Entrepreneuriat

Qu’est-ce que la gestion en mode SaaS ?

Par Malia , le 8 juillet 2021 , mis à jour le 20 juillet 2021 — 5 minutes de lecture
La gestion d'une entreprise en mode SaaS

Dédié essentiellement à des logiciels spécifiques il y a quelques années, le concept de cloud computing du mode SaaS ouvre aujourd’hui ses portes à différentes catégories de logiciels : bureautique, visioconférence, comptabilité, communication, outils collaboratifs, gestion des ressources et même les logiciels portant sur la gestion de la relation client.

De nombreux concepteurs de logiciels en mode SaaS se tournent vers les entreprises pour leur offrir des solutions plus pratiques et plus économiques dans la gestion de leur activité.

Le mode SaaS : définition

SaaS pour « Software as a Service » ou de son appellation en Français « Logiciel en tant que Service » constitue un système de location ou distribution commerciale de logiciels informatiques à partir duquel un fournisseur de service tiers héberge des applications et les met à la disposition de ses clients sans que ces derniers aient à faire des installations sur leur poste de travail.

Moyennant un abonnement mensuel pour lequel le tarif est proportionnel aux fonctionnalités demandées et aux nombres d’utilisateurs, la gestion en mode SaaS offre la possibilité à une entreprise de profiter des avantages fournis par les applications par une simple connexion à internet.

En ce sens, l’entreprise bénéficiaire ne procède ni à l’achat du logiciel ni à son installation dans ses serveurs.

Le fonctionnement du mode SaaS

La gestion en mode SaaS repose sur un concept cloud. Et donc à l’aide de l’exploitation du mode SaaS, toutes entreprises utilisateurs n’ont pas à héberger les applications qui répondent à leurs besoins ou à stocker les données relatives aux logiciels dans leur serveur interne.

Acquérir les logiciels et créer des serveurs pour les héberger ne sont donc pas nécessaire.

Par ailleurs, les applications sont hébergées et exécutées via les serveurs cloud du fournisseur. De ce fait, les maintenances et les mises à jour des applications sont effectuées par le prestataire de service puisque la gestion des applications est faite en externe.

Chaque utilisateur du logiciel de l’entreprise doit simplement disposer des codes d’accès de l’application en ligne et d’un ordinateur afin d’exercer sa fonction. Les utilisateurs peuvent également y accéder à tout moment via un appareil mobile.

Les divers avantages de la gestion en mode SaaS

Une entreprise peut tirer profit de nombreux avantages en adoptant le mode SaaS. Et ces aspects avantageux peuvent également profiter à une PME.

Les avantages qui priment sur l’utilisation du SaaS portent sur l’accessibilité, la gestion opérationnelle et notamment sur la comptabilité de l’entreprise.

Pourquoi les applications SaaS constituent un avantage sur la comptabilité ? La réponse est très simple. En effet, l’entreprise réalise des économies en n’investissant pas :

  • Dans l’achat d’un logiciel à installer ni de matériels informatiques et frais d’hébergement pour la création du serveur de la structure
  • Le mode SaaS prend la forme d’un service immédiatement consommé, ainsi les frais qui le constituent sont immédiatement déductibles à partir du résultat de l’entreprise. Contrairement aux investissements sont déduites du résultat par imputation des dotations aux amortissements étalés sur le long terme.

La gestion en mode SaaS présente également un avantage non négligeable quant à son accessibilité. Les applications SaaS fournies par le prestataire de services peuvent s’exécuter sur tout support d’exploitation de manière à ce que la seule condition soit la connexion à internet. Les utilisateurs peuvent ainsi exécuter les applications sur différentes machines, ce qui rendent les logiciels particulièrement polyvalents.

Le SaaS propose des mises à jour automatiques régulières et correctifs, ce qui constitue un avantage clé d’un point de vue opérationnel. Un élément qui fonctionne dans le cloud computing, les actions et autres mises à jour effectuer sur le logiciel par le fournisseur de services n’affectent en aucun cas les opérations des utilisateurs. Les applications SaaS apportent ainsi des solutions aux ralentissements du cycle de développement de l’entreprise ainsi qu’un stockage de données hautement sécurisé, à l’inverse des logiciels vulnérables installés en interne qui nécessitent certaines maintenances et mises à jour.

Quid des inconvénients

Comme toutes choses, les applications en SaaS présentent certains inconvénients :

  1. L’entreprise devient dépendante des services du tiers fournisseur qui héberge les applications où est stockée chaque donnée lui appartenant.

Cela implique que cette dernière peut faire face à de nombreuses contraintes dans la mesure où :

  • Les données hébergées ne sont plus protégées et sont vulnérables aux virus,
  • Ou encore les applications rencontrent des problèmes techniques,
  • Les frais d’abonnement aux services SaaS augmentent
  • Des litiges peuvent également survenir entre le fournisseur d’application et l’entreprise bénéficiaire
  1. Le second inconvénient du système en SaaS réside dans la difficulté à pouvoir changer de prestataires. Ce type changement ne peut pas se faire instantanément, et par conséquent, il implique le transfert de toutes les données stockées en externe ou voire même engendrer le retour à l’utilisation des logiciels traditionnelle en interne ; ce qui est long et onéreux.
  2. Comme nous avons vu plus haut, la facturation de l’abonnement au mode SaaS est proportionnelle à son utilisation. Par conséquent, l’utilisation fréquente des applications et par plusieurs utilisateurs entraine des frais de fonctionnement non négligeable dont la valeur peut nettement excéder le prix d’achat du logiciel en interne.

Ne pas confondre le mode Saas avec le cloud computing

Ces deux concepts peuvent sembler être le même, mais attention à ne pas les confondre :

  • Le mode SaaS intervient seulement dans la fourniture d’une application sur internet et moyennant un abonnement
  • Le cloud computing propose plus, tel que l’accès à différentes infrastructures informatiques bien complètes et à distance.

Malia

Experte en marketing digital, Milia accompagne les entreprises à mieux diriger leur communication.