Entrepreneuriat

Comment postuler dans un autre pays ?

Par Manuel , le 27 avril 2021 — 7 minutes de lecture
postuler comment autre.jpg

Il existe de nombreuses opportunités de travail à l’étranger. C’est même un rêve pour de nombreux Français de pouvoir faire décoller leur carrière à l’international. Les futurs expatriés doivent cependant faire face à de nombreuses formalités et difficultés avant de pouvoir postuler dans un autre pays. Découvrez ici nos conseils pour une minutieuse préparation de votre candidature à un poste à l’étranger.

Procéder à la légalisation et obtenir l’apostille de vos documents officiels

En France, tout emploi à l’étranger nécessite de remplir plusieurs formalités administratives. Il s’agit de démarches qui vous permettent de remplir toutes les exigences légales pour votre projet. Pour ce faire, il est nécessaire de se renseigner avant toute chose sur les lois en la matière, aussi bien en France que dans le pays de destination. Les procédures varient selon qu’il s’agit d’un pays de l’Union européenne ou un autre pays. Ensuite, vous devez avoir une bonne connaissance des documents à fournir ainsi que de la manière de les présenter pour qu’ils soient en règle. L’un des obstacles auxquels se retrouvent confrontés tous ceux qui envisagent de postuler pour un emploi ou qui désirent mener des affaires dans un autre pays est celui de la légalisation et de l’authentification des différents documents dont ils auront besoin.

En effet, pour pouvoir valablement utiliser certains documents français comme votre certificat de naissance, votre diplôme, un acte d’état civil ou de casier judiciaire à l’étranger, une légalisation ou une apostille peut être nécessaire. Ces formalités suivent différentes procédures, nécessitent des frais et demandent surtout beaucoup de temps. Pour vous épargner ces fastidieuses démarches et éviter tout retard dans votre projet, vous pouvez faire appel à une agence spécialisée d’aide aux diverses formalités administratives. Vous constituez un dossier de légalisation de documents et l’agence choisie s’occupera de mener le processus de légalisation de vos documents officiels à son terme.

postuler comment.jpg

La légalisation dans ce cas précis consiste à faire apposer par le Consulat ou l’Ambassade du pays de destination un tampon ou un timbre sur un document délivré en France afin de le rendre utilisable dans le pays étranger. L’apostille est une authentification qui vient compléter la légalisation d’un document à utiliser à l’étranger. Elle peut se faire au niveau d’une Cour d’appel départementale. Toutes ces démarches une fois accomplies permettent d’attester de l’originalité de vos documents à l’étranger. Par exemple si votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays de destination, cela facilite l’obtention d’une équivalence. De nombreux candidats essuient un rejet de leur dossier en postulant dans un autre pays quand ces démarches ne sont pas menées correctement. Même si ce sont les plus importantes, ce ne sont pas les seules formalités qui sont exigées pour une expatriation dans le cadre du travail ou pour mener des affaires.

Choisir la traduction assermentée pour vos documents officiels

Cette formalité concerne surtout les pays non francophones où une traduction de vos documents dans la langue de votre pays de destination est nécessaire pour que ceux-ci soient utilisables auprès des autorités ou services compétents. Il est recommandé de le faire auprès d’un traducteur assermenté c’est-à-dire un expert reconnu par la Cour d’appel ou le Tribunal en France. Dans d’autres pays, c’est le ministère des Affaires étrangères qui est compétent pour donner une telle accréditation. Une fois vos documents légalisés et authentifiés, vous pouvez demander leur traduction assermentée. Il est important de souligner que les documents qui ne sont pas traduits en suivant ce processus sont simplement rejetés.

Par ailleurs, dans le cadre d’une candidature à l’étranger, il vous sera réclamé aussi bien l’original d’un document que sa traduction assermentée. Les meilleures agences spécialisées proposent également un service de traduction assermentée. Vous pouvez donc vous simplifier la vie en faisant appel à un établissement spécialisé, il vous suffit de consulter la liste des documents à fournir pour postuler et de les leur transmettre. En faisant confiance à l’une de ces agences, vous aurez la garantie que vos documents importants seront traités en toute sécurité et dans les temps.

Adapter votre dossier au pays de destination pour postuler à l’étranger

Il est vraiment très important de se renseigner un minimum sur les usages du pays de destination lorsqu’on est candidat à l’emploi international. La façon de présenter certains documents notamment votre CV et une lettre de motivation ne sera pas nécessairement la même. Il existe en fonction des pays plusieurs spécificités qui peuvent faire la différence dans le cadre d’une sélection de dossiers. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez donc adopter le style qui est utilisé dans votre pays de destination dans la présentation des documents évoqués. Certains pays font plus attention à la façon de mettre en évidence vos compétences ou aptitudes sur votre CV.

Par exemple dans les contrées asiatiques, faire du bénévolat au sein d’une association n’est pas un critère de choix pertinent. Aux États-Unis par contre, c’est un détail qui peut faire la différence entre votre CV et celui d’autres candidats. Il y a également d’autres aspects importants comme le nombre de pages à faire pour le CV et les compétences ou réalisations à mettre en valeur pour un poste donné. Vous pouvez aussi souligner votre attrait pour le pays visé dans la lettre de motivation. Ce sont des subtilités que l’on constate aisément entre un CV anglo-saxon et un CV français. Choisir de travailler à l’étranger, c’est aussi être capable de s’adapter à de nouvelles réalités. D’où l’importance de se faire accompagner par un professionnel lorsque le pays choisi vous est totalement inconnu.

picture postuler comment.jpg

Obtenir un visa de travail

C’est l’un des obstacles les plus importants à franchir lorsque l’on postule dans un autre pays. Les règles et les conditions pour obtenir un visa de travail diffèrent selon votre destination. Lorsque vous n’avez pas encore obtenu de contrat à faire valoir vous pouvez demander un Visa Vacances Travail. Ce dernier vous permet de séjourner dans un pays étranger pour une durée d’un an au maximum avec la possibilité d’y travailler ou mener des affaires. C’est une excellente manière d’en apprendre plus sur la nation dans laquelle vous comptez faire carrière et de vous adapter à sa culture.

Le Visa Vacances Travail ne concerne que les pays ayant signé un accord bilatéral avec la France dans ce cadre. Pour l’obtenir, il faut d’abord s’assurer de remplir les conditions d’éligibilité comme être âgé de 18 à 30 ans, 35 ans s’il s’agit du Canada. Vous devez ensuite vous rapprocher en France des autorités consulaires de votre pays de destination. Vous devez aussi disposer de moyens financiers suffisants pour le début de votre séjour. Il est important de rappeler qu’à cause de la crise sanitaire due à la pandémie de Coronavirus, les accords de Programme Vacances-Travail sont temporairement suspendus.

Manuel

Manuel a lancé sa première entreprise à l'âge de 17 ans, aujourd'hui il est à la tête de 3 sociétés.