Catégories Lexique Business et Marketing

Définition : dividendes


Définition : dividendes

Dividendes : qu’est-ce que c’est ?

Le terme « dividende » est très utilisé au sein d’une entreprise et dans le domaine de la finance. Les dividendes sont le revenu que l’entreprise verse à ses actionnaires. Ce revenu peut être versé une à plusieurs fois par an. Le dividende est alors la part de bénéfices de la société, qui seront ensuite répartis équitablement entre ses actionnaires. Cette répartition dépendra du nombre d’actions que chaque actionnaire possède.

Sachez qu’un Conseil d’Administration de l’Assemblée Générale de l’entreprise décidera et votera de tout concernant le versement des dividendes (montant, attribution ou non, date de versement, etc.).

Dividendes : un élément à voter et fixer

Avant de décider de distribuer des dividendes à ses actionnaires, le Conseil d’Administration d’une entreprise doit d’abord évaluer l’existence de bénéfices annuels distribuables. Ce Conseil peut également étudier les réserves de la société. Sachez que les dividendes sont un montant puisé dans les liquidités des sociétés. Bien que la rémunération des actionnaires s’effectue via le dividende, l’AG peut décider d’en verser peu, ou pas du tout.

S’il n’y a pas de paiement de dividendes, le montant non distribué devrait assurer le financement d’un autre projet pour la croissance de l’entreprise. Le vote et la fixation du dividende sont assurés par le Conseil d’Administration et les actionnaires :

  • S’ils optent pour la distribution de dividendes, les actionnaires auront droit à une rémunération, mais la valorisation de l’entreprise va baisser (puisque l’on touche à ses liquidités).
  • S’ils optent pour la non-distribution de dividendes, les actionnaires ne seront pas rémunérés. Par contre, leur action n’aura pas une baisse de valeur.

Paiement des dividendes : une décision stratégique

Comme stipulé précédemment, la distribution ou non des dividendes peut être favorable ou non pour les actionnaires. En effet, si l’Assemblée Générale vote pour le non-paiement de dividende, la valorisation de l’entreprise ne risque pas de chuter. Par ailleurs, les bénéfices seront investis dans des projets de croissance de la société. Mais ces projets ne seront pas forcément des réussites. Dans ce cas, les actionnaires seront perdants.

Quelle que soit la décision issue de l’AG, il faut peser le pour et le contre. Mieux vaut fixer une décision ayant le meilleur rapport bénéfice-risque, en essayant d’étudier les impacts de chaque possibilité, en termes de distribution de dividendes.

Dividendes exceptionnels : qu’est-ce que c’est ?

Les actionnaires peuvent percevoir des dividendes classiques et des dividendes exceptionnels. Il s’agit d’un montant versé de manière non prévisible et ponctuelle. Les dividendes exceptionnels sont distribués aux actionnaires, sans que ces derniers les aient prévus.

Sachez que ce type de dividende ne provient pas du capital de l’entreprise, mais des éventuels revenus alternatifs. La distribution de dividendes exceptionnels aura, par exemple, lieu lors de la cession ou la division d’une société. Le paiement peut se faire en espèce ou en actions.