percutant, et une description dévoilant en quelques mots l’objectif de votre article.

La longueur idéale du title est de 70 caractères et celle de la description, de 155 caractères. Pour capter rapidement et efficacement l’attention de vos cibles, n’hésitez pas à mettre en œuvre la fameuse technique du copywriting.

Le titre et les sous-titres d’un article de blog

Tout comme le meta title et la meta description, le titre et les sous-titres de votre article de blog doivent être particulièrement soignés pour que votre contenu puisse susciter l’intérêt des internautes.

Si le titre doit mettre en lumière le sujet et la problématique abordée, les sous-titres doivent fournir d’excellents aperçus de votre contenu et encourager le lecteur à consulter l’intégralité de votre article.

Il est important de noter que les internautes font généralement défiler votre texte jusqu’à la fin, avant de prendre la décision de le lire ou non. Durant cette première étape, ils se focalisent essentiellement sur les sous-titres et dans le cas où ceux-ci ne répondent pas à leurs attentes, ils peuvent quitter votre site et se lancer dans de nouvelles recherches.

Outre les sous-titres, sachez que vous pouvez titiller la curiosité de votre lecteur en plaçant un post-scriptum à la fin de votre article. Ce petit message de quelques lignes vous permet d’offrir un autre aperçu des informations proposées par votre contenu.

L’introduction et les paragraphes

Une fois que le lecteur décide de consulter intégralement votre article de blog, vous devez, une fois de plus, l’encourager à ne pas stopper la consultation de votre page. Pour ce faire, mettez en place une introduction extrêmement attrayante en utilisant, dans la mesure du possible, la méthode du copywriting.

Ensuite, veillez à ce que votre texte soit bien aéré. Évitez de faire de longs paragraphes et de longues phrases.

Il faut savoir que de nombreux internautes s’adonnent à des séances de lecture à partir de leur smartphone. En leur proposant un contenu difficile à lire, vous les incitez à quitter votre site pour chercher les informations et les produits qu’ils recherchent sur d’autres pages offrant un meilleur confort visuel.

La structure de l’article

Contrairement aux idées reçues, il ne faut jamais garder le meilleur pour la fin si vous souhaitez rédiger un article de blog captivant. Optez pour la structure de la pyramide inversée et délivrez les informations les plus importantes et les plus recherchées par les internautes en début de texte.

Une fois que vous aurez fourni les principales solutions aux problèmes du lecteur, vous pouvez offrir de petits détails intéressants en fin d’article pour qu’il poursuive sa lecture jusqu’à la dernière partie, à savoir l’appel à l’action.

À noter que la structure de la pyramide inversée vous permet d’écrire un contenu optimisé pour les lecteurs, mais aussi pour Google. Les robots du moteur de recherche apprécient particulièrement les articles qui proposent d’emblée des informations à forte valeur ajoutée, répondant à la problématique évoquée dans leur titre.

Les images intégrées aux articles de blog

Les images sont des éléments à ne pas négliger dans la conception de votre contenu. Elles peuvent aérer vos paragraphes et mettre en lumière des idées non évoquées par votre article.

D’autre part, elles peuvent vous aider à améliorer la visibilité de votre article et de votre blog sur les pages de résultats des moteurs de recherche.

Pour que vos images puissent participer à l’optimisation de votre référencement, remplissez leur balise Alt avec la requête clé de votre contenu et mettez leur lien en « no link ».

La conclusion

Après avoir consulté l’intégralité de votre article, le lecteur atterrit enfin sur la conclusion. Cette dernière doit être rédigée avec minutie pour qu’elle puisse convertir efficacement l’utilisateur en lead (client potentiel).

La conclusion de votre texte doit tout d’abord fournir un résumé des idées que vous avez développées et délivrer une fois de plus, la ou les solutions aux problèmes des lecteurs. Elle doit ensuite comprendre un appel à l’action.

Dans la rédaction du call-to-action (CTA), soyez direct et franc. Expliquez en quelques mots ce que l’internaute doit faire après la lecture de votre article de blog : remplir un formulaire, faire une recommandation, cliquer sur « J’aime », acheter un produit, etc.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

61 + = 63