Entrepreneuriat

Les caractéristiques et le fonctionnement du travail 3×8

Par Philippe , le 15 mars 2022 - 10 minutes de lecture
Les caractéristiques et le fonctionnement du travail 3x8

Généralement, une entreprise tourne la journée avec un rythme de 8 heures. Cependant, il se peut que les activités qu’elle exerce lui imposent des horaires atypiques, demandant une organisation spécifique du travail. En effet, certaines entreprises doivent être capables de rester fonctionnelles pendant plus de huit heures par jour. Ces entreprises, face à l’enjeu qui s’impose, doivent agencer leurs horaires en mettant en place l’organisation en travail posté, qui consiste à former des équipes en rotation ou en alternance.

Pour répondre à ce besoin atypique, vous pouvez adopter le travail 3X8, que nous allons vous expliquer dans la suite de cet article.

À quoi consiste le travail posté ?

Le travail posté est une organisation du travail qui consiste pour une entreprise à mettre en place des équipes de travail qui vont travailler en rotation pour garder un rythme atypique et continu.

Dans le cas d’une usine de production, pour maximiser l’utilisation de ses machines de production, elle peut décider de tourner avec un rythme de 24 heures par jour et 7 jours sur 7. Cette entreprise a donc intérêt à bien organiser son travail, et mettre en place le travail posté, afin de ne pas mettre en danger ses salariés, risquer une désorganisation de son fonctionnement et être punie par la loi.

Il en est de même pour toute entreprise qui adopte des rythmes de travail atypique, comme une entreprise qui doit être en service, même pendant les jours fériés, comme les entreprises d’externalisation des services clients.

Le travail posté, ou travail en rotation, permet à une entreprise de disposer de plusieurs équipes de travail qui vont se relayer sur les mêmes postes, organisées de manière à répartir les équipes en tranche horaire tout au long de la journée. L’enjeu de ce type d’organisation est de parvenir à organiser les équipes qui seront équitablement réparties pendant les horaires travail en instaurant des shifts de jour et de nuit, tout en évitant que les horaires ne se chevauchent.

La loi ne restreint pas les horaires de travail légaux qui doivent être obligatoirement adoptés par les entreprises. Autrement dit, elles sont libres de définir leurs horaires de travail, selon leurs besoins. Elles peuvent donc mettre en place le travail posté sans aucune contrainte. Cependant, si elles veulent basculer vers des horaires de travail atypique, elles ont l’obligation d’obtenir au préalable l’accord de leur personnel.

Quels sont les types de travail posté ?

Une entreprise peut mettre en place le travail posté au sein de son organisation, en adoptant l’une des configurations suivantes :

  • Le travail 3X8, consistant à mettre en place trois équipes de travail avec un horaire de 8 heures par jour chacune ;
  • Le travail 2X8, consistant pour l’entreprise à former deux équipes de travail en rotation, qui vont travailler pendant 8 heures chacune. Selon les besoins de l’entreprise, les équipes seront départagées en équipe de jours et équipe d’après-midi, ou en équipe de jour ou équipe de nuit. Cette organisation est idéale si l’entreprise doit fonctionner pendant 16 heures par jour.

L’organisation du travail en 3X8 : comment ça fonctionne ?

Comme il a été évoqué plus haut, le travail 3X8 est une méthode qui permet à une entreprise d’adopter des horaires de travail atypique. En effet, avec la formation de trois équipes de huit heures de travail, une entreprise qui travaille suivant cette méthode a la possibilité de tourner 24 h/24, et même 7 J/7. Le fonctionnement des équipes sera donc réparti sur trois shifts :

  • Les équipes du matin ;
  • Les équipes de l’après-midi ;
  • Et les équipes de nuit ;

Étant donné la spécificité des horaires de travail organisés en rotation, chaque équipe, selon la loi, a droit à quelques jours de repos suivants les dispositions de l’entreprise. En général, les salariés bénéficient de deux jours de repos pendant la semaine.

Le rythme de travail des trois équipes en rotation peut ensuite être organisé selon plusieurs configurations, choisies selon les besoins et les préférences de l’entreprise :

  • L’équipe rotative avec un rythme 5X2 ;
  • L’équipe rotative avec un rythme 6X2 ;
  • L’équipe rotative avec un rythme 4X1 ;
  • L’équipe rotative avec un rythme 4X2 ;
  • L’équipe rotative avec un rythme 4X3.

L’équipe rotative avec un rythme 5X2

Chaque équipe de travail adopte un rythme 5X2, ce qui veut dire qu’elle va être en service pendant 5 jours, puis bénéficier de deux jours de repos.

L’équipe rotative avec un rythme 6X2

Le shift rotatif avec un rythme 6X2 permet à une entreprise d’organiser ses équipes de 8heures en les faisant travailler pendant 6 jours, puis leur attribuer un repos de deux jours.

L’équipe rotative avec un rythme 4X1

Avec cette configuration, les équipes de travail de l’entreprise seront en service pendant 4 jours avec un horaire de 8 heures, et seront en repos le jour suivant.

L’équipe rotative avec un rythme 4X2

Comme avec le rythme 4X1, les équipes de travail seront en service pendant 4 jours. Mais leur repos sera de deux jours.

L’équipe rotative avec un rythme 4X3

La rotation en 4X3 permet à l’entreprise d’organiser ses équipes rotatives suivant la configuration 4 jours de service et 3 jours de repos, ou 3 jours de service et 4 jours de repos. Mais comme les jours de repos des équipes sont plus longues, leurs horaires de travail peuvent aller jusqu’à 10 heures.

Quels sont les inconvénients du travail 3X8 ?

Le travail 3X8 est un rythme atypique qui peut être bénéfique pour une entreprise. Néanmoins, il présente des inconvénients qui ne sont pas négligeables, surtout pour les salariés organisés en équipes de travail, s’il n’est pas mis en place correctement.

Des risques pouvant impactant le bien-être et la santé des salariés

Le principal inconvénient de cette organisation est lié au bien-être et à la santé des salariés. En effet, les horaires en rotation ont un impact considérable sur le métabolisme et l’horloge biologique des travailleurs. Le rythme imposé par l’entreprise peut entrainer un décalage important entre les horaires de travail, la vie sociale, et les besoins biologiques des salariés, ce qui peut altérer leur bien-être, mais surtout leur santé.

De ce fait, sans une bonne gestion du travail 3X8, les salariés risquent des troubles digestifs, des troubles intestinaux, des insomnies chroniques, une augmentation des troubles psycho émotionnels, une augmentation du stress et de l’anxiété, des problèmes sociaux, etc.

La diminution de la motivation des salariés

Des conditions de travail qui peuvent impacter grandement sur le bien-être et la santé des salariés peuvent conduire à une diminution de la motivation de ces derniers. En effet, les salariés peuvent se lasser du rythme de travail, qui peut être rude émotionnellement et psychologiquement, mais surtout physiquement. Ces faits peuvent, s’ils ne sont pas appréhendés, conduiront surement à une baisse de la motivation et donc, de la qualité de travail des travailleurs.

De plus, si la répartition des équipes et la rotation ne sont pas équitables, un conflit entre le personnel peut éclater. Il se peut en effet que suite à une mauvaise gestion des équipes, une équipe en particulier soit souvent affectée en équipe de nuit, par rapport aux deux autres équipes. Ces équipes peuvent développer un sentiment d’injustice dans l’attribution des horaires, ce qui peut entrainer des conflits, impactant sur l’ambiance de travail, et donc sur la motivation du personnel.

Pour minimiser, voire éviter ces inconvénients, il est important pour l’entreprise de mettre en place une gestion efficace des équipes de rotation. Le responsable des équipes doit avoir en tête les intérêts de l’entreprise, mais surtout au bien-être et à la santé de ses salariés.

Quelles sont les caractéristiques du travail 3X8 ?

Le travail 3X8 est une organisation qui permet de pallier avec le rythme atypique d’une entreprise et elle peut être adoptée librement par les dirigeants. Mais il faut savoir que la loi établit un cadre légal qui régit l’application du travail en rotation. Cela a pour but de concilier les intérêts de l’entreprise avec le bien-être et la santé de ses salariés.

Le travail 3X8 est caractérisé par quelques points importants que l’entreprise doit prendre en compte pour mettre en place une bonne gestion de la méthode.

La nécessité de signer une convention

Selon la loi, une entreprise peut fixer librement ses horaires de travail, même s’ils sont atypiques. Cependant, la mise en place du travail posté ou en rotation nécessite l’obtention d’une autorisation, matérialisée sous forme d’une convention signée, d’un accord de branche ou d’un décret.

De plus, en cas de changement des horaires en cours de route, les salariés doivent être préalablement mis en connaissance des nouveaux horaires adoptés par l’entreprise.

Les règles de sécurité et d’hygiène

La loi impose à une entreprise qui adopte l’organisation en 3X8 de son travail d’assurer à ses salariés un niveau de sécurité et d’hygiène suffisant pour qu’ils puissent travailler dans de bonnes conditions, conformes aux réglementations en vigueur.

L’égalité des salariés dans l’affectation en équipe de nuit

L’organisation des équipes doit également être faite en respectant l’égalité de chaque équipe de travail. Autrement dit, l’affectation aux différentes équipes ne doit pas favoriser telle ou telle personne, surtout l’affectation en équipe de nuit.

Selon la loi, l’affection d’un salarié en équipe de nuit ne doit pas durer plus de deux semaines consécutives. Cependant, un salarié peut être affecté de façon permanente ou pendant plus de deux semaines s’il en fait une demande volontaire.

Le respect des temps de repos entre les horaires de travail

Le fonctionnement atypique d’une entreprise nécessite la mise en place de mesures spécifiques pour pallier les risques que peut engendrer le travail en rotation. L’une des mesures les plus importantes de ce type d’organisation est le temps de repos, qui doit être accordé aux salariés et respecté par les dirigeants de l’entreprise.

Ainsi, un salarié doit bénéficier d’un temps de repos minimum de 12 heures entre ses jours de service. Si le rythme de travail établi par l’entreprise excède les six heures par jour, le salarié doit bénéficier d’une pause minimum de 15 minutes.

De plus, l’entreprise est responsable de l’éducation et de l’accompagnement de chaque salarié dans la sensibilisation de ces derniers sur l’importance des jours de repos.

Bref, le travail 3X8 est une organisation atypique des horaires de travail d’une entreprise. Elle lui permet de tourner 24 h/24 et 7 J/7. Cependant, elle nécessite de mettre en place une bonne gestion de la rotation des équipes pour prévenir et éviter les risques que présente ce genre d’organisation sur la santé et le bien-être des salariés.

Philippe

Entrepreneur dans l'âme, Philippe accompagne depuis 20 ans les entreprises dans leur développement.