Métiers et formations

Devenir comptable : la formation et le salaire

Par Philippe , le 30 juin 2021 — 5 minutes de lecture
Devenir Comptable

La profession de comptable a évolué ces dernières années et cette expansion fait de cette fonction, l’un des métiers les plus prisés. Indispensable au sein d’une entreprise, le comptable exerce son métier en tant qu’assistant ou en occupant un poste à responsabilité, selon le type d’entreprises dans lesquelles il travaille. Étant en charge du tenu de compte, il passe ses journées à calculer et vérifier des milliers de données chiffrés. Si on veut s’orienter dans ce domaine, il est préférable d’avoir un aperçu du métier, avant de choisir les meilleures écoles. L’objectif étant d’acquérir des compétences nécessaires à cet emploi et d’évoluer professionnellement.

La formation : un incontournable pour devenir comptable

Les qualités et le métier d’un comptable en entreprise

La comptabilité est un secteur en pleine évolution et compte de nombreux avantages pour réaliser une excellente carrière professionnelle. Pour exercer ce métier, il est nécessaire d’avoir de la rigueur et être méthodique dans l’exécution du travail. Le comptable doit être diplomate, pédagogue et disposer d’un sens relationnel accru. En plus de la gestion des comptes de l’entreprise, un expert-comptable est parfois amené à fréquenter les services commerciaux.

Ce professionnel côtoie le client s’il exerce son métier au sein d’un cabinet d’expertise comptable. Étant polyvalent, il sait anticiper les évolutions des lois fiscales et élaborer des budgets prévisionnels. Ses compétences servent à guider aux mieux ses clients ou son entreprise. Il s’agit d’un métier indispensable pour l’administration des entreprises, dans la mesure où le professionnel qui l’exerce doit réaliser des tâches très variées, nécessaires au bon fonctionnement d’une organisation.

Un comptable peut aussi bien travailler en entreprise que dans les fonctions publiques, en plus de s’installer dans un cabinet d’expertise-comptable. Pour le premier cas, l’expert-comptable pourra occuper des postes à hautes responsabilités comme être un chef comptable ou un directeur financier et profiter d’un salaire confortable et attractif.

La formation d’un gestionnaire comptable

Pour être un aide-comptable ou un assistant comptable, le diplôme de baccalauréat professionnel en comptabilité est requis. Un niveau bac + 2 ou un BTS comptabilité et gestion permet toutefois d’acquérir plus de responsabilités dans le métier de comptable. Il existe des formations universitaires qui apportent des compétences approfondies et aboutissent à des certifications comme la licence professionnelle des métiers d’administration et un diplôme d’expertise comptable.

Si vous n’avez pas le temps d’assister à une formation présentielle, le cursus en ligne est également une option. Ce parcours vous permet de devenir un simple comptable ou un expert-comptable. Du niveau bac + 2 à bac + 5, on peut exercer le métier d’assistant comptable, de chef comptable ou de directeur administratif et financier. La formation pour devenir un expert-comptable diffère de celle aboutissant au titre d’un comptable général. Si ce dernier ne nécessite qu’un DUT gestion des entreprises, l’expertise comptable demande huit ans d’études après le baccalauréat.

À la fin de la formation, vous devez maîtriser l’expertise fiscale et comptable. Vous ne pouvez exercer ce métier qu’après avoir acquis suffisamment de compétences. Votre mission première étant de contrôler des livres de comptes, une erreur dans la gestion peut engendrer de graves conséquences pour l’entreprise. Souvenez-vous : les déclarations fiscales de vos clients et les conseillers sur la gestion financière que vous prodiguez nécessitent une grande expertise.

Le salaire d’un comptable en entreprise

Au début de sa carrière, les salaires mensuels d’un comptable varient en fonction de la taille de l’entreprise. Un simple salarié touche 34 250 € brut par an et 46 272 € après une dizaine d’années d’expérience. Pour un chef de section comptable débutant, le salaire est de 3 000 € par mois et plus. En fonction de la structure de l’entreprise, des expériences du professionnel et de son diplôme, un assistant comptable gagne entre 18 000 € et 23 000 € par an.

Le responsable de la comptabilité d’une entreprise et ayant 2 et 5 ans d’expérience perçoit entre 40 à 65 000 € bruts par an. Le chargé de mission comptable perçoit un salaire annuel moyen de 49 000 €. Un comptable spécialisé dans un domaine particulier bénéficie d’une rémunération plus importante que les comptables généralistes. Un responsable du contrôle de la tenue des comptes touche par exemple 47 000 euros par an. Cette hausse de salaire s’explique par le besoin en nouveaux candidats plus talentueux et performants pour exercer le métier d’expert-comptable.

Comme dans la plupart des sociétés, il existe toujours une possibilité d’évolution de carrière, après plusieurs années d’expérience professionnelle. Un comptable exerçant dans une entreprise privée peut changer d’orientation et se tourner vers la fonction publique. L’accès au titre de comptable fonctionnaire nécessite la réussite aux concours. Chaque étudiant doit définir à l’avance leur choix de métier pour éviter de se perdre en cours de route. En suivant un programme de formation de qualité, il dispose des atouts nécessaires pour faire face aux éventuels problèmes au cours de leur carrière professionnelle.

Philippe

Entrepreneur dans l'âme, Philippe accompagne depuis 20 ans les entreprises dans leur développement.