Entrepreneuriat

Explosion de l’auto-entreprenariat en France : un statut à multiples casquettes

Par Marc , le 27 août 2021 — 3 minutes de lecture
un homme fait des papiers

2 millions d’autoentrepreneurs en France : c’est le nombre d’inscriptions qu’a enregistré l’URSSAF en juillet 2021. Avec un taux de 17,5 % supérieur à celui de l’année 2019, les chiffres ne cessent de grimper depuis le début de la pandémie. Vivre de sa passion, gagner en autonomie et en liberté, voilà ce qui anime tous ces nouveaux entrepreneurs. Métier à multiples casquettes, il n’est cependant pas toujours évident de tout gérer seul au quotidien et de rester à la page.

Les autoentrepreneurs « au four et au moulin »

Faire de sa passion un métier, ne plus dépendre d’un patron, gérer soi-même son emploi du temps, travailler où l’on veut et quand on veut, c’est ce qui nous a donné envie de prendre le large. Mais, soyons honnêtes, nous avons vite compris que tout ne serait pas aussi rose que ce qu’on s’était imaginé. Car si ce statut offre une liberté totale dans la gestion de notre affaire, elle nous laisse également endosser tous les rôles d’une entreprise: commercial lors de la prospection, comptable lors des différentes déclarations à effectuer auprès de l’URSSAF (ou lorsque l’on réclame pour la dixième fois le règlement d’une facture) ou encore manager, pour soi-même, car il faut bien se lever le matin et s’astreindre à des horaires de travail. Tous ces rôles, qui représentent finalement la moitié de notre temps, demandent certaines compétences que l’on n’a pas forcément. Qu’à cela ne tienne, nous les obtiendrons !

On reste à la page !

Nous n’avons pas le choix, nous devons donc nous former et rester à la page. Le temps passe, les technologies évoluent et la société également. Pour ne pas rester sur le carreau depuis notre bureau d’appartement, il convient de se former, et de se former régulièrement. Pour ce faire, rien de plus simple, car aujourd’hui nous n’avons même plus besoin de sortir de chez soi. Le CPF vous permettra, par exemple, de trouver une formation à domicile.

Avec des milliers de formations diverses et variées proposées, impossible de ne pas obtenir ce que vous souhaitez. Adressé à tous les actifs de France (jeunes diplômés, travailleurs handicapés, créateurs d’entreprises, etc.), le CPF offre des formations, payées par des fonds mutualisés, dans le cadre d’une loi datant de 2018. À vocation à tout d’abord offrir la « liberté de choisir son avenir professionnel », ces formations permettent également aux travailleurs d’acquérir de nouvelles compétences.

Alors, on se lance ?

Marc

Marc est un nomade digital qui vit de la monétisation de ses sites internet, notamment via l'affiliation et le dropshipping. Il vient régulièrement proposer des contenus toujours aussi pertinents aux lecteurs de 7-Dragons.