Métiers et formations

Orientation et reconversion professionnelle : les métiers et les professions d’avenir

Par Philippe , le 8 juin 2021 — 12 minutes de lecture
Reconversion professionnelle métier d'avenir

Trouver un métier qui correspond à notre personnalité n’est pas une mince affaire. D’autant plus qu’il faut aussi savoir si la profession que vous désirez exercer peut vous offrir un salaire suffisamment élevé pour répondre à l’ensemble de vos besoins quotidiens. Pour vous aider dans le choix de votre métier, que ce soit dans le cadre d’une orientation ou d’une reconversion, nous vous présentons dans cet article les 10 meilleurs métiers d’avenir.

Les 5 meilleurs métiers d’avenir applicable en entreprise

Si vous avez un petit penchant pour les offres d’emploi proposées par les entreprises, vous pouvez axer votre orientation professionnelle vers le statut de salarié. Il vous permettra d’exercer un métier stable et un revenu régulier. Heureusement, les métiers d’avenir peuvent vous proposer des postes qui correspondent à votre goût professionnel.

Ces métiers suscitent l’engouement de nombreux actifs, non pas parce qu’ils sont choisis par la plupart des jeunes et des adultes, mais surtout parce qu’ils offrent de nombreuses perspectives d’embauche. Par ailleurs, aussi longtemps qu’il y aura des relations humaines, ces métiers seront toujours sollicités.

Ainsi, parmi ceux qui peuvent être exercés en entreprise, les meilleurs métiers d’avenir sont : les assistantes maternelles et les accompagnants de la petite enfance, le personnel soignant et hospitalier, les spécialistes de l’hôtellerie et de la restauration, les experts de l’industrie et les professionnels de la technologie.

1.    Les assistantes maternelles et les accompagnants de la petite enfance

Les métiers de la petite enfance se comptent d’un bon nombre de projets de recrutement chaque année. Ils sont particulièrement demandés dans les zones à forte densité et où les offres d’emploi sont particulièrement foisonnantes. Depuis quelques années, le manque de demandeur d’emploi dans ce domaine professionnel a fait augmenter les tarifs et les rémunérations. De plus, les compétences requises par les métiers de la petite enfance sont relativement minimes. Il suffit d’avoir une bonne aisance relationnelle avec les enfants, de savoir faire preuve de patience, de pédagogie et d’organisation pour exercer le poste. Il faut également aimer le contact avec les enfants et leur entourage.

En ce qui concerne la formation à suivre pour devenir un spécialiste de l’accompagnement de la petite enfance, elle dure au maximum trois ans. Dans certains métiers, la réalisation d’une formation n’est même pas obligatoire. C’est le cas par exemple du poste de l’assistante maternelle qui ne requiert que d’un ou de plusieurs agréments pour exercer le métier. A part cet emploi, les métiers d’avenir de la petite enfance englobent ceux des Agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM), des éducateurs de jeunes enfants ainsi que ceux des auxiliaires de puériculture. Ils peuvent être exercés dans les crèches, les écoles maternelles, les centres de loisirs ou les structures d’accueil des jeunes enfants.

2.    Le personnel soignant et hospitalier

Aussi longtemps que la maladie et les accidents feront partie de la vie des êtres humains, l’expertise des médecins et des professionnels de la santé sera toujours demandée. Les métiers du secteur de la santé feront toujours l’objet d’un nombre considérable de recrutements chaque année. Les offres d’emploi les plus intéressantes s’adressent aux Accompagnants Educatifs et Sociaux (AES), aux infirmiers et aux aides-soignants. Elles sont proposées par les hôpitaux, les établissements de cure et les centres de soins. Ce sont les principaux employeurs du personnel soignant et hospitalier.

Pour accéder à ces métiers, il faut obligatoirement suivre une formation professionnelle adaptée auprès des universités ou des écoles privées. Elle est plus ou moins longue, selon le niveau de carrière choisi par l’étudiant.

3.    Les spécialistes de l’hôtellerie et de la restauration

Depuis que les technologies d’information et de communication ont intégré notre façon de vivre, le secteur de l’hôtellerie et de la restauration a connu une époque de recrutement massif. Selon les études menées par Pôle Emploi en 2020, les métiers de l’hôtellerie et de la restauration font partie des métiers les plus recherchés par les employeurs. Parmi les métiers qui recrutent le plus dans ce secteur, Pôle Emploi a cité le serveur, l’aide cuisinier et le commis de cuisine. Pour compléter cette liste, nous avons effectué nos propres recherches. Ainsi, nous pouvons dire que le travail du diététicien est particulièrement sollicité de nos jours. Cela est dû à la volonté de nombreuses personnes à adopter une alimentation saine et équilibrée.

4.    Les experts de l’industrie

Nous pouvons affirmer une chose : l’industrialisation a énormément facilité notre façon de vivre. Elle nous a permis de réaliser plus simplement les tâches de ménage, d’accélérer les moyens de transport et de goûter de nouvelles saveurs non proposées par la nature. Nos nouvelles habitudes ne sont pas prêtes à changer de sitôt. Ainsi, les experts de l’industrie seront toujours demandés. C’est la raison pour laquelle les métiers de l’industrie font partie des métiers d’avenir. Ils englobent les professionnels de la mécanique (les mécaniciens), les professionnels de l’électrique (les électriciens), les agents des finances, les gestionnaires de paie et les ouvriers du bâtiment et des travaux publics.

Les formations requises par ces métiers sont aussi divergentes que les secteurs d’activité. Elles peuvent être réalisées en présentiels pour les étudiants en orientation professionnelle ou à distance pour les salariés en reconversion professionnelle.

Comme nous avons pu l’expliquer, les métiers de l’industrie englobent des métiers aussi techniques qu’intellectuels. Ces types d’emploi ne peuvent être exercés qu’en entreprise.

5.    Les professionnels de la technologie

Les entreprises doivent s’adapter aux actualités technologiques pour continuer de prospérer dans le marché concurrentiel. Elles doivent être présentes sur les réseaux sociaux et être connues sur la toile pour gagner un maximum de client. Ainsi, elles se doivent d’engager des employés qui s’y connaissent parfaitement, comme les Community manager, les webdesigners, les modeleurs 3D, les data Scientist et les chefs de projet d’application et de logiciel. L’évolution continuelle de la technologie promet la pérennité de ces métiers pour de longues années à venir.

Ce sont les principaux métiers d’avenir réalisables en entreprise. Si votre projet professionnel s’articule autour d’un poste demandeur, vous pouvez choisir d’opter pour ces métiers et de devenir un salarié au poste. Par contre, si votre préférence professionnelle se penche vers l’indépendance, vous pouvez choisir l’une des professions libérales suivantes.

Les 5 meilleures professions libérales d’avenir

Les métiers d’avenir ont plus d’un tour dans leur sac. Si le fait d’être un salarié auprès d’une entreprise ne vous tente pas, ils vous proposent des professions libérales, tout aussi recruteurs que les postes en entreprise. Ainsi, vous pouvez choisir de réaliser un métier qui vous donne de la liberté et de la flexibilité. Choisir une profession libérale pour sa reconversion professionnelle serait parfait pour ceux qui ont marre des horaires de travail fixe ou des obligations envers les employeurs. De plus, les professions libérales peuvent offrir une carrière épanouissante et une vie professionnelle équilibrée. Quelles sont les meilleures professions libérales d’avenir qui proposent d’énormes chances de réussite ? Ce sont les aides à domicile, les employés de maison, les rois et reines des réseaux sociaux, les experts de l’immobilier et les professionnels du digitale.

1.    Les aides à domicile

Les professions d’aides à domicile ont connu une grande expansion depuis quelques années. L’existence des personnes en difficulté ou en situation de handicap a fait fleurir ce genre de métier, particulièrement exigeant sur le plan physique et de mental. En fait, les professions d’aide à domicile consistent à accompagner le quotidien des personnes en difficulté motrice ou mentale. Ces professionnels les aident à accomplir les activités de la vie courante, les activités sociales et les actes administratifs.

Comme son nom l’indique, ils sont majoritairement exercés à domicile. Ce genre de profession relève donc du secteur libéral. Toutefois, cela n’empêche pas certaines structures de proposer un service spécial en la matière et de recruter des professionnels d’aides. Ce sont les auxiliaires de vie sociale (AVS), les accompagnants éducatifs et sociaux, les aides médico-psychologiques (AMP) et les moniteur-éducateurs.

2.    Les employés de maison et le personnel de ménage

Contrairement aux aides à domicile qui vouent leurs missions aux personnes en difficulté sociale, les employés de maison travaillent pour le bien d’un immeuble ou d’une résidence. Ils ont pour mission fondamentale d’entretenir et de nettoyer les locaux à usage professionnel ou d’habitation.

Pour ces professionnels, également appelés « agent d’entretien des locaux », la prestation compte plus que les qualités humaines. Ainsi, ils proposent des prestations occasionnelles qui peuvent être sollicitées en cas de besoin du client. Leurs travaux dépendent de leur implication sur le marché et dans la notoriété qu’ils gagnent auprès de leurs clients. Ces types de métiers sont énormément sollicités, depuis le temps que les adultes manquent de temps pour ranger la maison ou tout simplement depuis le temps qu’ils veulent attribuer cette tâche particulièrement lassante à des professionnels. Ils sont devenus des métiers d’avenir pour les candidats qui apprécient les tâches ménagères.

3.    Les emplois des réseaux sociaux

Par « rois » et « reines » des réseaux sociaux, nous voulons désigner les personnes qui possèdent une énorme influence sur les plateformes de partage et de communication. Ces types de personnes sont communément appelés « influenceurs » et ont émergé sur le marché du travail depuis près d’une dizaine d’années. Le principe du gagne-pain des influenceurs est assez simple : inciter ces followers à les suivre sur les réseaux afin d’obtenir une audience plus large et plus réceptive. Ainsi, quand ils atteignent un certain nombre de followers, les réseaux sociaux commencent à les rémunérer (tel le cas de Youtube et d’Instagram). Par ailleurs, ils peuvent également dénicher des contrats avec des marques ou des entreprises pour en faire un placement de produit.

Pour devenir un célèbre influenceur, aucune exigence de diplôme ou de qualités n’est établie. Tout le monde peut en devenir un, à condition qu’il maîtrise un domaine bien précis ou qu’il sache parler face à la caméra. Dans certains cas, il peut être nécessaire de suivre des formations dans une activité, telle que la cuisine, la photographie, le montage vidéo ou la couture. Vu que tous les sujets sont admis dans les métiers d’influenceurs, tout dépend du choix et de la préférence de l’influenceur des réseaux sociaux en herbe.

4.    Les experts de l’immobilier

Le marché de l’immobilier aura toujours besoin de personnel, aussi longtemps que les humains ont besoin d’un cocon où se réfugier et où reprendre des forces. Ces experts se composent aussi bien des agents immobiliers que des chasseurs d’appartement, des architectes, des juristes immobiliers, des notaires et des gestionnaires d’actifs. Leur objectif est de répondre à tout projet relatif à l’immobilier.

Par contre, ils peuvent avoir différentes missions : ils peuvent être amenés à trouver des acheteurs pour le compte des propriétaires, à chercher des immeubles pour le compte d’un acheteur, à gérer l’actif immobilier d’un client ou à régler un conflit survenant entre les deux parties. Les métiers de l’immobilier sont parfaits pour les profils qui ont le sens de l’organisation, de la direction d’un projet et de la diplomatie. Si vous voulez savoir si ce genre de profession libérale est fait pour vous, vous pouvez engager un bilan de compétences. Cette procédure vous aidera à faire le point sur vos qualités et les métiers qui peuvent vous correspondre.

5.    Les professionnels du digital

Les professions du digital sont les professions les plus futuristes qui soient. Elles consistent à fournir une prestation à distance, sans contact direct avec les clients. Cette catégorie de profession a émergé dans les archives des meilleurs métiers d’avenir depuis que l’internet a connu une expansion fulgurante. Elle permet non seulement de travailler à domicile et de jouir d’une liberté totale dans les horaires de travail, mais permet également de devenir son propre chef. Ces professions rassemblent : les graphistes, les opérateurs d’appels, les créateurs de contenus et les transcripteurs audio/vidéos.

Conclusion

Bref, si vous voulez choisir un métier qui vous donne encore toutes les chances d’être d’embauché, d’avoir une stabilité et d’avoir une évolution. Vous pouvez vous référer à tous ces métiers que nous venons de vous citer. Si vous doutez encore à faire votre choix, n’hésitez pas à faire un bilan de compétences. Ce bilan vous aidera à faire le point sur vos projets de transition ou reconversion professionnelle.

Philippe

Entrepreneur dans l'âme, Philippe accompagne depuis 20 ans les entreprises dans leur développement.