Visibilité et marketing

Comment calculer et optimiser le ROI de son site web ?

Par John , le 20 janvier 2021 , mis à jour le 14 janvier 2021 — 10 minutes de lecture

Créer un site web est aujourd’hui indispensable pour rester compétitif et développer une entreprise. Néanmoins, sachez que si votre site n’est pas correctement optimisé, il ne peut participer pleinement à la réussite des campagnes marketing lancées par votre structure professionnelle, attirer vos prospects, fidéliser vos clients et, par conséquent, générer des bénéfices. Pour déterminer si votre boutique e-commerce, votre blog et/ou site vitrine est réellement utile à votre activité, vous devez calculer son ROI (retour sur investissement).

Qu’est-ce que le ROI d’un site web ?

Le ROI, ou retour sur investissement, vous permet de déterminer si votre site web est efficace ou non. En d’autres termes, il est indispensable pour évaluer la valeur apportée par votre site à votre entreprise.

Dans le cas où le retour sur investissement est négatif, il ne génère aucun profit et ne contribue donc pas au bon développement de votre structure professionnelle.

En revanche, si le ROI est positif, votre site web génère de la valeur et constitue un élément incontournable à l’essor de votre activité.

Le retour sur investissement peut être exprimé sous la forme d’un ratio, en divisant le profit généré par votre site web par son coût. Ce ratio peut ensuite être converti en pourcentage, en le multipliant par 100.

Dans le cas où le profit généré par votre site web est de 100 € et que son coût est de 1 000 €, le ratio de retour sur investissement est donc de 0,1, soit 10 %.

À titre d’information, les bénéfices réalisés par votre site web sont différents de sa valeur actuelle. Les bénéfices correspondent uniquement à l’argent qu’il génère.

Voici une formule plus détaillée permettant de calculer le ROI de votre site : Valeur actuelle du site – Coût de l’investissement / Coût de l’investissement

Comment calculer le ROI de votre site ?

Si, aux premiers abords, calculer le ROI d’un site web semble être une opération relativement aisée à effectuer, il n’en est rien.

Certes, il est assez facile de déterminer le coût total investi dans votre site vitrine, votre boutique en ligne ou votre blog. Toutefois, sachez que le coût de l’investissement n’est pas le seul élément qui compose la formule permettant de calculer le ROI. Vous devez également calculer les profits générés par votre site et, par conséquent, prendre en considération un certain nombre de facteurs.

Pour calculer le retour sur investissement de votre site, il est nécessaire de réaliser quelques étapes :

  • Calculer le coût de votre site web
  • Calculer le nombre moyen de visiteurs
  • Calculer le taux de conversion
  • Calculer le ratio de transformation des prospects en clients
  • Calculer la valeur à vie du client

Le coût de votre site web

Pour calculer le coût de votre site web, il vous suffit d’additionner toutes les dépenses engagées dans son développement et son maintien : domaine, hébergement, conception, développement, coûts de support et coût de la maintenance.

Vous pouvez utiliser la formule suivante pour le calcul des dépenses : Développement ou Conception + Coût du domaine + Coût de l’hébergement + Coût de support ou de Maintenance.

Le nombre moyen de visiteurs

Le trafic est un élément à ne pas négliger dans le calcul des profits réalisés par votre site web. En effet, si ce dernier n’accueille aucun visiteur, il est tout simplement inutile pour votre entreprise et pour toute campagne marketing que vous projetez de mettre en place.

Pour calculer le nombre moyen de visiteurs, vous devez tout d’abord collecter les données liées au trafic de votre site web en utilisant des outils comme Google Analytics, Adobe Analytics ou Hubspot.

Ensuite, il vous suffit de diviser le nombre total d’utilisateurs par le nombre de mois d’activité de votre site : Nombre total de visiteurs / Âge de votre site en mois.

Le taux de conversion

Le taux de conversion correspond au pourcentage de visiteurs que vous avez transformé en prospects ou leads. Pour le calculer, vous devez, dans un premier temps, déterminer le nombre d’utilisateurs ayant répondu à vos CTA (Call-to-Action ou Appels à l’action) :

  • Inscriptions à votre newsletter
  • Soumissions à un formulaire de contact
  • Échanges avec les membres de votre équipe via chat ou par téléphone
  • Engagements sur les réseaux sociaux, etc.

Une fois que vous aurez défini le nombre de leads, vous devez le diviser par le nombre de visiteurs de votre site web pour obtenir le taux de conversion : Nombre de conversions mensuelles / Nombre de visiteurs mensuels.

Pour information, plus votre taux de conversion est élevé, plus le retour sur investissement de votre site est élevé.

Un bon taux de conversion se situe entre 2 et 5 %. Toutefois, certains sites web particulièrement performants enregistrent des taux de 11 %, voire plus.

Le ratio de transformation des prospects en clients

Après avoir évalué le taux de conversion de vos visiteurs en prospects, vous devez calculer le ratio de transformation de ceux-ci en clients. Pour ce faire, vous pouvez utiliser la formule suivante : Nombre total de conversions en clients / Nombre total de prospects.

Un bon ratio varie entre 20 et 30 %. Plus il est élevé, plus votre site offre un retour sur investissement intéressant.

La valeur à vie du client

Aussi connue sous l’acronyme CLV (Customer Lifetime Value), la valeur à vie d’un client est un concept marketing qui permet d’évaluer les profits générés par un client pendant toute la durée de sa relation avec votre entreprise.

Pour calculer le CLV, vous devez multiplier le chiffre d’affaires généré par un client par la durée de votre relation commerciale avec celui-ci. Ensuite, il vous suffit de soustraire le résultat du coût d’acquisition du client : Chiffre d’affaires généré par le client x Durée de la relation commerciale en années – Coût d’acquisition du client.

Le calcul du ROI

Après avoir collecté les différentes données relatives au coût de votre site web, au nombre moyen de visiteurs, au CLV et au taux de conversion en prospects et en clients, vous pouvez vous lancer dans l’évaluation du retour sur investissement.

Pour calculer le ROI de votre site internet, vous devez multiplier la valeur moyenne de vos clients par les clients générés par année, afin d’obtenir le bénéfice annuel. Ensuite, divisez le résultat par le coût annuel de votre site web pour estimer le retour sur investissement.

Voici la formule à utiliser pour calculer le ROI : (Valeur moyenne des clients x Clients annuels générés) / Coût annuel du site web.

À noter qu’il existe d’autres facteurs à prendre en considération pour le calcul du retour sur investissement. Néanmoins, les différentes étapes que nous avons proposées précédemment vous permettent déjà d’avoir un excellent aperçu du ROI de votre site et de prendre des décisions concernant celui-ci.

Comment améliorer le ROI de votre site web ?

Un mauvais retour sur investissement est souvent dû à des problèmes au niveau de l’ergonomie, de la conception et du contenu de votre site web.

Cependant, bien que votre ROI soit négatif, sachez que vous pouvez l’améliorer et faire en sorte que votre site participe pleinement au bon développement de votre entreprise. Pour ce faire, penchez-vous sur un certain nombre d’éléments.

Augmentation du nombre de visiteurs uniques

Avoir des visiteurs réguliers est une bonne chose, cependant, cela ne vous permet pas de gagner de nouveaux clients.

Afin d’améliorer le ROI de votre site web, il est indispensable d’attirer de nouveaux utilisateurs et, par conséquent, d’augmenter le nombre de visiteurs uniques. Pour ce faire, n’hésitez pas à revoir votre stratégie marketing et à proposer des promotions spéciales.

Amélioration du taux de conversion de votre landing page

La landing page joue un rôle prépondérant dans la réussite d’une campagne marketing et dans le développement de votre entreprise. Pour améliorer le retour sur investissement de votre site web, elle doit être optimisée correctement en vous focalisant entre autres sur son contenu et son design (absence d’éléments pouvant distraire les visiteurs, CTA bien visibles, etc.).

Dans de nombreux cas, il est conseillé de créer différentes variantes d’une landing page et de procéder à des tests A/B afin d’identifier la version la plus performante.

Réduction du taux de rebond

Le taux de rebond est le pourcentage d’utilisateurs qui quittent directement votre site web après avoir consulté une seule page. Il constitue, dans une certaine mesure, un indicateur de la qualité de l’ergonomie et du contenu de vos pages.

Pour réduire le taux de rebond, optimisez l’interface et l’ergonomie de votre site afin que vos visiteurs puissent naviguer aisément à travers vos pages.

Outre l’interface, proposez du contenu à forte valeur ajoutée, répondant efficacement aux problématiques de vos cibles.

Un site convivial proposant une expérience utilisateur optimale a généralement un taux de rebond faible et un taux de transformation élevé. En effet, il encourage les utilisateurs à poursuivre leur navigation et, par la même occasion, à cliquer sur les éventuelles Call-to-Action (CTA).

Création de backlinks de qualité

Les backlinks (liens retour) vous aident à développer votre notoriété sur le web. Ils améliorent votre référencement naturel et augmentent significativement le trafic sur votre site web.

Pour favoriser la création naturelle de backlinks, analysez les contenus des pages de votre site bénéficiant déjà d’un nombre plus ou moins élevé de liens retour et produisez d’autres contenus de qualité similaire.

À noter qu’il existe d’autres solutions pour créer des backlinks pointant vers votre site, telles que la rédaction d’articles invités. Quoi qu’il en soit, veillez à ce que les liens retour soient de qualité :

  • Placés sur des pages traitant de la même thématique que votre site
  • Placés sur des ancres optimisées
  • Placés sur des sites web à forte autorité, etc.

Il faut savoir que les backlinks dits « artificiels » sont lourdement sanctionnés par Google et pourraient donc avoir des conséquences extrêmement néfastes sur la visibilité de votre site web ainsi que sur sa rentabilité.

calcul-roi-site

Source : https://www.savvysme.com.au/article/5644-small-business-website-redesign-increase-roi

John

L'expert en référencement naturel de l'équipe, John connait toutes les techniques pour améliorer la visibilité d'un site web.