Catégories Lexique Business et Marketing

Définition : sous-traitance


Définition : sous-traitance

Sous-traitance : la définition

La sous-traitance est le fait qu’une société demande à une autre d’effectuer des travaux et prestations préalablement demandés par un client. Ce travail peut être réalisé en partie ou en totalité par le sous-traitant. Ce dernier réalise alors cette mission ou tâche pour l’entrepreneur principal.

La sous-traitance est réalisée suite à la signature d’un contrat par les deux parties. Les résultats rendus par le sous-traitant doivent correspondre aux exigences et besoins de l’entrepreneur principal.

Sous-traitance : une pratique particulière

Un donneur d’ordre ou commanditaire peut avoir recours à un sous-traitant dans le cas ou il n’a pas suffisamment de moyens pour réaliser le travail tout seul. Il peut s’agir d’absence de moyens matériels, financiers, techniques ou humains. La sous-traitance est, par exemple, très cotée pour les entreprises d’assistanat téléphonique.

Un commanditaire peut également adopter la sous-traitance grâce à certaines compétences spéciales du sous-traitant.

Sous-traitance : une alternative avantageuse

Contrairement au fournisseur, le sous-traitant participe au travail qui demande ses services. La sous-traitance est particulièrement intéressante. Un donneur d’ordre peut maîtriser de manière plus flexible ses engagements auprès du client principal. Par ailleurs, l’entreprise intermédiaire a moins de risques financiers. En effet, ses charges deviennent variables, cette société n’affecte plus ses employés dans ces missions.

Une sous-traitance permet également une meilleure gérance des coûts et ressources pour chaque production. Cette pratique est également avantageuse pour le sous-traitant :

  • Il s’épargne les frais de publicité, la promotion de la marque, et les autres services commerciaux.
  • Le sous-traitant a droit à des contrats avec de fixes garanties pour le long ou le court terme. Par ailleurs, son rapport avec le commanditaire peut évoluer vers un véritable partenariat à grande relation de confiance.
  • Il adosse sa croissance aux grandes entreprises, en s’associant avec ces dernières.
  • Enfin, le sous-traitant peut réduire les frais relatifs aux services de conception, selon les clauses du contrat.

Les avantages d’une sous-traitance ne sont palpables que lorsque les choses sont faites de manière réglo et légale.

La sous-traitance dans divers domaines d’activité

La sous-traitance est très pratiquée en France pour les grandes et moyennes entreprises. Les commanditaires ont recours aux sous-traitants afin de mobiliser une main d’œuvre pour leur production. Les donneurs d’ordre n’ont pas de contrats de travail à signer avec les salariés, dans ce cas. Les entreprises commanditaires n’auront ni personnel à payer ni matériel à gérer. Elles n’auront qu’à s’occuper des charges variables.

La sous-traitance est une alternative idéale pour mieux gérer les pics d’activité. En effet, le donneur d’ordre peut se concentrer sur les prestations les plus importantes pour sa croissance.

Dans le domaine des services, la sous-traitance assure la réalisation de prestations non compris dans le secteur d’activité de la société. Lors d’une externalisation de spécialité, le commanditaire peut accéder plus facilement à des technologies et procédés spécifiques.