Métiers et formations

Devenir infirmière : salaire et formation requise

Par Manuel , le 29 mai 2021 — 6 minutes de lecture
Le métier d'infirmière

Le métier d’infirmier est une fonction centrée entièrement dans le domaine de la santé. Délicat, l’emploi d’un infirmier consiste à faire des soins et à prendre en charge le bien-être des patients. Devenir infirmière requiert une formation approfondie au sein des établissements spécialisés et les salaires varient en fonction de l’expérience ou de l’endroit où il travaille.

Formation pour exercer le métier d’infirmier ?

Afin d’exercer le métier d’infirmier, un diplôme d’État d’infirmier est obligatoire. Dans le domaine de la santé, ce dernier est obtenu après avoir effectué une formation en soins infirmiers. Le cursus dure trois ans au sein d’un institut de formation spécialisée en métier d’infirmier. La France compte actuellement 350 établissements. Ces formations alternent cours théoriques et stages dans des institutions médicales.

Pour intégrer l’un de ces instituts, vous devez passer un concours et être titulaire d’un diplôme de baccalauréat. Le baccalauréat scientifique dispose de plus grand avantage par rapport aux autres séries. Le concours est cependant accessible aux bacheliers de toute série.

Les personnes ayant une expérience de trois ans ou plus, dans le métier d’aide-soignant ou d’auxiliaire en puériculture, peuvent faire l’examen d’admission spécifique et être dispensées de quelques matières pendant la formation. Il en est de même pour tous les candidats titulaires d’autres diplômes d’État dans le domaine de la santé.

Après le bac, une formation continue conduit au métier d’infirmier. À la suite de ce cursus, les infirmières ayant deux ans d’expérience peuvent s’inscrire à une autre formation continue et obtenir le diplôme d’État d’infirmier de bloc opératoire. La fonction d’infirmier anesthésiste reste aussi accessible à partir de cette option. Il suffit d’être qualifié d’infirmier anesthésiste diplômé d’état IADE.

Il faut aussi noter que l’inscription au concours pour intégrer les instituts de formation se fait via Parcoursup. Après le concours, l’admission se fait par sélection de dossiers.

Le salaire des infirmiers

Le salaire d’un infirmier dépend en grande partie de l’endroit où il travaille. Un infirmier peut exercer son métier dans les hôpitaux, dans des établissements sanitaires publics ou encore être infirmier libéral et intervenir à domicile. Le salaire moyen d’un infirmier tourne autour de 1 800 à 2 000 euros.

Un infirmier débutant dans les soins généraux gagne environ 1 800 € bruts par mois. En plus de ce salaire, les infirmiers perçoivent également de primes. En cours d’exercice, cette indemnisation atteint la somme de 2 100 € bruts par mois. Cela peut être obtenu après avoir travaillé 10 ans, en tant qu’infirmier dans la fonction hospitalière.

Si l’infirmière exerce dans les établissements hospitaliers publics, il est rémunéré en fonction de son grade et de son échelon. Ce salaire de base est complété par quelques primes et bonifications indiciaires pour les infirmiers exerçant dans certains services. Le métier d’infirmière libérale lui fait gagner entre 2 000 € à 2 500 € par mois, mais cette rémunération n’est valable que si ses heures de travail sont comptées.

Quelle est la mission d’un infirmier

En fonction de son milieu de travail, les missions d’une infirmière varient d’un service à l’autre. S’il pratique en tant qu’infirmier libéral, il se doit de suivre les directives du médecin sur les prescriptions du malade. Les soins répertoriés dans le métier d’infirmier incitent ce thérapeute diplômé d’état à endosser les responsabilités suivantes.

Suivie des prescriptions médicales

L’infirmier prend en charge les soins et les traitements que le médecin a recommandé à la personne traitée. Il est habilité à faire des injections ou encore des transfusions pour les analyses. L’infirmière effectue aussi des soins basiques comme les pansements et surveille l’évolution de la santé du patient.

Soutien physique du patient

Il s’occupe de l’hygiène du patient ainsi que de son alimentation et son suivi nutritionnel. Dans son métier, l’infirmier s’assure que les déplacements du malade ainsi que son repos soient confortables. Il est de la responsabilité de l’infirmier libéral de témoigner d’une écoute attentive et d’un soutien moral à ses patients.

Gestion des médicaments

L’infirmier s’assure que le stock de médicaments et de matériels de soins soient toujours suffisants. C’est également lui qui se charge des plannings de soins.

Les débouchés pour les infirmiers

Pour des raisons des restrictions budgétaires, les jeunes diplômés en soins infirmiers ont du mal à trouver une fonction hospitalière. Seuls les services de gérontologie et de la psychiatrie ont un besoin grandissant en professionnel infirmier. Une infirmière spécialiste peut aussi exercer dans le domaine de la santé au travail.

Vous pouvez trouver un travail en tant qu’infirmier dans les résidences médicalisées comme un centre de réadaptation ou une maison de retraite, dans les écoles, voire dans l’armée. À noter que cette période a fait accroître les besoins en personnel de soins dans ce domaine.

Compte tenu de la tranche d’âge du personnel exerçant dans le domaine de la santé, de nombreux infirmiers prendront leur retraite dans les prochaines décennies. C’est une excellente opportunité pour les nouveaux diplômés d’intégrer la fonction en milieu hospitalier. Vous pouvez aussi faire le métier d’infirmier libéral en cherchant dans les sites d’offres d’emploi ou en prenant le Pôle emploi comme source.

Quel avenir pour les infirmiers ?

Le poste d’infirmière est obtenu tout de suite après l’obtention du diplôme. Dans le milieu hospitalier, un infirmier peut avoir le titre de responsable ou encore devenir infirmier coordonnateur après avoir exercé avec perfection dans ce milieu.

La fonction de directeur peut même lui être attribuée s’il acquiert en expérience et en réputation. Les aides-soignants peuvent aussi exercer en tant qu’infirmiers après avoir réussi un examen d’admission et travaillé pendant 3 ans.

Les qualités d’un infirmier

Pour mener à bien les missions imposées par sa profession, une infirmière doit d’abord avoir de la vocation. Ce métier nécessite de l’investissement sur le plan physique et mental. L’infirmier se doit d’avoir la capacité de tenir de longues heures de travail. Une force psychologique lui sera utile, car il côtoie des personnes malades tous les jours et cette habileté sera tout le temps mis à l’épreuve.

Manuel

Manuel a lancé sa première entreprise à l'âge de 17 ans, aujourd'hui il est à la tête de 3 sociétés.