Catégories Lexique Business et Marketing

Définition : micro-entreprise


Qu’est-ce qu’une micro-entreprise ?

Une micro-entreprise, anciennement appelée « auto-entreprise » n’est pas une PME. Il s’agit plutôt d’une TPE (très petite entreprise). Elle doit avoir une faible taille, et doit :

  • Avoir moins de 10 salariés.
  • Et un bilan total ou un chiffre d’affaires annuel pas plus de 2 millions d’euros.

Le calcule de l’effectif de personnes travaillant dans une entreprise s’effectue par UTA (unité de travail par année). Cette dernière équivaut à une personne qui travaille à temps plein toute l’année. Les emplois en cours d’année et à temps partiel sont des fractions de l’UTA.

En général, une micro-entreprise bénéficie de régimes fiscaux adaptés. Il s’agit d’acteurs économiques primordiaux dans certains secteurs d’activités ou dans certains pays.

Micro-entreprises : un grand pourcentage des entreprises en France

Selon une étude effectuée par l’Insee en 2014, plus de 3 millions sont des micro-entreprises, si l’on compte 3,14 millions d’entreprises en France. Les TPE représentent environ 95 % des sociétés françaises.

En France, un salarié sur 5 travaille au sein d’une micro-entreprise. Cette dernière emploie plus de 3 millions de salariés sur le territoire.

Micro-entreprise : une TPE travaillant dans des secteurs d’activité bien définis

Avec leurs caractéristiques, les micro-entreprises ne peuvent exercer que dans des secteurs d’activité bien déterminés. En général, elles se retrouvent dans le secteur des services, du petit commerce et de la construction. Les micro-entreprises sont notamment les entreprises de l’artisanat proche des services (imprimerie) et de l’artisanat commercial (charcuterie, boulangerie, pâtisserie).

Les 5 premières activités exercées au sein des micro-entreprises sont les auxiliaires médicaux, la restauration traditionnelle, la pratique médicale, les travaux de maçonnerie générale, et la location de fonds de commerce et de bureaux.

Micro-entreprise : à ne pas confondre avec micro-entrepreneur

Un micro-entrepreneur, anciennement appelé « auto-entrepreneur » n’a pas de lien avec la micro-entreprise. Il s’agit d’une personne physique qui crée ou possède une entreprise individuelle afin d’exercer des activités artisanales, commerciales ou libérales. Le micro-entrepreneur bénéficie de formalités allégées sauf s’il remplit toutes les conditions de régime fiscal des micro-entreprises.

Ce régime fiscal s’applique à diverses entreprises individuelles via différentes modalités (franchise de TVA, chiffre d’affaires, type d’activité, etc.).