Métiers et formations

Professeur des écoles : rémunération et formation requise

Par Julie , le 14 juin 2022 - 8 minutes de lecture
Rémunération et formation requise pour un professeur des écoles

L’éducation des enfants ne se base pas uniquement sur l’éducation que prodiguent les parents en milieu familial. L’éducation doit également prendre racine au niveau des écoles, par le biais des enseignants et des professeurs. Les enseignants et des professeurs dans les écoles occupent donc une place importante. Au-delà de leurs missions, le salaire et l’indemnité des enseignants des écoles sont également à prendre en considération, car c’est bien connu, la rémunération est un élément motivateur par rapport à un emploi. Le niveau de salaire dans les écoles dépend entre autres de l’ancienneté et des années d’expérience du professeur. De manière générale, un professeur peut gagner à ses débuts 1 500 euros nets. Mais prétendre à l’emploi de professeur des écoles requiert également une formation spécialisée, ou dans le cas échéant, remplir certaines conditions.

Quel est le niveau de rémunération des professeurs des écoles ?

Le métier de professeur dans les écoles ne se limite pas uniquement à l’apprentissage des enfants en termes de lecture, d’écriture, d’écoute ou encore pour compter. Cet emploi va encore plus loin, en accompagnant de près l’éducation en tant que personne et en tant qu’individu des enfants. De ce fait, le salaire et la rémunération des professeurs et des enseignants dans les écoles restent conséquents et sont fonction de la classe d’enseignement des dits enseignants.

Mais de manière générale, un professeur peut gagner, au début de sa carrière, un salaire de 1 500 euros net. Par la suite, les années d’enseignement des professeurs sont prises en compte. Ainsi, une trentaine d’années d’expérience d’un professeur peut lui valoir un salaire atteignant les 3 000 euros.

Avec le salaire perçu mensuellement par les enseignants et par les professeurs des écoles, une indemnité est également perçue, une indemnité notamment relative aux heures supplémentaires par ans, et aussi un autre type d’indemnité, notamment pour faire face à l’augmentation de la contribution sociale généralisée. Les types d’indemnités perçus par les enseignants varient également en fonction de l’engagement qu’ils ont choisi.

Nous avons vu plus haut que le salaire au niveau des écoles peut fortement varier en fonction de la classe d’enseignement du professeur, et aussi de ses ans d’expérience.

Le niveau de salaire d’une maîtresse des écoles

Différents facteurs doivent être considérés dans la définition du salaire des enseignants et des professeurs. Hormis la classe enseignée, c’est-à-dire l’échelon du professeur dans le cadre de l’enseignement, de son ancienneté, il est également à prendre en considération le type de contrat signé par le professeur, autrement dit si le contrat de travail est un contrat à durée déterminée ou bien un contrat à durée déterminée, ainsi que la durée d’enseignement de celui-ci au niveau de l’établissement. Ces différents éléments contribuent ainsi à définir un seuil de salaire pour les enseignants et les professeurs au niveau des écoles.

Cependant, en moyenne, l’indemnité nette perçue par une maîtresse des écoles s’élève à 2 000 euros, sur une année. À cette indemnité s’ajoute également une prime.

Le niveau de salaire d’une instructrice des écoles primaires

Comme le salaire des maîtresses des écoles, le salaire des institutrices primaires reste également difficile à définir. Cela est également dû à la disparité du niveau de salaire touché par les enseignants. Cependant, le salaire moyen des institutrices est de 2 700 euros nets environ. Malgré tout, différents facteurs contribuent à l’atteinte d’une telle somme, tels que les années de carrière du professeur. En effet, au début de sa carrière, un professeur enseignant dans une classe en primaire peut toucher 1 600 euros sur un mois. Il s’agit du montant d’un salaire net. Par contre, avec ses années d’expérience, le professeur peut toucher un salaire net de 2 000 euros et plus.

Le niveau de salaire d’un jeune professeur débutant

Les enseignants titulaires peuvent percevoir un salaire de 2 000 euros brut. Les enseignants contractuels sont par contre rémunérés à hauteur de 1 500 euros bruts, un salaire qui est fonction notamment du niveau d’étude requis pour l’emploi en question. Ainsi, ce salaire peut augmenter si le poste de professeur attribué est pour une classe supérieure.

Quand est-ce que le professeur au niveau des écoles est-il payé ?

Le versement de la rémunération des professeurs des écoles se fait de manière uniforme au niveau de toutes les écoles. Le paiement du salaire des enseignants se fait notamment suivant un calendrier bien précis, qui est le calendrier des paies. Ce calendrier ne reste cependant pas le même chaque année, il subit quelques modifications d’une année à une autre.

Mais de manière générale, le versement de la rémunération des professeurs se fait pendant la dernière semaine de chaque mois. Il s’agit du principe de paiement. Par contre, l’exception s’applique au mois de décembre, où le versement de la rémunération des professeurs doit se faire avant les fêtes de Noël, soit avant le 25 du mois de décembre.

Quelle est la formation requise pour exercer l’emploi de professeur des écoles ?

Entrer dans le secteur de l’éducation et poursuivre une carrière de professeur des écoles n’est pas une chose facile, en vue de l’importance et de l’envergure de l’éducation que prodiguent les enseignants aux élèves de tous les niveaux dans les écoles. Ainsi, une sélection très stricte est mise en place, moyennant un niveau de formation requise, et des critères et conditions à remplir par chacun des professeurs et des enseignants.

Les diplômes et la formation à suivre dépendent de l’échelon, c’est-à-dire du poste voulu par les enseignants. Mais tous les enseignants et les professeurs doivent avoir un bac général, notamment au vu des différentes matières qu’un professeur doit maîtriser dans le domaine de l’éducation. Le bac général inclut notamment le bac littéraire, le bac scientifique, le bac économique et social.

À ce titre, pour une maîtresse des écoles, en maternelle, elle doit passer le concours de recrutement de professeur des écoles ou CRPE. Hormis la réussite à ce concours, la maîtresse en maternelle doit également avoir des qualités personnelles pour pouvoir prendre soin des touts petits. Ainsi, un professeur de maternelle doit avant tout aimer les enfants, et être patient, puisque le professeur en maternelle sera amené à travailler et à enseigner des enfants en bas âges, souvent âgés entre 2 à 4 ans.

Pour devenir professeur des écoles, les futurs enseignants et professeurs doivent avoir réussi le concours pour le recrutement de professeur des écoles, également connu comme le CRPE. Ce concours s’adresse aux étudiants en niveau master 1 ou en niveau master 2, du parcours universitaire MEEF. Pour devenir un professeur titulaire, les étudiants en master 1 doivent cependant se faire approuver leurs stages.

Note : le concours du CRPE est un concours annuel. Depuis 2021, ce concours a fait l’objet de certaines réformes notamment en termes de niveau d’accessibilité des épreuves écrites, où une nouvelle épreuve a été rajoutée, en plus des épreuves de français et de mathématique.

Comment faire partie du secteur de l’éducation sans le diplôme de professeur des écoles ?

Devenir professeur des écoles et entamer une carrière dans ce sillage tout en n’ayant aucun diplôme n’est pas un chemin assez fréquent dans le domaine de l’éducation. Cependant, cela peut très bien se faire. Il s’agit notamment du troisième concours.

Même dans ce cas où aucun diplôme n’est requis, les futurs enseignants et les futurs professeurs peuvent malgré tout se présenter au concours dit de la troisième voie. De là, des critères et des conditions d’éligibilité sont à remplir. Ainsi, les futurs enseignants doivent ; sans être exhaustif :

  • Être un ressortissant d’un des pays membres de l’Union Européenne ;
  • Être apte physiquement ;
  • Avoir terminé son service national ;
  • Être de bonne moralité.

Julie

La dernière recrue de l'équipe ! Julie est une blogueuse et jeune entrepreneuse. Elle vient tout juste de lancer sa propre marque de t-shirts personnalisés et compte bien écraser le marché.