Catégories Entrepreneuriat

Qu’est ce que la réussite ?


La Reussite Personnelle

Dans la société moderne, la réussite en tant qu’accomplissement individuel constitue la clé du bonheur. Toutefois, de quel succès parle-t-on ici ? Ce terme renvoie en effet à une multitude de définitions subjectives. La notion de réussite se décline en deux catégories : la réussite professionnelle et la réussite personnelle. Le succès d’un point de vue professionnel passe par des démarches éducatives dans le cadre scolaire. Le succès personnel est basé sur l’amour, la famille, l’environnement et les valeurs sociales.

Les différentes perceptions de la réussite

La définition de la réussite varie en fonction de chaque individu. Ce terme renvoie à une multitude de descriptions. Tout le monde s’accorde à dire que le succès touche aussi bien la vie professionnelle que la vie privée.

Le succès vu par un philosophe moderne

Un ouvrage paru en 2002 chez Grasset & Fasquelle et intitulé « Qu’est-ce qu’une vie réussie ? » propose une définition de la réussite. Ce livre explique que la conception du succès repose sur l’époque et la vision du monde au cours de laquelle elle se place. Le philosophe Luc Ferry propose une définition en rapport avec le monde capitaliste d’aujourd’hui. Le professionnel estime que le bonheur évolue en fonction de la logique des sociétés de consommation.

La réussite abordée par un diplômé

Selon un jeune diplômé, le succès est une culture dominante chez les étudiants. Il s’agit de l’intégration à une école. Les enfants fréquentent des institutions scolaires pour s’assurer un avenir prospère. Les mauvais choix en matière de filière sont de vrais erreurs de parcours, constituant des obstacles à la réussite. D’un point de vue professionnel, ce terme renvoie à la notion d’entreprise. Pour une société, l’objectif est de gagner en efficacité. La réussite est synonyme d’équilibre, d’harmonie et d’épanouissement.

Afin de gagner en performance, chaque entreprise recherche des profils présentant un fort potentiel. Pour devenir un bon candidat et faire partie du système, il est impératif de parcourir de longues procédures d’apprentissage à l’école. Au terme de plusieurs années d’études scolaires, une formation réussie revient à acquérir des compétences techniques, relationnelles ainsi que politiques.

Le succès, c’est la réalisation de ses désirs

Pour certaines personnes, le succès se définit comme la réalisation de ses profonds désirs. La réussite, c’est vivre la vie que l’on a choisi. Le bonheur réside dans l’accomplissement de ses attentes. Le succès s’apparente ainsi à un processus vers la réalisation des désirs. Réussir, c’est posséder en abondance ce que l’on convoite le plus. La notion d’abondance ne renvoie pas forcément à des ressources financières. C’est pourquoi certaines personnes s’estiment atteindre la réussite en ayant une famille, tandis que d’autres ne le sentent que lorsqu’ils voient leurs revenus se multiplier.

En fonction de chaque personne, la réussite peut s’apparenter à : trouver l’âme sœur, faire une découverte scientifique, gagner aux championnats, avoir un bon travail, posséder une belle maison, répondre au besoin de sa famille, devenir célèbre, gagner un revenu abondant, réussir à un examen…

La réussite est un état d’esprit

Une autre définition décrit la réussite comme un état d’esprit. Il s’agit d’un sentiment de satisfaction de soi. Un manque d’assurance, de confiance en soi peut engendrer une mauvaise impression, voire un échec, ce qui conduit à une mauvaise opinion de soi. Les personnes ne peuvent espérer atteindre le succès qu’avec une pensée positive. Dans cette optique, il est capital de prendre conscience des objectifs atteignables afin d’éviter les risques de désillusion et de déception.

La réussite est subjective

Pour résumer toutes ces définitions, la réussite est subjective. Cette subjectivité s’explique par le fait que chaque personne croit en ses propres valeurs et n’a pas les mêmes aspirations. Une introspection s’impose pour trouver sa vocation : que voulez-vous réellement ? De quelle manière voyez-vous votre vie ? Quels sont vos objectifs ? Quelle est votre perception de la vie professionnelle et personnelle ? Quelles sont vos attentes ?…

La réussite professionnelle

De nombreuses solutions existent pour atteindre ses objectifs professionnels, mais la meilleure manière d’agir est de suivre une bonne éducation.

L’apprentissage est la clé de la réussite

Le succès passe par l’apprentissage dans le sens d’acquérir et de développer des compétences basiques. Ce parcours s’effectue impérativement à l’école dont la responsabilité revient principalement à l’enseignant à travers la formation et l’éducation qu’il octroie. Pour gagner en performances, les institutions scolaires ont mis en place de multiples outils et dispositifs. L’apprentissage nécessite une grande motivation. Pour accroître les motivations des étudiants, certains instituts français et européens organisent ainsi des activités pédagogiques spécifiques. Ces activités consistent à mettre les enfants en situation réelle à l’école. Cette méthode est favorable à la mémorisation, à l’assimilation des informations et au développement de la compréhension des jeunes.

La progression est de plus une source de motivation efficace qui permet au jeune d’être plus actif face à des obstacles. Notons cependant que certains étudiants se soucient plus de la comparaison sociale que de la progression. Ce genre d’attitude constitue un obstacle, car il fragilise l’enfant par rapport à l’échec.

Susciter l’intérêt de l’enfant pour réussir

La réussite débute par l’intérêt que l’on porte pour cet objectif. Pour développer cette attitude, la manière éducative la plus efficace est d’attirer les étudiants par des cours dynamiques et attractifs. Le but est de déclencher un cercle vertueux servant à attirer l’attention des élèves pour un cours particulier. L’intérêt de l’enfant pour la matière doit se faire indépendamment de la formation et du professeur. Une fois appris avec plaisir, le cours en question

Une autre méthode pour susciter son intérêt est de proposer une évaluation formative. Cet examen vise à définir les progrès à faire et à identifier les compétences déjà assimilées. Connaître les points faibles développe chez l’enfant le réflexe de vouloir les surmonter. Visualiser sa progression l’encourage à s’investir davantage en vue de sa réussite scolaire.

Se donner les moyens de réussir

Pour parvenir au succès, il faut s’en donner les moyens. Au-delà des moyens matériels, il s’agit plus des conditions psychologiques. La réussite implique effectivement une grande assurance et confiance en soi. Le succès réclame de l’organisation. Dans cette démarche, il est capital de lister et de trier les tâches à accomplir par ordre de priorité afin d’atteindre les objectifs.

Il est capital de savoir surmonter les échecs. Les enfants doivent comprendre que l’échec demeure une étape normale dans la vie scolaire. C’est également une expérience enrichissante. La meilleure méthode est de commettre les erreurs afin de mieux les identifier et de les éviter pour les projets à venir. L’enjeu est de comprendre les raisons de son échec et de parvenir à les surmonter.

Les parents et la réussite scolaire

Les parents occupent un rôle décisif dans la réussite scolaire de leurs enfants. Les adultes ont pour mission de favoriser la curiosité naturelle de leurs progénitures. Ils sont également en charge de leur soutien à la maison. Il faut noter que les parents ne sont pas des enseignants. Ces deux acteurs occupent deux rôles bien définis. L’absence de cette distinction risque de mettre l’enfant dans un état de conflit de loyauté envers ses parents et son enseignant.

Les parents doivent s’intéresser à la scolarité de leurs enfants. Ils ont le devoir de se renseigner concernant la vie sociale de l’enfant dans le cadre du système scolaire : leurs activités, leurs camarades, leurs chagrins, leurs résultats scolaires… Les adultes ont également pour mission de comprendre leurs spécificités, en l’occurrence : leurs goûts, leurs forces et leurs faiblesses. Ils les aident à fixer des objectifs concrets, à gérer leurs temps, à leur offrir un cadre propice au travail. Pour finir, les parents constituent le premier modèle pour les enfants.

Réussir sa vie personnelle

Réussir sa vie professionnelle, c’est bien. Réussir sa vie personnelle, c’est encore mieux. Ces deux notions sont en quelque sorte complémentaires.

L’amour et le succès

Pour certaines personnes, la réussite de la vie privée implique l’amour. Cette notion est l’un des éléments clés du bonheur. Après la rencontre, la passion naît. Viennent ensuite les projets communs et la relation apaisante. Avec le temps, la monotonie s’installe. Notons cependant que la routine nuit à une bonne relation de couple. Pour réussir en amour, il faut développer une certaine attitude.

L’union dans un couple demande une démonstration régulière de son intérêt envers son partenaire. Pour favoriser une bonne entente, multipliez les actes de tendresse et de dévouement. Dans une vie commune, il faut que chacun garde son autonomie. Garder votre part d’indépendance est permis mais pas au point de cacher des secrets. Pour faire simple, la réussite en amour nécessite des activités exclusives (des passions, des hobbies…) à pratiquer avec ou sans votre partenaire.

Le succès même en cas de divorce

La société actuelle impose que l’image constitue le seul garant de la crédibilité et de la légitimité. La séparation amoureuse est contraire à la réussite de la vie privée. Ce genre de situation est considéré par la société comme une preuve de l’incapacité à trouver le bonheur. Le divorce peut être perçu comme un échec d’un point de vue social.

Au même titre que la vie professionnelle, commettre des erreurs n’est pas exclu de la vie privée. Le mieux est de surmonter ces épreuves pour parvenir au succès. Réussir à la suite d’un divorce est toujours possible. Les pressions de l’environnement ne doivent constituer, en aucune façon, un obstacle à votre bonheur personnel.

La réussite et la vie de famille

On choisit ses amis et ses collègues, mais pas sa famille. En guise de définition, ce terme se résume à une entité soudée où se conserve une lutte pour l’affirmation personnelle de chaque membre. La réussite de la vie de famille demande quelques valeurs : le respect de la diversité, la reconnaissance envers chaque membre et le dialogue.

La cohésion familiale requiert des efforts personnels de chacun. Il faut noter que toutes les familles ont leurs secrets que les membres se gardent de révéler au grand public. Pour surmonter ces obstacles,  l’échange et le partage sont les maîtres mots.

Réussir sa vie personnelle en France ou aux États-Unis ?

Simples individus, diplômés, jeunes mariés ou hommes d’affaires, nombreuses sont les personnes qui souhaitent quitter la France pour partir à la recherche d’une vie meilleure à l’étranger. Les Français, au même titre que les Européens sont persuadés que les USA constituent la terre promise. Il faut considérer certains points avant de vous lancer dans un périple aux States, sous prétexte d’une vie meilleure.

Tous les pays du monde présentent leurs avantages et leurs inconvénients, et les États-Unis ne font pas exception à la règle. Avant de commencer votre périple, pensez à vos motivations à voyager aux États-Unis. Contrairement à la France et à l’Europe, les States sont considérés comme le pays des opportunités. Le territoire affiche un marché dynamique. Il peut être favorable à la prospérité d’une entreprise. Cependant, il convient de bien connaître le secteur dans lequel le marché est propice. D’un autre côté, vous pouvez envisager d’exercer un travail aux USA. Les filières tourisme, hôtellerie et restauration recrutent en masse depuis un certain temps.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

77 + = 82