Entrepreneuriat

La force du social learning

Par Manuel , le 19 avril 2021 — 9 minutes de lecture
la force du social learning.jpg

Le social learning est de plus en plus utilisé dans les entreprises. Il s’agit d’un mode d’apprentissage innovant permettant de partager et de capitaliser les connaissances des collaborateurs participant au processus. Ses méthodes pédagogiques sont diamétralement opposées à l’apprentissage traditionnel et cette méthodologie est bénéfique sur bien des points, tant du côté des salariés que de l’entreprise elle-même. Ce n’est donc pas une surprise si monde professionnel adopte de plus en plus cette stratégie d’apprentissage. On vous dit tout sur la force du social learning et son mode d’application dans cet article.

Qu’est-ce que le social learning ?

Mis en place dans les années 60-70, le social learning est une sorte de formation collaborative. Il s’agit d’une stratégie d’apprentissage aidant les participants à acquérir et à approfondir leurs connaissances par le biais d’une séance de partage. Il se base aussi sur une co-construction des savoirs et sur le partage des connaissances horizontal, à l’aide des interactions en groupe d’apprenants.

Cette méthode d’apprentissage est de plus en plus appréciée par les entreprises, car non seulement elle favorise l’échange, mais contribue également au partage de connaissances et de savoirs de chacun. Retrouvez toutes les informations dans ce guide sur le social learning, pour en savoir davantage.

Le social learning offre plusieurs avantages, notamment la possibilité pour les collaborateurs se former constamment. Il favorise également l’implication de chaque participant au sein d’une société. Mais l’utilisation du social learning aide surtout à centraliser toutes les informations, ce qui facilitera les échanges et les partages. Au niveau financier, il est très bénéfique, car il permet de responsabiliser chaque salarié, ce qui a un impact important sur la productivité de l’équipe.

Il s’agit donc d’une approche qui valorise un apprentissage engagé, interactif et concret qui pousse et encourage les participants.

Social learning

Le processus d’apprentissage social

Afin que l’apprentissage social soit fructueux, il est important de réunir 4 facteurs majeurs.

L’attention

Elle doit être effective pour s’assurer que chaque participant arrive à bien capter toutes les informations partagées. Les intervenants doivent également avoir un sens de l’observation très actif.

La rétention

Elle est cruciale sur le plan pédagogique. C’est dans ce processus que les participants doivent retenir les points essentiels grâce aux différents visuels présentés, ou à l’aide d’une répétition physique et psychique.

La reproduction

Elle demande la mise en pratique de tout ce qui était retenu lors de la précédente étape. Il faut avoir le sens d’auto-observation et d’autocorrection pour pouvoir reproduire efficacement les points essentiels retenus lors du partage.

La motivation

Pour réussir avec le social learning, il faut être doté d’une forte motivation. Cette dernière est primordiale pour bien assimiler toutes les informations, et surtout afin de s’assurer une auto-efficacité.

Les avantages du social learning

Le social learning s’avère très efficace grâce à son mode de fonctionnement qui s’appuie directement sur le partage de connaissances et d’expériences de chacun.

Cette méthode d’apprentissage offre à votre entreprise de nombreux avantages. Cela peut aller jusqu’à l’optimisation de la formation et une bonne cohésion de l’équipe. Ce système d’apprentissage apporte également de nombreux impacts positifs sur l’engagement des employés. Il donne à ces derniers des opportunités non négligeables pour évoluer dans leur domaine professionnel.

Pour ces raisons, elle est de plus en plus utilisée dans la formation professionnelle dès l’accueil de nouveaux salariés.

Une stratégie efficace pour économiser sur les frais de formation

Le coût de formation fait partie des charges lourdes d’une entreprise. En effet, les frais de formation traditionnelle sont assez conséquents. En orientant leur choix vers le social learning, les entreprises peuvent réaliser une économie substantielle.

Cette stratégie donne la possibilité à l’entreprise d’éviter de recourir à l’aide d’un intervenant extérieur, ce qui s’avère généralement très coûteux. Elle peut miser sur les compétences et le savoir des meilleurs employés de la société, ou sur l’expérience des anciens. Pour tirer plus de bénéfice de cette formation en interne, l’entreprise doit mettre en place une instruction participative. Cela est indispensable pour permettre un partage effectif de compétences et d’expertise entre les employés.

Outre le côté financier, le social learning est aussi réputé peu gourmand en matière d’infrastructure. En effet, vous n’avez nul besoin d’acquérir de nouveaux outils pour sa mise en place. Vous pouvez utiliser ceux déjà existants dans votre entreprise. Vous pouvez par exemple utiliser le réseau de communication interne, ou la messagerie et les blogs.

Tout cela fait que le ROI ou le retour sur investissement avec le social learning est très positif. Selon les études et les analyses de Brandon Hall Group, cette stratégie d’apprentissage arrive à offrir à une société un ROI 75 fois plus élevé, en comparaison avec une formation conventionnelle.

La société AMD, spécialisée dans la fabrication de composants informatiques, a par exemple pu économiser sur ses frais de formation, une somme de plus de 250 000 dollars annuels, grâce à l’utilisation du social learning.

img la force du social learning.jpg

L’amélioration des compétences de tous les collaborateurs

Le social learning est une méthode pratique d’optimisation de la formation dans le monde professionnel. Il s’agit d’une approche d’apprentissage très efficace, comparée aux autres méthodes de formation classiques, grâce à son approche qui connecte les apprenants entre eux.

Le social learning optimise la formation en favorisant le partage d’expérience et de connaissances. Il est bénéfique, que ce soit pour le développement des savoirs dans le cadre académique, ou pour la progression collective des participants. En effet, ceux-ci acquièrent facilement et rapidement de nouvelles compétences.

Il constitue aussi un puissant facteur d’amélioration de la motivation de tous les participants. Le social learning engage et éveille leur volonté et leur curiosité grâce aux interactions et en valorisant leur expertise.

Par ailleurs, en plaçant le social learning au cœur du quotidien de vos employés, vous pouvez obtenir un retour d’expérience de manière constante. Cette méthode garantit également une actualisation des connaissances. Celle-ci est nécessaire pour qu’une entreprise puisse évoluer en permanence.

L’amélioration de l’engagement des collaborateurs

En général, le social learning est utilisé par les secteurs très concurrentiels, ce qui leur permet de garder les meilleurs talents et de constituer une équipe dotée d’un fort potentiel.

Tout employé souhaite logiquement intégrer une entreprise qui puisse lui offrir une opportunité d’évolution dans sa carrière professionnelle. Le social learning donne la possibilité d’acquérir de nouvelles expertises, ce qui facilite par la suite la montée en compétence. Ce système d’apprentissage est non seulement très bénéfique pour l’entreprise grâce à son efficacité et en permettant le renforcement de son attractivité, mais elle donne surtout la possibilité aux employés d’acquérir de nouveaux savoir-faire.

Le social learning est aussi réputé être l’un des meilleurs stimulateurs d’engagement des salariés, en incitant la participation active de ces derniers lors de la formation.

En donnant de la valeur et surtout en reconnaissant l’expertise de chacun de vos collaborateurs, vous leur donnez la possibilité de renforcer leur confiance en eux. En effet, le social learning contribue à l’amélioration du sentiment de reconnaissance d’un salarié, qui peut avoir par la suite un impact fort sur sa stabilité, sa satisfaction et sa volonté de donner le meilleur de lui-même au sein de l’entreprise.

Ce type de formation améliore également la communication et la relation entre les collaborateurs. En effet, il favorise l’interaction et le travail d’équipe, ce qui peut entraîner par la suite une excellente cohésion. Cela aura des effets positifs sur le développement du sentiment d’appartenance de chacun.

L’augmentation de la productivité et de la performance de l’entreprise

L’apprentissage social favorise un accueil favorable des nouveaux employés en les encourageant à interagir avec les anciens, et en leur facilitant l’intégration et l’adaptation au sein de la société. En effet, le social learning rend l’intégration plus fluide, car il facilite les échanges. Ainsi, les nouvelles recrues n’auront aucune difficulté à exprimer leurs craintes ou interrogations. Elles seront en mesure d’obtenir des réponses concernant les différentes problématiques qu’elles pourraient rencontrer dans l’entreprise.

Pour qu’un employé puisse s’habituer, se sentir bien dans un nouvel environnement professionnel et maîtriser parfaitement ses tâches, il lui faut en général un délai d’environ 6 à 24 mois. Avec le social learning, vous pouvez assurer un gain de productivité considérable en intégrant rapidement les nouveaux arrivants.

En ce qui concerne son impact sur la performance de l’entreprise, le social learning ne peut qu’apporter des points positifs. En effet, en multipliant les opportunités d’apprentissage, vous donnerez la possibilité à tous les employés de même niveau d’obtenir les mêmes formations et de maîtriser parfaitement leur domaine. Cela leur permettra de résoudre facilement les problèmes qui pourraient se présenter, de développer, d’innover et de stimuler les recherches.

L’ensemble de ces éléments ne manquera pas par la suite de contribuer à l’amélioration de la performance et de la productivité de votre société. Cela favorisera aussi le maintien à jour des connaissances des employés, ainsi que l’augmentation de leurs expériences et l’accroissement de leur niveau de compétence, assurant la compétitivité de l’entreprise.

visu learning social force la.jpg

Le digital au service du social learning

Le digital est un outil puissant permettant de favoriser le social learning. Grâce aux différents outils de communication à disposition, les collaborateurs peuvent partager facilement leurs acquis. Cela peut se présenter sous plusieurs formes, soit à l’aide du réseau social utilisé par l’entreprise, soit une interaction sur Cloud, ou encore en utilisant une application collaborative de partage.

Manuel

Manuel a lancé sa première entreprise à l'âge de 17 ans, aujourd'hui il est à la tête de 3 sociétés.