Métiers et formations

Quels sont les facteurs qui influent sur le salaire d’un géomètre ?

Par Manuel , le 12 août 2021 — 7 minutes de lecture
Le salaire d'un géomètre

La géométrie/topographie est un métier occupant une place importante dans le domaine de la construction et de l’urbanisme. Cet emploi implique différentes obligations et sollicite des compétences qui varient en fonction de la nature des travaux à effectuer. Compte tenu de la divergence des tâches dues à ce secteur professionnel, certains géomètres peuvent percevoir des salaires plus élevés que ceux de leurs confrères. L’inégalité entre la rémunération des géomètres peut aussi être expliquée par d’autres facteurs. Pour estimer le salaire d’un géomètre, il vous faut donc prendre en compte les éléments qui influent sur la paye à recevoir mensuellement dans ce métier.

Les diplômes obtenus

Tout comme n’importe quel autre travail qui requiert des compétences et connaissances techniques, l’exercice du métier de géomètre nécessite l’obtention de certains diplômes professionnels. Ces diplômes sont classés en fonction de différents degrés. Le salaire du géomètre dépendra donc du niveau qu’il a atteint dans l’obtention des diplômes exigés par son emploi.

La préparation à la vie professionnelle d’un géomètre commence après la classe de 3e, c’est-à-dire au niveau du lycée. À ce stade, le géomètre aspirant étudie sur une période de trois ans, période au bout de laquelle il obtient un Bac pro technicien géomètre-topographe. En lançant sa carrière professionnelle avec ce premier diplôme technique, le géomètre peut toucher en moyenne un salaire estimé à 1 500 euros par mois.

Après l’obtention du Bac, le géomètre peut continuer ses études et obtenir des diplômes qui faciliteront encore plus son évolution de carrière. Il peut notamment obtenir un BTS géomètre topographe deux ans après son Bac pro puis acquérir un diplôme d’ingénieur géomètre-expert dans des écoles spécialisées. En France, les ingénieurs experts géomètres gagnent un salaire moyen allant de 3 000 euros à 4 000 euros.

Les formations complémentaires

Le secteur de la géométrie/topographie est constamment en progrès. Pour s’adapter aux exigences du marché et espérer optimiser sa rémunération en entreprise, le géomètre doit suivre des formations continues pour actualiser ses compétences.

Une formation spécialisée en gestion de projet est idéale pour permettre au géomètre de garantir plus de productivité en dirigeant mieux les chantiers en tant que chef projet. Cette compétence professionnelle fait partie des facteurs principaux qui favorisent une évolution de carrière et par conséquent une augmentation de la rémunération mensuelle. Grâce à une autre formation en construction et urbanisme, le géomètre pourra accéder à des offres plus alléchantes qui lui permettront de rehausser son salaire.

L’expérience

Les années de travail ont également un fort impact sur les salaires des géomètres. En effet, dans ce genre de métier technique, l’expérience équivaut à une meilleure maîtrise des compétences. Les géomètres ayant totalisé six années d’expérience dans le domaine gagnent en moyenne un salaire de 1 900 euros par mois. Le géomètre qui a atteint cette phase est alors considéré comme un géomètre intermédiaire et bénéficie de plus de privilèges que le géomètre débutant.

En atteignant 18 ans d’expérience dans sa carrière professionnelle, le géomètre a accès à des offres plus variées. Ses compétences sont ainsi activement recherchées dans le privé comme dans le public et les prix de ses prestations de service subissent une évolution considérable. De ce fait, le géomètre qui est à ce niveau de 18 années d’expérience peut toucher un salaire moyen de 2 900 euros par mois.

Dans la fonction publique, l’expérience du géomètre entraîne une évolution de grade. Cette évolution de rang est alors combinée à d’autres facteurs qui contribuent à l’accroissement progressif du salaire.

Le type de contrat

Pour un géomètre qui détient toutes les compétences et tous les diplômes nécessaires, le salaire mensuel dépendra encore du contrat de travail auquel il est soumis dans son entreprise. Le géomètre peut être embauché sous un CDD (Contrat à Durée Déterminée). Ce type de contrat est établi sur une période déterminée au moment du recrutement. Les géomètres salariés qui sont soumis à un CDD gagnent un salaire mensuel de 1 400 euros environ.

Le deuxième type de contrat auquel peut aspirer un géomètre dans une entreprise est le CDI (Contrat à Durée Indéterminée). Ce contrat n’est pas établi en fonction d’une période fixe. De ce fait, il permet au géomètre d’être plus serein en ce qui concerne la stabilité de sa carrière et de sa vie professionnelle. Les géomètres salariés qui exercent leur travail en entreprise et qui sont soumis à un Contrat à Durée Indéterminée gagnent une rémunération moyenne de 2 700 euros par mois.

Le poste occupé

Le métier de géomètre englobe plusieurs postes. Ces postes exigent diverses obligations, ce qui influe sur la répartition des salaires. Le géomètre peut être embauché en tant qu’assistant-géomètre ou géomètre topographe. Cependant, le poste de géomètre-expert est le niveau auquel les géomètres gagnent une rémunération plus élevée dans leur carrière professionnelle. Le géomètre-expert peut notamment exercer une fonction de chef d’entreprise ou travailler en libéral pour maximaliser son salaire mensuel.

Le lieu de travail

En plus de ses compétences et de son expérience professionnelle, le salaire du géomètre dépend aussi du lieu où il exerce son travail. Certains milieux en France offrent par exemple une rémunération plus élevée par rapport à d’autres régions du pays. Dans le département de la Haute-Loire, le prix de prestation des services d’un géomètre atteint en moyenne 1 400 euros par mois. Par contre, dans le département d’Aisne, le géomètre peut toucher un salaire moyen de 4 500 euros par mois.

En ce qui concerne le lieu de travail, la rémunération du géomètre ne varie pas uniquement selon le département. Deux communes du même département peuvent proposer des salaires dissemblables. Dans la commune de Saint-Genis-Laval en France, précisément dans le département du Rhône, le salaire du géomètre peut être estimé à 1 500 euros par mois environ. Située dans le département du Nord en France, la ville de Templemars quant à elle permet aux ingénieurs de gagner une rémunération moyenne de près de 4 600 euros par mois.

Les primes

En tenant compte de certains facteurs, le géomètre peut recevoir des primes spéciales. Ces subventions sont souvent ajoutées au salaire perçu mensuellement par le professionnel. Dans la fonction publique, les primes peuvent être accordées selon l’échelon du géomètre ou en considérant sa situation de famille. Plusieurs entreprises privées proposent également des allocations en se basant par exemple sur l’ancienneté et la productivité du géomètre au sein de l’établissement.

Manuel

Manuel a lancé sa première entreprise à l'âge de 17 ans, aujourd'hui il est à la tête de 3 sociétés.