Catégories Services aux entreprises

Entrevue : comment répondre à la question « pourquoi voulez-vous quitter votre entreprise actuelle » ?


Entrevue, Comment Répondre à La Question Pourquoi Voulez Vous Quitter Votre Entreprise Actuelle?

« Pourquoi voulez-vous quitter votre emploi ? » Personne n’aime vraiment répondre à cette question. Pourquoi ? Parce que, avouons-le, la moitié du temps, nos réponses ne plaisent pas vraiment à un employeur potentiel. Mais vous savez qu’on vous posera cette question ou une version similaire lors de votre prochaine entrevue. Alors, pour éviter d’être pris au dépourvu, de bégayer par une réponse irréfléchie ou même par un mensonge non préparé, pourquoi ne pas préparer dès maintenant une réponse qui étonnera et qui rassurera votre employeur potentiel ? Voici comment procéder.

Préparez votre réponse à l’avance

Selon une étude récente, les recruteurs comprendront que vous pouvez être nerveux pour l’entrevue, mais ils ne comprendront pas si vous semblez nerveux en répondant à cette question. Après tout, souligne cette étude, il n’est pas logique d’être nerveux si vous dites la vérité. Et la préparation de votre réponse vous permet d’expliquer votre situation avec éloquence.

Maintenant que vous comprenez pourquoi vous devez préparer une réponse plutôt que de vous asseoir sur le siège de votre d’entretien, sans préparations, vous devriez aussi essayer de comprendre pourquoi on vous pose cette question en premier lieu parce que la raison vous calmera beaucoup, détendra l’atmosphère ainsi que les nerfs des personnes présentes lors de l’entretien.

Les spécialistes qui ont fait cette étude avancent que si les entreprises vous demandent pourquoi vous désirez partir, c’est parce qu’elles veulent s’assurer que vous serez à votre place si vous êtes embauché.

Par exemple si l’horaire est la raison pour laquelle un candidat a quitté son entreprise et qu’il passe une entrevue pour un poste où il est soumis au même régime horaire, le candidat pourrait être tout aussi insatisfait de la nouvelle entreprise.

Les gestionnaires d’embauche vous demanderont aussi, bien sûr, pourquoi vous partez, pour voir si votre réponse correspond à ce que vous avez révélé à d’autres au cours de votre entrevue.

Dites la vérité, sans blâmer votre ancien patron et / ou son entreprise

Généralement, les candidats interviewés disent qu’ils partent pour plus d’argent, puis, deux questions d’entrevue plus tard, qu’ils ne sont pas motivés par l’argent, selon cette étude. Vous devez vous assurer que ces réponses ont du sens et qu’elles s’alignent pour brosser le tableau que vous voulez. Si vous quittez votre emploi parce que vous avez hâte d’échapper à votre patron actuel ou parce que vous détestez votre entreprise, vous avez peu à craindre.

Dans ce cas, vous pouvez répondre par une phrase du style :  » j’aime beaucoup l’entreprise, mais ils savent que j’en cherche plus et qu’ils n’ont pas d’ouvertures ». Cela envoie le message que vous avez parlé à votre gestionnaire de vos aspirations de carrière et que même si l’entreprise n’est peut-être pas satisfaite de la situation, elle ne sera pas surprise.

Pour ce qui est d’essayer un nouveau domaine, il n’y a rien de mal à dire que vous êtes à la recherche de nouveaux défis.

Mais si vous quittez votre poste parce qu’il n’y a pas assez d’argent dans l’entreprise pour vous faire rester quel que soit le problème, vous devez trouver un moyen de répondre honnêtement à la question sans vous faire passer pour un plaignant ou quelqu’un qui quitte le navire rapidement. Ainsi, au lieu de souligner ce que vous détestez dans votre entreprise actuelle, les spécialistes avancent qu’il faut envisager de formuler votre réponse en argumentant sur l’écart entre vos objectifs et ceux de l’entreprise. Ce n’est la faute de personne et ça arrive tout le temps. Répondez par une phrase honnête mais assez vague pour être clair, dans le style : « Je suis prêt à poursuivre mes objectifs de carrière ».

Et quoi que vous fassiez, évitez de dire n’importe quoi durant l’entretien. Il y a toujours un moyen de dire que vous n’êtes pas sur la même longueur d’onde, sans blâmer votre ancien patron ou son entreprise. Lorsque vous avez une chance après avoir répondu à la question, les spécialistes vous suggèrent également de chercher des occasions de ramener la conversation à l’emploi pour lequel vous postulez.

Par exemple, si vous dites que vous êtes à la recherche d’une nouvelle occasion parce que votre temps de déplacement actuel est d’une heure ou plus, vous pouvez ajouter que vous avez hâte de faire le trajet de moins de 30 minutes dans ce nouveau poste.

Assurez-vous que le nouveau poste vous convient

Enfin, souvenez-vous : même si vous voulez un nouvel emploi, vous devez vous assurer qu’il vous convienne vraiment. Si la raison pour laquelle vous partez est un désaccord comme des heures de travail particulièrement chargées ou l’absence de développement professionnel satisfaisant à court et moyen terme, n’hésitez pas à partager la vérité avec vos recruteurs. Sinon, vous pourriez vous retrouver dans une position qui vous obligera à nouveau de chercher un nouvel emploi.

Vous n’obtiendrez peut-être pas le poste, mais c’est mieux que d’être malheureux, conclue l’étude sur ce fait de plus en plus courant dans la société actuelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire