Catégories Services aux entreprises

Le RCS, le successeur du SMS


Le RCS, le successeur du SMS

Face à la forte concurrence et au succès mitigé rencontré par les applications de discussion instantanée proposées par Android, Google a décidé de se tourner vers le RCS (Rich Communication Services). Développé par le consortium GSMA, ce dernier est un protocole connu comme étant le successeur du SMS classique. Cette nouvelle solution de messagerie a été déployée par Google en juin 2019 et elle est disponible en France depuis le 27 juillet 2019.

Le RCS en bref

Depuis près d’une décennie, le SMS a progressivement laissé sa place à des applications telles que Whatsapp, Facebook Messenger ou iMessage. Dans l’optique de faire évoluer le SMS classique et de fournir des fonctionnalités similaires aux applis de chat de Facebook ou d’Apple, le consortium GSMA a développé le RCS.

La première version du protocole a vu le jour vers la fin des années 2000. À cette époque, il permettait aux utilisateurs d’effectuer des appels vocaux, d’écrire des messages classiques et d’accéder à un système de gestion de carnet d’adresses.

Quelques mois après le premier RCS, une version comprenant des améliorations de la messagerie et un système de partage de fichiers a été mise au point par le consortium.

Actuellement, il en est à sa cinquième version et propose une pléthore de fonctionnalités : messagerie indépendante, chat de groupe, chat en tête à tête, partage de tout type de fichiers, appels en VoIP, appels vidéo, messagerie audio, liste noire, partage de géolocalisation, etc. Contrairement à l’application Facebook Messenger ou l’iMessage d’Apple, le Rich Communication Services est un standard qui peut être utilisé par tous les fabricants de smartphone, toutes les applications, sur tous les serveurs et sur tout type d’appareils : mobile, tablette, ordinateur de bureau, etc.

À la différence du SMS traditionnel, il ne peut être utilisé sur un réseau GSM. Pour accéder aux fonctionnalités du RCS, vous devez disposer d’un smartphone compatible 4G ou Wifi.

Il est important de noter que le Rich Communication Services est commercialisé sous différents noms : Advanced Messaging, Advanced Communications, Chat, Message+, SMS+, Joyn, etc. Joyn est une marque créée par un groupement d’opérateurs téléphoniques.

Le RCS un protocole neutre

Comme dit précédemment, le RCS est un protocole pouvant être utilisé par tous les constructeurs de smartphone et intégré à toutes les applications. En optant pour ce standard, Google souhaite, d’une part, fournir des fonctionnalités qui n’ont rien à envier à celles des applis telles que Facebook Messenger, iMessage ou Whatsapp et, d’autre part, offrir aux utilisateurs une solution de messagerie accessible à tous.

Grâce au RCS, vous pouvez communiquer, partager vos fichiers et d’effectuer des appels vidéo ou audio à destination d’une autre personne utilisant appareil différent du vôtre, ainsi qu’une application différente de celle installée dans votre smartphone.

Pour bénéficier de l’ensemble des fonctionnalités proposés par le RCS, il vous suffit de télécharger un programme compatible avec le standard et de l’activer.

À titre d’information, bien que le Rich Communication Services soit un standard accessible à tous, il ne réduit aucunement la concurrence entre les développeurs et les fabricants de smartphone. En effet, chaque constructeur est libre d’élaborer leur propre interface et de choisir le nom de leur logiciel RCS.

Android Messages et Samsung Messages comptent parmi les applications compatibles avec ce standard. Ces programmes ont été conçus pour des objectifs très différents et ont leurs propres spécificités, notamment au niveau de l’interface.

Envoi SMS mobile

La sécurité : la principale faiblesse du protocole RCS

Si le côté neutre du protocole est un atout pouvant accélérer son adoption par un grand nombre d’utilisateurs, le niveau de sécurité qu’il offre constitue un important frein à son succès.

Contrairement aux applications comme Facebook Messenger, Whatsapp, iMessage d’Apple ou Skype de Microsoft, le Rich Communication Services n’est pas chiffré de bout en bout, tout comme le SMS classique. Néanmoins, il faut savoir que le Short Message Service utilise un réseau téléphonique contrôlé généralement par le Gouvernement et dispose donc d’un niveau de sécurité plus élevé que le RCS.

Dans l’optique de rassurer les consommateurs sur la protection de leur privée, Google a déclaré que les messages envoyés depuis solution de messagerie utilisant le protocole RCS sont automatiquement effacés de sa base de données, une fois qu’ils sont acheminés vers leur destinataire. Cependant, malgré cette mesure prise par la firme de Mountain View, de nombreux utilisateurs sont encore réticents à opter pour le RCS dans leurs échanges.

À noter que le chiffrement de bout en bout est le dispositif de sécurité de base de toutes les applications de chat proposées sur le marché. Les craintes des consommateurs concernant le niveau de confidentialité proposé par le logiciel RCS de Google sont donc tout à fait justifiées et cela, malgré les dispositions prises par la firme.

Le faible retour sur investissement : un autre frein à l’adoption du protocole RCS

Outre les problèmes au niveau de la confidentialité, le RCS nécessite l’intervention de nombreux acteurs parmi lesquels on peut citer les opérateurs. Pour mettre ce standard à la disposition de leurs clients, ces derniers doivent mettre en place un support adapté sur leur réseau, ce qui représente un investissement non négligeable.

Si de nombreux opérateurs sont encore réticents à adopter ce protocole, c’est en grande partie dû à la rentabilisation encore incertaine de l’investissement qu’ils doivent réaliser. En effet, les applications de messagerie développées par des entreprises privées telles qu’Apple, Facebook ou Microsoft sont largement entrées dans les habitudes des consommateurs et les chances que ceux-ci se tournent vers une nouvelle appli de chat utilisant le RCS sont extrêmement limitées.

Cependant, il faut savoir que malgré les nombreux obstacles qui peuvent freiner l’adoption du Rich Communication Services, Google prévoit de renforcer le déploiement de cette technologie et de fournir les efforts nécessaires pour faire de son application, une solution de messagerie incontournable, à l’instar de Messenger, de Whatsapp ou du iMessage d’Apple.

Par ailleurs, quelques acteurs évoluant dans le domaine de la télécommunication souhaitent travailler de concert pour favoriser l’adoption du protocole RCS et mettre fin à la domination des grandes entreprises proposant des solutions de messagerie (Facebook, Apple, Microsoft, etc.).

Quelles que soient les difficultés auxquelles le Rich Communication Services est confronté, il semblerait que ce standard soit promis à un grand avenir. S’il suscite encore la réticence des utilisateurs, mais aussi de certains opérateurs, son adoption par ceux-ci ne serait qu’une question de temps.

Pour l’instant, en France, les quatre principaux opérateurs (Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom) ne se sont pas encore prononcés sur l’avenir du RCS.

Si vous souhaitez accéder à davantage d’informations sur ce standard, nous vous invitons à consulter cet article de Spot Hit.

L’activation du protocole RCS dans l’application Messages de Google

Le déploiement de l’application RCS de Google est effectif depuis le 27 juillet 2019, en France ainsi qu’au Royaume-Uni. Bien que le protocole Rich Communication Services ne soit pas encore entré dans les habitudes des Français, sachez que vous pouvez d’ores et déjà profiter de ses nombreuses fonctionnalités en procédant à son activation au niveau de votre smartphone.

Dans un premier temps, nous vous conseillons de vérifier si votre smartphone est compatible 4G ou dispose d’une connexion Wifi, avant de commencer l’activation. De manière générale, les appareils mobiles Android lancés sur le marché pendant les cinq dernières années peuvent se connecter à un réseau de quatrième génération.

Après les vérifications, vous devez télécharger l’application de Google appelée Messages, si elle ne compte pas parmi les applications natives de votre smartphone. Une fois le programme téléchargé et installé, vous devez le lancer et vous rendre dans la section dédiée aux réglages. Pour ce faire, repérez les points de suspension placés en haut à droite de l’application, cliquez dessus puis choisissez « Paramètres ».

Dans la partie dédiée aux réglages, accédez à la rubrique « Fonctionnalités de chat » et sélectionnez l’option RCS pour commencer les démarches nécessaires à l’activation du protocole.

Après avoir cliqué sur RCS, vous devez généralement accepter les conditions d’utilisation et les règles imposées par Google au niveau de la confidentialité. Parmi ces règles, on peut citer la vérification régulière de votre numéro de téléphone par la firme de Mountain View.

Une fois que vous aurez cliqué sur « J’accepte », Google entame le processus de validation de votre numéro. Cette étape peut être plus ou moins longue. Cependant, si vous remarquez que le chargement est figé, nous vous conseillons de fermer l’application et de le relancer. Sur certains téléphones, l’application RCS peut subir quelques légers bugs, notamment lors de la validation du numéro.

Dès que votre numéro est validé, l’application vous offre la possibilité de procéder à des réglages, avant de vous laisser profiter de l’ensemble des fonctionnalités du Rich Communication Services.

Les fonctionnalités de l’application Messages pouvant être activées ou désactivées

Après la validation de votre numéro, différentes pages dédiées aux réglages se succèdent pour vous permettre d’activer ou de désactiver certaines options de l’application RCS de Google.

Vous pouvez entre autres désactiver la confirmation de lecture et l’ensemble des indicateurs permettant à vos interlocuteurs de savoir que vous être en train de rédiger un message.

Hormis les indicateurs, les différentes pages dédiées aux réglages de l’appli Messages vous permettent d’émettre des consignes spécifiques concernant les téléchargements. Selon vos préférences, vous pouvez désactiver le téléchargement automatique des fichiers envoyés par vos contacts ou de l’activer essentiellement pour des fichiers, dont le poids n’excède pas un certain plafond.

Le logiciel fixe le poids des fichiers pouvant être téléchargés automatiquement à 107 Mo. Cependant, vous pouvez réduire ce plafond ou l’augmenter, en fonction de vos besoins.

Concernant les messages non envoyés, le logiciel de messagerie de Google vous propose différentes options. Vous pouvez choisir de ne jamais les renvoyer, de recevoir une confirmation de l’application RCS avant chaque renvoi ou de toujours procéder à un renvoi automatique.

Dans le cas où le smartphone de votre interlocuteur n’est pas en itinérance et que vous avez activé le renvoi systématique, le programme va renvoyer vos messages sous forme de SMS ou de MMS.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

37 − = 36