Catégories Entreprenariat

Qu’est-ce qu’une startup ?


Startup

Nous qualifions souvent de startup une jeune entreprise innovante, à la croissance rapide, dans le secteur des nouvelles technologies avec un certain état d’esprit composé d’une équipe de jeunes entrepreneurs. Tout cela est vrai, mais ne suffit pas.

Une start-up est temporaire

Start : commencer / Up : s’élever

La première définition de la start-up est dans son mot lui-même. L’entreprise ne doit pas avoir plus d’un an d’existence. Qualifiée parfois de « jeune pousse », elle doit être promise à une croissance fulgurante avec de jeunes esprits. L’énergie de son jeune entrepreneur à conquérir de nouveau marché peut la faire passer en très peu de temps de l’état de startup à celui de multinationale. Au bout d’un an, soit elle échoue, soit elle trouve son business modèle, soit elle se fait racheter. Seulement une start-up sur dix arrive à survivre.

À l’origine de la start-up, une idée

La jeune entreprise doit être innovante et doit entraîner la création de nouveaux marchés. C’est une idée simple et unique qui, en quelque sorte, va changer la société, un produit ou un service qui n’existe pas. En matière d’innovation, ni l’ignorance ni l’incompétence de son entrepreneur ne sont un handicap, bien au contraire. Ne pas savoir faire quelque chose permet de se remettre en question et oblige à inventer et génère de nouvelles idées. L’ignorance permet de se lancer dans son projet sans être freiné par les risques. Il faut être un peu fou pour créer une start-up. C’est encore plus vrai en France où la peur de l’échec peut freiner des initiatives de jeunes entrepreneurs.

Financement et Business Modèle des startups

La levée de fonds

À entreprise traditionnelle financement traditionnel. Les banques qui recherchent des garanties pour un risque minimum prêtent aux entreprises. A contrario, les startups qui ont besoin d’un financement massif se tournent soit vers des financements participatifs, soit vers des investisseurs qui apportent des fonds sous une forme de participation au capital parce qu’ils croient en l’innovation de l’entreprise.

Le Business modèle des startups

C’est la stratégie de l’entreprise, son organisation, sa vision à long terme. Si l’entreprise classique connaît bien ses clients potentiels et axe son activité en fonction d’eux, la start-up les découvre au fur et à mesure de sa croissance. L’entrepreneur qui démarre cherche son business modèle. C’est sa souplesse qui lui permet de s’adapter à ses clients, d’écouter leur demande. La capacité des startups à se remettre en cause en permanence en suivant la croissance exponentielle de son entreprise les oblige à faire évoluer leur « organization designated search translation » en fonction de leur développement et des conditions de marché.

Scalable, répétable, et profitable : les qualités incontournables des Startups

Le business plan de votre startup doit être scalable :

Vous avez eu l’idée d’un produit unique et vous avez le financement de votre startup. Et maintenant ? Votre startup doit s’adapter au changement d’échelle. Préparez-vous à passer d’une poignée de clients à des millions d’euros en très peu de temps. Ce fut le cas de Yahoo ou d’Airbnb. Il ne faut pas rater la marche. Vous n’aurez pas le temps de recruter pour répondre aux demandes des clients et gérer la croissance exponentielle de votre entreprise, son évolution.

Un modèle répétable et reproductible

Une des particularités de la Start-Up, c’est le fait de répliquer dans d’autres secteurs ou dans d’autres villes un concept qui marche.  Nous pouvons prendre l’exemple d’Amazon qui ne faisait que les livres à son début et qui a répété son concept à l’infini sur tous les articles possibles, ou d’Uber qui a commencé à San Francisco pour aujourd’hui occuper le monde entier.

Le modèle de la startup doit être profitable

Chaque action doit être rentable, viable à petite échelle et très vite. La startup est dans le « tout tout de suite ». La plupart des entreprises classiques ne commencent à générer des bénéfices qu’après leur troisième année d’existence. La startup ne se laisse pas autant de temps. Ses actions doivent s’ajuster en permanence pour toujours tendre vers le profit. La moindre action doit rapporter et chaque coût d’acquisition client doit être rentable.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

− 3 = 3