Catégories Entrepreneuriat

Quelle est la place de la spiritualité dans le milieu professionnel ?


Quelle Est La Place De La Spiritualité Dans Le Milieu Professionnel ?

La spiritualité inspire les employés

La spiritualité ajoute un nouvel élément à l’ère sociale émergente des affaires. Lorsque vous intégrez la spiritualité dans le milieu de travail, vous donnez à tous les employés l’occasion de renforcer l’entreprise en insufflant de la vie dans le travail et en établissant des liens entre eux, les autres et le monde. Lorsque vous inspirez vos employés, vous leur donnez une raison de rester unis à la mission de l’entreprise et à l’environnement de travail quotidien. Les gestionnaires qui réalisent l’impact de la spiritualité en milieu de travail trouvent un outil précieux pour améliorer l’engagement, la culture et l’efficacité dans leur travail et celui de leurs employés.

Les relations professionnelles deviennent positives

Une étude récente sur la spiritualité en milieu de travail, a révélé que les consommateurs avaient des relations positives avec les entreprises qu’ils percevaient comme  » plus spirituelles  » lorsque la spiritualité était définie comme un lien entre eux-mêmes, les autres et le monde. Les dirigeants qui ont participé à l’étude ont vu une ligne claire entre la religion et la spiritualité. Ils percevaient la religion comme une forme d’expression inappropriée sur le lieu de travail, mais la spiritualité comme un sujet de discussion très approprié. Les participants ont émis des réserves sur l’abus potentiel de la spiritualité, mais ont néanmoins estimé qu’il était essentiel. Les entrevues avec les cadres supérieurs et les questionnaires des cadres et des gestionnaires des RH ont indiqué que les leaders en milieu de travail pouvaient transmettre davantage leur  » moi complet  » au travail lorsque la spiritualité était intégrée à leur journée. Ils ont également été en mesure d’offrir une plus grande part de leur créativité en milieu de travail. Ce changement de connectivité a augmenté les opportunités de renforcer l’entreprise et de donner un nouveau souffle au travail.

L’augmentation de la productivité

Les participants croient aussi fermement que les organisations peuvent apprendre à joindre à la fois la  » personne entière  » et la vaste énergie spirituelle qui est à la disposition de tous d’une manière qui augmente leur capacité à produire des produits et services de qualité. Les leaders peuvent changer la façon dont les affaires fonctionnent lorsque la spiritualité devient partie intégrante du milieu de travail. Ce changement est d’autant plus important que nous entrons dans une ère sociale de consumérisme.

Une nouvelle ère sociale

L’ère sociale est la conversation la plus récente sur la façon dont les gens et les entreprises interagissent. Cette nouvelle ère est née d’une évolution des attentes des consommateurs qui coïncide avec le début de la révolution numérique. L’évolution de l’ère sociale a changé la façon dont les consommateurs interagissent avec les organisations. Il offre aux gens une voix qu’ils n’avaient pas auparavant par le biais des médias sociaux. Une personne peut avoir un impact sur la valeur globale d’une entreprise par le biais d’un poste unique. Un client de United Airlines a démontré ce pouvoir de consommation en 2009 lorsqu’il a vu des employés de la compagnie aérienne endommager sa guitare. Sa frustration face au manque de service à la clientèle l’a amené à écrire une chanson et à la placer sur YouTube. La vidéo a enregistré plus de 14 millions de visionnage. Dans les quatre jours suivant la mise en ligne de la vidéo, le stock de United Airlines a diminué de 10 %, ce qui a coûté environ 180 millions de dollars ( 162 millions d’euros) aux actionnaires de United.

L’ère sociale se concentre sur la puissance de la connectivité. Cette époque diffère de toutes les époques précédentes de notre histoire. L’ère industrielle s’est concentrée sur l’institution en tant qu’agent de création de valeur, tandis que l’ère de l’information a respecté la valeur de ce que les données pouvaient fournir. L’ère sociale valorise la connectivité des interactions humaines et la conscience de soi. Lorsque les gens valorisent la connexion de soi aux autres et au monde, ils peuvent insuffler de la vie dans l’organisation. Cette connectivité renforce tous les liens qui nous unissent dans le monde.

Affaires et spiritualité vont de pair

Dans son livre  » 11 Rules for Creating Value in the Social Era  » (11 Règles pour créer de la valeur à l’ère sociale), Nilofer Merchant a suggéré que les choses que nous considérions autrefois comme des forces opposées en affaires ne sont pas des forces opposées après tout. L’objectif de l’ère sociale est de trouver des moyens plus complexes de créer un équilibre entre les deux parties. Il n’est pas nécessaire d’être en conflit avec la communauté pour faire des profits. Dans ce modèle, les éléments de travail tels que le profit et le but se produisent ensemble en harmonie. Les gens qui prennent le temps de considérer ces aspects de la spiritualité équilibrent les affaires. Une entreprise équilibrée renforce la structure globale de l’organisation.

La spiritualité favorise la cohésion

Lorsque l’esprit de l’entreprise est unifié, les individus au sein de l’organisation travaillent de manière plus cohérente. Cette cohésion s’étend à tous les aspects des interactions pour inclure la conscience de soi. L’article  » Spiritualité au travail  » de Donde P Ashmos et Dennis Duchon affirmait que les gens veulent se sentir liés non seulement les uns aux autres, mais aussi au travail significatif. La spiritualité offre la connectivité que l’âge social considère comme une partie importante de l’expérience du consommateur.

Une ère de changement

Le point de départ de la spiritualité en milieu de travail commence par la détermination de la façon dont vous et vos employés pouvez établir des liens plus cohésifs. La spiritualité favorise la conscience de soi des autres et de la planète qui les entoure. Lorsque vous trouvez ces associations spirituelles vitales, vous unissez votre entreprise plus complètement dans un cadre qui est essentiel à cette ère de changement.