Catégories Entreprenariat

Comment devenir ébéniste ?


Comment devenir ébéniste ?

Vous avez une certaine sensibilité pour les bois, et êtes passionné de métiers manuels ? Vous aimez restaurerer ou créer des meubles en bois, qu’ils soient modernes ou anciens ? Il est temps de se lancer à son compte pour devenir ébéniste !

Nous allons vous guider au mieux pour appréhender les multiples facettes de ce métier.

Les différentes missions d’un ébéniste

Le travail d’un ébéniste consiste au fait de travailler du bois, il s’agit d’un domaine spécifique, voire même, d’une passion. L’artisan peut travailler individuellement ou être un salarié d’une entreprise. Les principales fonctions d’un ébéniste sont notamment :

  • La fabrication de mobiliers sur mesure pour ses clients. Il se met d’accord avec son client sur l’ornementation, le style et les mesures de son futur œuvre. L’ébéniste conseille également son client sur le choix du bois à utiliser, en fonction de son coût et de ses diverses propriétés.
  • La réalisation d’un dessin, après avoir effectué des esquisses du plan d’échelle du projet de votre client.
  • La restauration d’éventuels meubles anciens, tout en respectant les réglementations de l’ébénisterie.

Le salaire d’un ébéniste

Il est à noter que le salaire brut d’un ébéniste débutant est de 1436 € par mois. Si vous vous installez à votre compte, cela est bien plus intéressant bien sûr, mais cela impose certaines contraintes.

Ébéniste : les différentes déclinaisons

La connaissance des différentes catégories possible de ce travail peut vous orienter dans le choix exact du poste le plus approprié à vos compétences et vos parcours. Ainsi, nous pouvons rencontrer un ébéniste :

  • Artisan créant des meubles en bois. Dans ce cas, vous devez bien connaître toutes les techniques de fabrication, qui vous permettront de produire des mobiliers en édition limitée ou en modèle unique.
  • Menuisier s’occupant notamment des aménagements en mobiliers intérieurs et extérieurs. Vous allez assurer leur conception et leur pose. Dans ce cas, il est possible d’utiliser d’autres matériaux tels que le PVC et l’aluminium.
  • Restaurateur assurant la restauration de l’éclat originel d’un meuble altéré, lié à une époque particulière de l’histoire.
  • D’art, qui est un véritable artiste, créant des mobiliers originaux et créatifs. Si vous aimez le style artistique d’un design hors du commun, trouvez votre voie dans ce domaine. Dans ce cas, vous pouvez vendre chaque mobilier dans votre atelier personnel, ou les faire vendre par des revendeurs.
  • Agenceur installant et agençant les meubles concernés. Dans ce cas, vous assurez des fabrications en vous basant sur des plans déjà préétablis. Ce métier concerne surtout les mobiliers appartenant à un ensemble (porte, escalier, fenêtre, etc.).

Les qualités requises pour devenir ébéniste

Afin de faire partie des meilleurs ébénistes de tout Paris, vous devez :

  • Maîtriser le lot quotidien du métier :
    • Le découpage des pièces.
    • La réalisation de dessins des modèles.
    • L’aplanissement et le rabotage.
    • Le ponçage, l’assemblage et le cirage.
    • Le vernissage des bois.
  • Avoir quelques acquis sur l’histoire artistique.
  • Maîtriser les différentes catégories du matériau principal, ainsi que leur propriété.
  • Connaître comment représenter les volumes dans l’espace.
  • Maîtriser des logiciels utiles tels que la Conception Assistée par Ordinateur (CAO).
  • Avoir un sens inné de l’harmonie des formes, couleurs et styles.

Devenir ébéniste : les études et formations requises

L’ébénisterie fait partie des métiers artistiques nécessitant obligatoirement des études spéciales en rapport avec le mobilier. Toutefois, vous pouvez vous orienter vers cet emploi dès votre sortie du collège. Pour ce faire, vous pouvez réparer :

  • Un « dessinateur industriel d’ameublement ».
  • Un « Arts du bois », avec l’option marqueteur.
  • Ou un CAP « ébéniste ».

La durée de ces formations est de deux ans, et vous pouvez les compléter avec un Brevet des Métiers d’Art (BMA).

Puis, poursuivez vos études afin d’être encore plus spécialiste du métier. Ainsi, si vous êtes passé par un bac général, acquérez un bac pro « Métier d’Art et Artisanats », avec une option « ébénisterie ». Si vous n’êtes pas passé par un baccalauréat général, passez d’abord par une Mise À Niveau en Arts Appliqués (MANAA) avant d’acquérir les capacités nécessaires. Il s’agit d’une formation de 1 an réservée aux lycéens n’ayant pas suivi un cursus artistique.

Une fois que vous avez votre bac, un niveau de qualification IV, poursuivez la voie d’un futur ébéniste en choisissant entre le Diplôme National des Métiers d’Art et du Design (DN Made) avec une option « Objet » de 3 ans, et le Diplôme des Métiers d’Art (DMA « Arts de l’habitation ») avec une option « Décors et mobiliers » de 2 ans. Avec un bac+2, vous pouvez également vous orienter vers un Brevet Technique des Métiers Supérieur (BTMS).

Grâce à toutes ces études, vous pouvez acquérir toutes les connaissances se rapportant aux techniques pour travailler le bois, et toutes ses essences.

Qu’en est-il de la reconversion vers cet emploi ?

Si vous avez déjà effectué d’autres métiers similaires, et souhaitez vous reconvertir en ébéniste, il existe également des formations spéciales pour les adultes. Pour ce faire, suivez un « Ébéniste » ou un CAP « Arts du Bois ». Dans ce cas, vous pouvez être dispensé par une école supérieure, un Centre de Formation d’Apprentis (CFA) ou par des lycéens pros.

Maintenant que vous connaissez tout sur les qualités, compétences, études et formations requises pour exercer en tant qu’ébéniste, lancez-vous dans la recherche de votre emploi, si vous disposez déjà de toutes ces conditions.

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

+ 32 = 41