Catégories Lexique Business et Marketing

Définition : bad buzz


Définition bad buzz

Bad buzz : qu’est-ce que c’est ?

Le bad buzz est en quelque sorte un buzz, mais dans un sens négatif. En effet, le bad buzz est un phénomène de publicité négative ou « bouche-à-oreille » négatif. Il se déroule généralement sur Internet, notamment sur les réseaux sociaux. Le bad buzz peut se propage sur d’autres médias, selon son ampleur. Un bad buzz se distingue surtout par le fait qu’il puisse se propager aussi vite qu’un éclair.

Qui provoque un bad buzz ?

Ce phénomène sur Internet peut être provoqué par un client non satisfait de la qualité d’un service, d’un produit, d’une offre, ou d’une marque. Dans ce cas, l’on parle de « vengeance consommateur ».

Une marque ou une entreprise peut également provoquer son propre bad buzz, suite à une éventuelle maladresse de son équipe. Il s’agit d’un dysfonctionnement d’une opération marketing de la marque. Il peut s’agir d’une publicité, par exemple.

Suite à une telle maladresse de l’entreprise, les internautes critiquent ou se moquent de la marque via les avis libres sur le web. C’est ce qui crée également un bad buzz sur Internet.

Bad buzz : un phénomène marketing à prendre au sérieux

Un bad buzz non maîtrisé pourrait salir la réputation d’une marque. Vous devez le prendre très au sérieux. Puisque les internautes peuvent donner leur avis partout sur le web, et demander les avis des autres, un bad buzz peut très vite nuire à votre marque. Ce phénomène de bouche-à-oreille très rapide représente un véritable danger pour votre e-réputation.

Bad buzz : une stratégie marketing ?

Bien maîtrisé, le bad buzz peut constituer une stratégie marketing, puisque vous allez attirer l’attention des internautes sur votre entreprise et votre marque. Qu’il soit provoqué ou subi, un bad buzz peut tourner en votre faveur.

Si le phénomène est provoqué volontairement par une marque dans le but d’attirer l’attention du public, il s’agit d’un « faux bad buzz ».

Dans une campagne de marketing viral, nous pouvons faire face à un bad buzz orchestré ou un bad buzz intentionnel.

Bad buzz : les 7 différents types

Il existe 7 types de bad buzz sur Internet et sur les médias sociaux :

  • Les bads buzz internes : qui proviennent des salariés. Il peut s’agir d’informations peu flatteuses ou négatives pouvant nuire à l’image et l’e-réputation de l’entreprise.
  • Les bads buzz réputationnels : qui remettront en cause la confiance des clients et l’image d’une marque.
  • Les bads buzz anti-changements : qui apparaissent lorsque les clients refusent une grande modification au sein de l’entreprise (slogan, couleur, logo, etc.).
  • Les bads buzz fausses rumeurs : constituent un message trompeur diffusé à l’ensemble des internautes. Ce type de bad buzz se base sur des informations falsifiées.
  • Les bads buzz controverses : qui provoquent une polémique à cause de contenus provocateurs, injurieux et discriminatoires. Ces derniers sont divulgués par la marque elle-même.
  • Les bads buzz militants : qui proviennent d’actions opposées à certaines pratiques de la société. Ce type de bad buzz est souvent protesté par les associations et ONG.
  • Les faux bads buzz.