Catégories Services aux entreprises

Les solutions de rétention pour les liquides polluants dans les entreprises


Stockage dans les entrepots des entreprises

Votre entreprise utilise des produits chimiques polluants dans la réalisation de ses activités ? Sachez que les règlementations exigent la mise en place de systèmes de stockage répondant aux normes en vigueur, pour la prévention des éventuelles fuites de liquides dangereux qui peuvent menacer la sécurité de votre personnel et avoir des impacts non négligeables sur l’environnement. Pour vous conformer aux règles régissant votre secteur d’activité, vous pouvez opter pour diverses solutions, parmi lesquelles on peut citer le stockage en rétention.

Le stockage en rétention : la solution idéale pour la conservation de produits dangereux

Le stockage en rétention est la solution la plus utilisée par les entreprises manipulant des produits chimiques, des liquides dangereux, des huiles ou des hydrocarbures. Il consiste à mettre en place un système de stockage ayant pour principale mission de récupérer les éventuelles fuites au niveau des réservoirs destinés aux produits polluants.

Dans la majorité des cas, la récupération des substances et des liquides polluants s’effectue à partir de bacs de rétention. Ces derniers sont installés sur des palettes ou directement sur le sol, et peuvent être conçus à partir de différents matériaux : inox, acier, fibre de verre, polyéthylène, PVC, etc.

En fonction de sa résistance, des matériaux qui le composent et de ses dimensions, un bac de rétention peut accueillir une quantité de produits plus ou moins importante. Certains bacs peuvent contenir jusqu’à 30 000 litres de liquides polluants, d’huiles ou d’hydrocarbures.

Vous souhaitez vous renseigner davantage sur les différentes solutions de stockage et de récupération de produits dangereux dédiés aux entreprises ? Nous vous conseillons de vous informer sur les bacs de rétentions ici.

Les bacs de rétention : des dispositifs de stockage pouvant être utilisés avec des machines

Les bacs rétention ne sont pas essentiellement destinés à la récupération des produits, de liquides polluants, d’huiles ou d’hydrocarbures provenant des récipients de stockage. Ils peuvent également être utilisés pour récupérer les éventuelles fuites de produits chimiques, provenant des matériels de production de votre entreprise.

Si vous prévoyez d’équiper votre machine d’un bac de rétention pour optimiser la sécurité de votre personnel et réduire significativement les impacts de votre activité sur l’environnement, l’idéal est d’opter pour un modèle dit « souple ». Ce type de bac dispose d’une excellente résistance aux agressions chimiques et peut être déplacé aisément.

Outre les machines, les bacs de rétention souples se présentent comme d’excellentes solutions pour la mise en place de zones de confinement temporaires.

À titre d’information, l’huile usagée provenant des machines compte parmi les liquides les plus polluants. Elle est à la fois nocive pour la santé de vos salariés et peut avoir des impacts importants sur l’environnement.

Mis à part la récupération des hydrocarbures et d’autres produits polluants par vos matériels de production, vous devez donc porter une attention particulière aux éventuelles fuites d’huile qui peuvent se produire au niveau de vos machines. L’installation de bacs de rétention dans les zones à risques peut être une excellente solution pour renforcer la sécurité de votre personnel et limiter l’impact environnemental de votre activité.

Sachez qu’un litre d’huile de vidange peut recouvrir jusqu’à 1 000 m² d’eau et empêcher l’oxygénation de milliers d’organismes vivants.

Comment bien choisir les bacs de rétention ?

Le choix d’un bac de rétention ne doit pas être réalisé uniquement en fonction de son utilisation : zone de confinement, prévention des fuites au niveau des machines, etc. Vous devez prendre d’autres critères en considération, afin de garantir l’efficacité de votre système de stockage en rétention, la sécurité de votre personnel et limiter l’émission de déchets polluants.

Les produits ou les liquides polluants à entreposer ou à manipuler

Dans le choix d’un bac de rétention, vous devez déterminer en premier lieu les caractéristiques des produits et des liquides dangereux que votre entreprise doit entreposer ou manipuler. En effet, il serait inadapté de stocker des produits hautement corrosifs dans des bacs réservés à des substances non corrosives.

Dans le cas où votre entreprise stocke et manipule essentiellement des peintures, des carburants ou des huiles, nous vous recommandons d’investir dans des bacs de rétention conçus en acier finition polyépoxyde. Ce matériau est fortement conseillé pour le stockage de produits inflammables et de produits chimiques non agressifs.

Par ailleurs, si vous prévoyez d’entreposer des produits et des liquides acides, il est préférable d’opter pour des modèles en Polypropylène à Haute Densité. Bien qu’il soit bien moins résistant aux agressions mécaniques que l’acier, le PEHD est le matériau idéal pour le stockage de substances chimiques corrosives.

Hormis le PEHD, vous pouvez investir dans des bacs de rétention en polyéthylène totalement recyclé pour le stockage de liquides corrosifs et de produits chimiques dangereux.

À noter que les bacs de rétention en acier galvanisé se présentent comme des solutions appropriées à l’entreposage de produits et de liquides non agressifs. Ils sont généralement destinés à un usage intensif.

La quantité de produits chimiques ou de liquides polluants à stocker

Après avoir défini la nature des produits à entreposer, vous devez évaluer leur quantité pour pouvoir déterminer avec une certaine précision la capacité des bacs de rétention à acquérir.

Pour le stockage d’un fût de produits chimiques corrosifs, votre entreprise doit investir dans un bac de rétention en PEHD ou en PE de 220 à 225 L.

D’autre part, pour l’entreposage de deux fûts, il est préférable de choisir un bac de rétention d’environ 440 L.

Il faut savoir que certains bacs ont des capacités limitées et sont spécialement conçus pour l’entreposage de récipients de dimensions restreintes. Ils peuvent être utiles pour votre entreprise, si vous prévoyez de stocker des contenants tels que des jerricans ou des flacons.

La destination des bacs de rétention

À l’instar de la nature et de la quantité de produits chimiques ou de liquides polluants à entreposer, l’environnement de stockage est un critère à ne pas négliger dans le choix d’un bac de rétention.

Dans le cas où vous prévoyez d’emmagasiner des substances chimiques dangereuses à l’extérieur du bâtiment de votre entreprise, choisissez des bacs de rétention conçus à partir de matériaux résistants aux intempéries comme le polyéthylène recyclé.

Par ailleurs, si vous projetez d’installer uniquement vos dispositifs de rétention dans un espace de stockage intérieur, vous pouvez opter pour des bacs en acier galvanisé ou en acier polyépoxyde.

Pour information, les modèles dits « souples » sont adaptés aussi bien à un usage intérieur qu’à un usage extérieur. Ils sont faciles à installer et peuvent accueillir des produits polluants et inflammables.

Avec support ou non

Le support de fût est un élément que vous devez prendre en compte dans le choix d’un bac de rétention. Sa présence peut être particulièrement utile, dans la mesure où il vous permet de bénéficier d’un poste de soutirage facilitant grandement la récupération des produits chimiques et des liquides polluants.

Les supports de fût destinés à un usage intérieur sont souvent en acier galvanisé et ceux réservés à usage extérieur, en polyéthylène.

Les autres systèmes de rétention

Dans la mise en place de votre système de stockage en rétention, vous pouvez opter pour des bacs classiques, mais également des plateformes ou des conteneurs.

Réservées à un usage extérieur, les plateformes de rétention facilitent grandement l’entreposage des fûts et des contenants de dimensions conséquentes, ainsi que le soutirage des produits chimiques. Les modèles en polyéthylène recyclé sont les mieux adaptés aux liquides particulièrement corrosifs.

Tout comme les plateformes, les conteneurs de rétention facilitent le soutirage des produits chimiques et l’entreposage des fûts. Nous vous conseillons ces dispositifs de stockage si vous désirez isoler des substances extrêmement dangereuses des bâtiments de votre entreprise.