Entrepreneuriat

Automatisation de l’industrie agroalimentaire : les avantages

Par Philippe , le 25 novembre 2022 - 7 minutes de lecture
Automatisation industrielle

On parle souvent d’automatisation dans le secteur de l’automobile et dans le secteur de l’électronique. Actuellement, les machines prennent de plus en plus de place dans les industries comme l’agroalimentaire, la manufacture et même le transport. Même si l’automatisation industrielle constitue une menace pour la main-d’œuvre humaine, elle reste très avantageuse.

Définition de l’automatisation industrielle

On parle d’automatisation industrielle lorsqu’on utilise des automates qui sont capables de reproduire les gestes humains, dans le but d’effectuer différentes tâches. C’est un procédé qui existe depuis plusieurs années.

L’automatisation industrielle s’est fortement développée au cours des années 20. Ce sont les industries automobiles qui ont commencé à avoir recours à ce procédé, dans le but de diminuer la charge de travail des travailleurs, et d’optimiser la productivité.

Les automates se sont améliorés, incitant les autres industries dans d’autres secteurs à s’automatiser à leur tour. On a pu constater que les usines dans le domaine de l’agroalimentaire ont également pu tirer bénéfice de l’automatisation industrielle.

On utilise des équipements comme des machines séparatrices d’os, des machines trieuses, des machines d’emballage, des machines désosseuses, des machines séparatrices de viande, etc.

Quels sont les avantages que procure l’automatisation industrielle ?

Automatisation industrielle : pour augmenter l’efficacité du travail et satisfaire la demande

Pour une industrie agroalimentaire par exemple, des dispositifs d’automatisation sont utilisés dans différentes étapes de la production, comme le processus de conditionnement alimentaire. Pour ce type d’automatisation, les machines peuvent procéder à l’automatisation de l’inspection de la sécurité et de la qualité, du remplissage et du conditionnement des produits alimentaires.

Comparé au recrutement de personnel supplémentaire, avoir recours au conditionnement automatisé peut être une bien meilleure solution, surtout s’il est nécessaire d’augmenter significativement la production ou durant la mise en œuvre d’un projet d’introduction de nouvelles gammes de produits.

L’automatisation industrielle peut aussi être indispensable lorsque la main-d’œuvre est rare pour effectuer des opérations d’emballage simples (formage de caisses, conditionnement, insertion de saches, etc.)

Lors des pics saisonniers, durant les périodes où la demande est accrue (augmentation de la commande), il faut avoir un haut niveau de flexibilité, ce qui ne peut pratiquement pas être couvert par la main-d’œuvre. La seule solution est souvent d’avoir recours à une automatisation industrielle.

Automatisation industrielle : pour augmenter la capacité de production, sans agrandir l’usine

Sur le marché d’aujourd’hui, il faut savoir produire en grande quantité, dans un bref délai, pour pouvoir faire face à la concurrence et rester compétitif en toute circonstance.

Pour une industrie qui possède une main-d’œuvre humaine, il est souvent nécessaire d’agrandir l’usine pour arriver à augmenter le volume de production de l’industrie. Sauf que les terrains sont très souvent très rares, et le peu qui existe a un prix élevé. En plus de cela, l’obtention des permis légaux peut être assez difficile, ce qui peut empêcher l’augmentation de la capacité de production.

Il faut savoir qu’il existe des équipements qui permettent d’augmenter efficacement la capacité de l’industrie à produire en grande quantité, et le plus rapide possible. Il peut s’agir d’une ligne qui est entièrement automatisée, utilisant des machines qui ont des fonctions différentes. L’installation de ces machines se fait en fonction de l’espace disponible.

Pour le processus d’automatisation industrielle, il faut savoir utiliser l’espace dans l’usine pour en tirer profit au maximum.

Automatisation industrielle dans le secteur agroalimentaire : pour améliorer la sécurité alimentaire

De nouveaux règlements sont publiés régulièrement en ce qui concerne la sécurité alimentaire.

Le contact humain est réduit pour éliminer le risque de contamination. Pour avoir un processus de conditionnement hygiénique, les machines peuvent déposer des sachets de manière automatique. Pour cela, ils peuvent commencer par transformer une bobine en sachets, puis de l’ouvrir rapidement avant d’insertion des produits.

Il faut savoir que les entreprises qui respectent les règlements concernant l’hygiène peuvent avoir un certain avantage par rapport à la concurrence. Cela permet à l’usine de se différencier des autres entreprises et d’obtenir de gros contrats.

Il est également important de savoir que prolonger la durée de conservation, les procédures comme le thermoscellage, la manipulation hygiénique, l’injection de gaz et l’emballage sous vide. C’est une très bonne solution, surtout pour l’expédition de produits à des clients qui se trouvent dans des régions très éloignées.

Quels sont les différents types d’automatisation industrielle ?

Automatisation rigide ou fixe

Il s’agit de la forme d’automatisation industrielle la moins flexible qui existe. Les usines ont recours à ces équipements pour exécuter des tâches répétitives. Ces types d’équipements peuvent améliorer la cadence et l’efficacité de la production.

Il faut savoir que la solution d’automatisation fixe peut difficilement être reconfigurée ou modifiée une fois que les équipements ont été configurés.

La mise en place d’une automatisation fixe peut constituer un investissement initial élevé, mais qui est nécessaire pour la fabrication en grandes quantités.

Automatisation programmable

L’automatisation programmable est utilisée par les usines qui produisent des lots de produits. Cette forme d’automatisation est avantageuse, car elle permet la possibilité de changer au fil du temps les instructions du système automatisé. Cela peut dépendre du produit en cours de fabrication.

Les équipements du programme peuvent être reprogrammés en fonction de chaque lot, possédant des propres spécifications.

Il faut tenir compte du fait que le processus de changement peut prendre du temps. En effet, dans la majorité des cas, ce changement nécessite la reconfiguration de l’équipement, d’un lot à l’autre. Cela peut conduire à des périodes non productives.

Par rapport à l’automatisation fixe, les cadences de production sont moins importantes pour l’automatisation programmable. C’est dû au fait que l’équipement est conçu pour permettre le changement de produit. Des industries utilisent ce type d’automatisation pour des volumes de production moyens.

Automatisation douce ou flexible

L’automatisation douce ou flexible est utilisée pour produire en quantité plus faible. Comme l’automatisation programmable, elle permet le changement de produits de manière flexible.

Ce type d’automatisation est avantageux, car on peut trouver un système de contrôle qui achemine les changements de produits, permettant un changement automatique et rapide. La reconfiguration des équipements s’effectue entre les lots.

Que peuvent être les limites de l’automatisation industrielle ?

Coûts

Il faut savoir que les coûts peuvent être très élevés en ce qui concerne la production automatisée. Il s’agit de l’investissement initial. Il existe aussi des coûts substantiels liés à la formation des employés chargés de la mise en œuvre des équipements, mais également à l’exploitation et l’entretien des systèmes automatisés afin d’assurer son bon fonctionnement.

Même si les dispositifs automatisés ne nécessitent pas beaucoup d’entretien, leur coût de maintenance peut être élevé (plus que les machines à commande manuelle).

L’entretien d’un système automatisé nécessite généralement un service de maintenance qualifié.

Limites de la technologie

Malgré les avancées technologiques, il existe toujours des tâches qui ne peuvent pas être automatisées. On peut par exemple parler de la production ou l’assemblage de produits avec des formes ou des tailles de composants incohérentes. On peut aussi parler des tâches qui nécessitent une dextérité intellectuelle ou manuelle.

Dans ces cas, il est préférable de laisser la manipulation et l’assemblage à des humains. Les installations pourront être utilisées en tant que soutien pour la réduction de la répétitivité et de la pénibilité.

Philippe

Entrepreneur dans l'âme, Philippe accompagne depuis 20 ans les entreprises dans leur développement.