Catégories Entreprenariat

Comment devenir assistant d’éducation ?


devenir assistant d'éducation

Vous avez du mal à vous lancer à votre compte ? Finalement l’entreprenariat n’est pas votre domaine et vous vous préférez opter pour un poste de salarié, dans le domaine de l’éducation ? Le métier de Surveillant scolaire ou Assistant d’Éducation (AED) est particulièrement intéressant. En effet, l’Assistant pédagogique assure la sécurité des élèves, tout en les encadrant. Mais comment faire pour obtenir un tel poste poste ? Nous vous parlons des missions d’un AED, des formations nécessaires et de la rémunération, pour que vous ayez les idées plus claires.

Les principales fonctions des assistants d’éducation

En quelques mots, un assistant scolaire assure la surveillance des élèves dans l’établissement pour lequel il travaille. Ce métier est aussi bien possible dans le domaine public que dans le domaine privé. Il en est de même pour une école maternelle, un collège ou un lycée. Vous devez assurer :

  • Le contrôle de toutes les entrées et sorties de l’établissement.
  • Le respect des règlements par les enseignants durant les examens.
  • Un service en « ronde » pour surveiller les éventuels retards, ou pour vous assurer qu’aucun étudiant ne traîne dans l’établissement.
  • Que tout le monde est présent durant les sorties hors d’écoles. Il faut notamment que chacun respecte les règles.

En tant qu’AED, vos missions ne se limitent pas à la surveillance, vous :

  • Distribuez les billets de retenues et d’absences.
  • Assistez les différents personnels pour diverses activités éducatives.
  • Accueillez les nouveaux élèves et les nouveaux personnels, tout en veillant à ce qu’ils s’intègrent parfaitement à l’environnement dans l’école.
  • Assistez à d’autres activités telles que l’aide aux devoirs, les activités culturelles, etc.
  • Garantissez une prise en charge adaptée aux étudiants ayant un handicap.
  • Assurez la création d’une relation durable entre les partenaires de l’établissement et les personnels de la communauté éducative.
  • Jouez le rôle de médiateur entre les enseignants et les élèves.

Puisque les lycéens sont plus âgés, et donc, autonome, un surveillant pédagogique travaillant dans un lycée se tourne plus vers le suivi pédagogique et l’orientation des étudiants. Vous devez faire en sorte de déterminer les difficultés des élèves, et de les aider. Cela ne vous donne quand même pas la permission de trop vous engager.

Assistant éducatif : les qualités et études

Les qualités requises pour devenir un surveillant scolaire

Avant toute chose, un bon AED doit maîtriser le règlement intérieur de l’école, puisqu’il va veiller à son respect. Vous devez également détenir des connaissances sur les lois régissant le secteur éducatif.

En plus d’être un très bon observateur, vous devez avoir un sens de l’écoute irréprochable afin de pouvoir gérer les éventuels conflits entre étudiants. Toutefois, cela ne vous prive pas de l’obligation de vous faire respecter par tous, autant les enseignants que les élèves de l’école. Un assistant d’éducation doit ainsi maîtriser la communication, la sociologie et la psychologie.

À part ces qualités, vous devez également maîtriser les outils informatiques, ou au minimum, le pack Microsoft Office. En effet, un surveillant scolaire va recenser les retards, contrôler les absences, et s’occuper de l’accueil téléphonique. Avec l’avancée à grands pas de la technologie, il se peut que vous deviez manier souvent des portables, tablettes et/ou ordinateurs.

Les études requises pour devenir surveillant scolaire

Sachez que l’obtention de l’emploi d’assistant éducatif ne nécessite pas obligatoirement des études supérieures, bien que certains établissements recherchent des diplômes supérieurs. Il faut juste que vous ayez votre BAC, et la chance vous sourit. Ce poste vous sera notamment d’une grande utilité pour la préparation d’un concours réalisé à distance, ou pour vous familiariser à une vie professionnelle. Elle peut vous aider à avoir accès à un concours pour obtenir le diplôme de vos rêves.

Pour faire partie des assistants pédagogiques, vous devez avoir un diplôme Bac+2. Cela s’explique par le fait que ces personnels vont exercer au sein des lycées.

Toutefois, sachez que :

  • Il faut avoir plus de 20 ans pour être compté parmi les assistants dans une école maternelle, un collège ou un lycée.
  • Les boursiers restent prioritaires au moment du recrutement,et également durant les congés scolaires rémunérés de l’académie.

Surveillant d’école : salaire et évolution de la carrière

La rémunération d’un assistant d’éducation dépend de votre échelon et de votre grade. En général, si vous vous trouvez à l’échelon 3 du grade C, votre salaire pour un service à temps plein est de 1498,47 €. Ce dernier correspond amplement au SMIC. Vous bénéficierez également de paiements durant les vacances payées. Toutefois, les étudiants boursiers sont plus privilégiés.

De nos jours, l’emploi de surveillant scolaire attire plutôt les jeunes étudiants souhaitant commencer une vie professionnelle, ou préparant des concours. Il fait donc partie des plus ou moins rares métiers temporaires. Veillez ainsi à ce que vous ayez une orientation professionnelle bien claire, et un projet bien défini, parce que cet emploi n’offre aucun débouché à l’heure actuelle. Le fait de vous développer au sein d’une vie professionnelle peut améliorer vos futurs résultats de concours. Sachez que ce poste est souvent en grande rotation. Les personnels militaires, et les travailleurs en pleine transition peuvent également s’intéresser à cet emploi.

La durée d’un contrat des assistants éducatifs est amplement renouvelable. Toutefois, la durée maximale est de 6 ans. Dans le cas d’un service à temps plein réparti sur 39 semaines, vous aurez droit à un crédit de formation qui diminuera vos horaires à 36 heures au lieu de 41,10 heures. Si vous travaillez dans un lycée avec un internat, il est possible de travailler la nuit, ce qui pourrait être favorable aux étudiants.

Devenir assistant d’enseignement : les formations à réaliser

Ce métier ne nécessite aucune formation en théorie. Vous n’avez pas à chercher de grandes écoles adaptées à ce travail. Toutefois, il est plus serein et idéal de maîtriser l’animation socioculturelle, afin d’exercer à merveille vos missions. Vous pouvez par exemple vous spécialiser dans le sport aquatique ou l’équitation, mais cela reste facultatif. Avant toute chose, un surveillant d’académie doit être un animateur, dans tous les sens du terme. Vous pouvez ainsi vous ouvrir à différentes sortes de formations, mais privilégiez ce qui vous passionne.

Après votre BAC, vous pouvez par exemple vous orienter vers un Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport ou BPJEPS en animation sociale, animation culturelle ou Loisirs tous publics. Vous pouvez également utiliser les multiples armes du BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur) pour faire partie des meilleurs assistants éducatifs.

La formation BAFA s’effectue en 3 étapes, pendant une durée maximale de 3 mois. Vous aurez deux sessions théoriques, espacées d’un stage pratique. Pour bénéficier de cette formation, inscrivez-vous d’abord auprès du ministère Jeunesse et Sports en France. Puis, le cursus comprend :

  • Une formation générale (d’au moins 8 jours) pour :
    • Prendre connaissance des structures et publics qui vont vous accueillir pour votre futur travail.
    • Acquérir un esprit d’équipe, parce que vous devez travailler avec d’autres assistants éducatifs.
    • Et pour apprendre à préparer, découvrir et animer les différents jeux, activités et chants, des éléments clés de ce travail.
  • Un stage pratique (d’au moins 14 jours) au sein d’une situation réelle accompagnée de groupes d’enfants et d’équipe d’assistants d’éducation. Vous devez rechercher votre lieu de stage, puis vous planifiez votre recrutement avec l’académie de votre choix. Cette autonomie vous aide également à vous exercer dans vos futures recherches d’emploi. Il est à noter que vous avez jusqu’à 18 mois après la première formation, pour effectuer ce stage.
  • Une qualification ou un approfondissement (d’au moins 6 à 8 jours) dans la fonction de surveillant d’école. Vous avez le choix entre vous spécialiser dans une compétence sportive, ou approfondir un thème. Cette dernière étape de la formation comprend notamment :
    • L’enrichissement et la consolidation de tous vos acquis.
    • L’analyse de votre stage pratique.
    • Et votre qualification pour la thématique de votre choix.

 Postuler pour un poste d’assistant d’éducation

La recherche d’un emploi n’est pas toujours tâche facile. Vous pouvez rechercher un poste sur les sites spécialisés pour les offres d’emploi. La méthode du bouche-à-oreille peut également vous être d’une grande aide. Après avoir trouvé une annonce correspondant à vos préférences, vous devez d’abord déposer votre candidature, soit en vous rendant directement à l’académie qui vous intéresse, soit par l’intermédiaire du portail académique. Rassurez-vous, l’on recense actuellement de plus en plus de surveillants, parce que l’éducation nationale veut créer de nouveaux emplois, et le nombre d’étudiants nécessitant un certain niveau d’accompagnement ne cesse de croître.

Après le dépôt de votre candidature, vous effectuerez un entretien avec le conseiller principal d’éducation ou le directeur lui-même. Préparez-vous à répondre à des questions pratiques en rapport avec le métier, dans le style : « Quelle attitude aurez-vous devant un élève qui s’évanouit? » Si vous avez déjà des années d’expérience, vos chances d’obtenir le poste peuvent être plus élevées.

Lorsque vous déposez votre candidature, veillez à bien soigner votre lettre de motivation, en plus d’un CV mettant en valeur toutes vos qualités, en rapport avec l’emploi sollicité.

Le métier de surveillant éducatif est ainsi très intéressant, surtout si vous êtes encore étudiant. Maintenant que vous avez pris connaissance des conditions et moyens pour exercer ce métier, recherchez un poste dans votre commune de la France, et devenez un excellent AED.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

3 + 6 =