Entrepreneuriat

Vendre ses photos sur internet : comment faire ?

Par Philippe , le 14 mars 2022 - 9 minutes de lecture
Vendre ses photos sur internet

Vous êtes accro à votre appareil photo et selon les avis de votre entourage, vous réalisez des clichés intéressants et de bonnes qualités. Si vous aussi, vous trouvez que vos clichés peuvent intéresser les internautes, sachez que vous pouvez les partager sur internet et en contrepartie, vous faire un peu d’argent grâce à ces photos.

À l’ère de la digitalisation, internet ouvre de multiples portes qui mènent vers une multitude d’opportunités pour se faire de l’argent facilement et parfois rapidement. Le monde de la photographie offre aujourd’hui à un large profil de photographes, la possibilité de rentabiliser leurs talents et leur passion sur internet.

Vendre ses images sur internet : qui sont les clients potentiels ?

La réponse à cette question est très simple : les entreprises. En effet, la digitalisation a donné une nouvelle dimension aux stratégies marketing des entreprises qui sont constamment à la recherche de nouvelles idées pour se démarquer et mettre en avant leurs produits et leurs services : spot publicitaire, magazine et même page web.

Le marketing digital a décuplé les besoins des entreprises en photos et images pour alimenter leurs sites vitrine en parallèle avec ses stratégies marketing traditionnelles.

Mais les entreprises ne sont pas les seules à avoir besoin de vos talents de photographe. Les blogueurs ont également besoin d’alimenter leur blog pour susciter l’intérêt des internautes et rendre les contenus web qu’ils créent périodiquement plus intéressants.

Pourquoi la vente d’images et de photos sur le web constitue-t-elle une solution intéressante pour les entreprises ?

Pour concevoir leur spot publicitaire et donner l’image qu’elles souhaitent à leurs marques, les entreprises peuvent collaborer avec des photographes professionnels ou des agences spécialisées dans ce domaine. Grâce à cette collaboration, elles sont sûres de disposer des images dont elles ont besoin pour se démarquer. Des images fidèles au message qu’elles veulent véhiculer.

Mais depuis un certain temps, les plateformes de vente d’images, comme les banques d’images, se sont fait une place dans la proposition de photos à destination des entreprises et des blogueurs qui en ont besoin. En effet, acheter des images et des photos sur internet représente une solution avantageuse pour ces entreprises, leur permettant de :

  • Optimiser leur dépense : les photos disponibles sur les différentes plateformes de vente d’images reviennent moins chères. En effet, une photo peut se vendre plus d’une fois sur internet, ce qui permet de vulgariser son prix de vente. De plus, les photos accessibles sur ces plateformes sont en grande majorité réalisées par des amateurs de photographie, ce qui justifie également le prix intéressant proposé sur ce marché.
  • Avoir plus de visibilité : les images qui sont partagées sur internet ont l’avantage d’offrir aux entreprises une visibilité plus importante, lui permettant ainsi d’atteindre plus de public. Grâce à ces photos, elles pourront donc attirer l’attention de plus de prospects.
  • Avoir plus de choix : nombreux sont les photographes qui vendent leur chef-d’œuvre sur internet. Les banques d’images et les différentes plateformes de vente de photos proposent un large choix de photos aux entreprises, grâce à la diversité de profils et de style des photographes. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les occasions.

Vendre vos photos sur internet : comment se structure votre rémunération ?

Il faut savoir que si vous avez recours aux plateformes spécialisées dans la vente en ligne de photos et d’images, sachez que vous ne déterminez pas le prix de vente de vos photos. Il est du ressort du site web auquel vous avez confié vos clichés de déterminer le prix de vos images.

Vous vous demandez alors quelle sera la somme d’argent que vous allez percevoir grâce à vos photos. L’argent que vous pouvez vous faire est composé de deux éléments :

  • Votre pourcentage de vente : compris entre 20 % et 50 % du prix de vente de la photo vendue en ligne. Ce pourcentage est déterminé par le site web de vente suivant la qualité de la photo et de votre historique de vente.
  • Les droits d’usage de l’image : vous pouvez vous faire jusqu’à 5 euros d’argent suivant la qualité de votre photo.

Comment vendre ses images sur internet ?

Pour vous faire de l’argent en ligne grâce à vos talents de photographe amateur, vous avez trois possibilités :

  • Vendre vos photos via les banques d’images ;
  • Vendre vos photos sur votre site web personnel ;
  • Vendre vos photos sur les réseaux sociaux.

Vendre vos photos via les banques d’images

Il existe des plateformes en ligne, également appelées banques d’images, sur lesquelles vous pouvez vendre vos plus belles photos pour en tirer profit. Une banque d’image est concrètement une marketplace, c’est-à-dire un intermédiaire entre les vendeurs et les acheteurs de clichés. Elle constitue une base de données en ligne riche en images, également connue sous l’appellation « Microstock ».

Cette solution est la plus simple et la plus courante pour se faire de l’argent en ligne rapidement. En effet, les banques d’images constituent les premières sources de photos des entreprises.

Les banques d’images présentent deux principaux avantages pour les photographes et vendeurs de clichés :

  • La mise en vente des photos simplifiée, grâce à une inscription rapide et une mise en ligne des clichés instantanée
  • Une visibilité importante, car les banques d’images enregistrent un trafic important, ce qui augmente considérablement vos chances de vendre vos clichés.

Elles présentent également quelques inconvénients, comme :

  • Une commission de vente assez élevée qu’elles vont vous facturer entre 30 % et 60 % du prix de vente des clichés
  • Un prix de vente assez bas, à cause de la concurrence qui est assez importante.

Malgré ces inconvénients, les banques d’images représentent une solution fiable et rapide pour vendre vos photos. Il existe plusieurs plateformes en ligne que vous pouvez facilement retrouver sur internet, mais les plus populaires en matière de vente en ligne de photos sont :

  • Alamy, qui met en ligne plus de 150 millions clichés et propose un pourcentage de 50 % pour chaque cliché vendu ;
  • Shutterstock, la plateforme est plus riche, avec ses 260 millions clichés mis en ligne, ce qui est plus intéressant pour les entreprises. Cette banque d’image vous permettra alors de profiter d’un trafic plus intéressant. Cependant, le pourcentage de vente qu’elle propose aux photographes est de 30 % maximum.
  • IStock Photo, appartenant à Getty images, une référence dans le domaine du stockage de photos. La mise en vente de photos sur cette plateforme est réglementée et nécessite une évaluation préalable de 3 clichés réalisés par le photographe qui veut vendre via la banque d’image. Le pourcentage de vente perçu par les photographes de la plateforme est de 20 %, et peut aller jusqu’à 40 % si elle a l’exclusivité sur la vente des clichés.
  • Adobe Stock, autrefois jusqu’à 64 % de pourcentage de vente connue sous le nom de Fotolia. Le fonctionnement de la plateforme se fait suivant un système de classement des photographes. Ce système de classement se base sur le nombre de ventes confirmées par chaque photographe. Plus son classement s’améliore, plus il reçoit plus d’argent. Un photographe peut percevoir, contre 33 % au minimum.

Vendre vos photos sur votre site web personnel

Si vous voulez vous faire le maximum d’argent grâce à vos plus beaux clichés, créer votre propre site web pour y vendre vos photos en ligne reste la meilleure solution possible. En effet, vendre vos clichés directement sur votre site de vente vous permet de supprimer l’intermédiaire représenté par la banque d’image, avec qui vous devez partager le prix de vente de vos photos. En ce sens, vous avez la possibilité d’encaisser la totalité du prix de votre cliché.

Contrairement aux préjugés, créer son propre site web n’est pas une tâche difficile. En effet, vous avez le choix entre plusieurs plateformes en lignes spécialisées dans l’accompagnement pour la création de site internet et qui sont faciles à manipuler, comme le CMS WordPress. WordPress est ergonomique et ne nécessite pas de connaissances particulières en informatique pour pouvoir créer un site web.

Vous pouvez également opter pour des interfaces préconçues pour créer en un instant votre site internet, comme celles que la plateforme Photoshelter propose pour 10 euros par mois lors de vos débuts. Vous avez également la possibilité de fusionner à votre site web des outils simples et efficaces comme Edwic, Squarespace ou encore Payfacile.

Vendre vos photos sur les réseaux sociaux

Enfin, vous pouvez profiter des avantages qu’offrent les réseaux sociaux pour vous permettre de vendre vos photos. Il vous suffit de procéder à la création de votre page de vente via Payfacile, qui est une démarche assez rapide et relativement simple. Grâce à votre page de vente, vous n’avez plus besoin d’un site web pour vendre vos clichés en ligne.

Lorsqu’une photo intéresse une entreprise ou un blogueur qui visite votre page Facebook, ce dernier peut en un clic accéder à l’adresse de votre page de vente pour qu’il puisse commander le cliché qui l’intéresse. Le paiement se fait ensuite en ligne. Vous pouvez également utiliser les réseaux sociaux pour d’autres projets, comme vendre un ebook.

En somme, vous pouvez profiter des opportunités qu’offrent internet pour vous faire un peu d’argent grâce à vos clichés. Pour cela, vous pouvez recourir aux services des banques d’images en ligne, mais vous pouvez également créer votre propre site internet de vente ou votre page de vente sur les réseaux sociaux. Il existe cependant des points importants que vous devez savoir avant de vous lancer dans ce business.

Vous devez respecter les droits d’auteur, la licence et l’obligation d’impression. Si vos clichés font apparaître des personnes, vous devez avoir le consentement écrit de ces dernières avant de les mettre en vente. Et enfin, vous n’avez pas le droit selon la loi de prendre en photo toute zone privée comme les terrains ou les bâtiments privés sans avoir au préalable obtenu une autorisation des propriétaires.

Philippe

Entrepreneur dans l'âme, Philippe accompagne depuis 20 ans les entreprises dans leur développement.