Entrepreneuriat

La gestion de la masse salariale

Par Philippe , le 30 juillet 2021 — 5 minutes de lecture
Gestion de la masse salariale

La gestion de la masse salariale est l’une des tâches les plus éprouvantes au sein d’une entreprise. La masse salariale est une des principales sources de dépenses, mais les salariés sont cependant indispensables au bon fonctionnement de toute entreprise. Dans cet article, nous abordons quelques aspects de la gestion de la masse salariale dans une entreprise.

Définition de la masse salariale

Selon l’INSEE, la masse salariale se définit comme étant « le cumul des rémunérations brutes des salariés de l’établissement ». Cette masse salariale représente la totalité des salaires bruts et des primes versées à l’ensemble des salariés au sein d’une société ou d’un établissement. Il est important de préciser que les avantages en nature ne sont pas pris en compte dans la masse salariale.

Quelle est l’utilité de la masse salariale ?

L’utilité de la masse salariale se remarque sur plusieurs aspects. En effet, elle est très pratique pour :

  • des calculs statistiques comme la détermination du système d’information « Clap » (Connaissance Locale de l’Appareil Productif) ;
  • des statistiques régionales ou sectorielles ;
  • l’acquittement de quelques taxes (contribution pour la formation professionnelle, taxe d’apprentissage, taxe sur les salaires).

La gestion de la masse salariale représente donc un paramètre indispensable à la stabilité de toute entreprise.

Le calcul de la masse salariale : comment procéder ?

Le calcul de la masse salariale est relativement simple. Il correspond à la somme du total des traitements et salaires bruts que reçoivent les salariés au cours de l’exercice comptable. Le calcul inclut également les différentes primes : masse salariale pour une année = total des rémunérations brutes + primes. Pour rappel, il faut notifier que le calcul de la masse salariale en rapport avec l’administration fiscale ne prend pas en compte les cotisations patronales.

Il existe principalement deux techniques qu’exploitent les spécialistes et les dirigeants pour calculer la masse salariale :

  • la masse salariale comptable est calculée en intégrant les cotisations patronales ainsi que des congés payés. On obtient ainsi une donnée pratique en interne et utilisée comme ratio de pilotage d’une entreprise ;
  • la masse salariale budgétaire: elle est calculée avec les indemnités de licenciement. Ici, les cotisations patronales ne sont pas prises en compte.

Chacune de ces données contribue véritablement au bon fonctionnement d’une entreprise.

Le calcul du taux de la masse salariale

Il est important de connaître l’ampleur de la masse salariale en rapport avec le chiffre d’affaires de l’établissement ou de l’entreprise. Il s’agit d’une donnée qui sert à de multiples fins. En effet, elle permet d’effectuer une comparaison entre la masse salariale et le ratio moyen déterminé dans un secteur d’activité. Connaître le poids de la masse salariale permet également d’avoir un meilleur contrôle sur le modèle économique de l’entreprise.

Par ailleurs, cette donnée se révèle pratique pour développer une stratégie à long terme (objectifs de chiffre d’affaires, embauches, etc.). Le calcul du taux de masse salariale se réalise comme suit :

(Masse salariale/Chiffre d’affaires hors taxes de l’exercice) x 100.

Comment s’effectue la gestion des rémunérations et de la masse salariale ?

Le montant de la masse salariale est conditionné par le nombre de salariés et la grille des salaires. Il est capital d’assurer une bonne gestion de ces rémunérations. En effet, elles peuvent constituer une grande part des dépenses qu’effectue l’entreprise.

Le poids de la masse salariale

Lorsqu’une rémunération brute est versée à un salarié, celle-ci entraîne le paiement des cotisations patronales pour le compte de l’entreprise. Le taux de ces cotisations dépend du statut (cadre, employé) et du montant de la rémunération. Les cotisations patronales représentent généralement 45 % du salaire brut.

Fixer un salaire

Une bonne rémunération doit respecter les critères que voici :

  • être bénéfique aux salariés ;
  • s’adapter au marché relatif au secteur d’activité de l’entreprise ;
  • être flexible sur une partie du revenu afin de motiver le salarié à mieux travailler ;

Le pilotage de la masse salariale en entreprise

Le pilotage de la masse salariale revient à piloter les rémunérations des salariés d’une entreprise. Ce processus consiste à trouver la formule idéale entre les trois éléments suivants :

  • déterminer une grille de salaires pouvant motiver les effectifs ;
  • fixer une grille de salaires profitable à l’entreprise ;
  • embaucher le nombre idéal de salariés afin de faciliter le travail.

En somme, la gestion de la masse salariale concile deux principaux aspects : il s’agit de la gestion financière et de la gestion des ressources humaines.

Philippe

Entrepreneur dans l'âme, Philippe accompagne depuis 20 ans les entreprises dans leur développement.