Services aux entreprises

Le pick-to-light débarque dans nos entrepôts !

Par Manuel , le 5 novembre 2020 — 6 minutes de lecture
Visu Le Pick To Light Debarque Dans Nos Entrepots.jpg

Désormais, la réduction du nombre de mouvements et opérations à effectuer dans l’entrepôt entre plus que jamais en considération, à travers des techniques employées pour l’amélioration de l’efficacité des opérateurs. Dans cette optique, le recours à la technologie Pick-to-light demeure parmi l’une des méthodes les plus plébiscitées pour y parvenir.

Le Pick-to-light et ses méthodes de guidage lumineux

Le procédé du Pick-to-light évoque un système de prélèvement facilité par l’observation et le guidage de signaux lumineux. Il autorise, en grande partie, un traitement assisté par ordinateur des préparatifs de commandes. Étant utilisée dans des entrepôts logistiques, en particulier dans des usines de montage ou de fabrication, la conception du pick to light connaît aujourd’hui un franc succès, que ce soit pour les industries ou encore pour les entreprises dématérialisées. Il trouve également son application dans la gestion des commandes au sein des plateformes de distribution.

Ce système de soutien à des tâches courantes au sein d’un entrepôt logistique est basé sur un principe simple. La méthode se focalise globalement sur la mise en valeur d’une technologie de guidage lumineux. En réalité, l’opérateur chargé du prélèvement des marchandises en stockage dans l’entrepôt est dirigé dans son action par des voyants lumineux. À cet effet, une lumière (light) s’illumine à proximité de l’emplacement où se situe le produit commandé. Il s’agit, en réalité, d’un terminal informatique doté d’un scanner intégré et connecté à un contrôleur. Bien évidemment, ce dernier est relié au dispositif de gestion de stock de l’entrepôt.

Pour des raisons pratiques, des afficheurs numériques ainsi que des voyants lumineux sont en liaison avec un WCS ou Warehouse contrôle system. En tout cas, ce dernier fait partie des éléments du système de gestion de stock. À vrai dire, ce système autorise le repérage systématique des positions des produits dans l’entrepôt. Il donne ainsi accès à une gestion automatisée de toutes les tâches habituelles dans un lieu d’entreposage.

entrepôt pick to light

Distinction entre le Pick-to-light et le put-to-light

Il s’agit de deux méthodes de prélèvement qui sont pilotées par des solutions informatiques de gestion. En réalité, un logiciel de gestion d’entrepôt dirige le fonctionnement de toutes les balises lumineuses du dispositif de guidage. C’est justement le logiciel WMS qui est en charge de la transmission des informations à tous les opérateurs en activité dans le magasin. De toute manière, le matériel peut être configuré selon la méthode adoptée en mode Pick-to-light ou en option put-to-light. Quoi qu’il en soit, il faut noter que l’enchaînement des ordres d’exécution des tâches est nettement différent.

La gestion de stock par Pick-to-light

À l’aide de ce système, un témoin lumineux donne des indications à l’opérateur sur la nature du produit à prélever et le nombre de références faisant l’objet d’une extraction. Une fois l’opération réalisée, le préparateur effectue le conditionnement des produits dans un carton correspondant aux instructions reçues. Par la suite, la lumière s’éteint automatiquement à la fin de la réalisation de l’opération. En principe, un convoyeur pour bacs ou cartons se situant dans le couloir principal de l’entrepôt se charge du transport des colis vers leur nouvelle destination.

La prise en charge des colis par Put-to-light

Avec l’adoption de ce procédé de Put-to-light, la luminosité du terminal indique au préparateur de commandes la nature et le nombre de produits référencés à emballer. Il donne également des précisions sur les colis à placer sur un compartiment d’un rayonnage. Bien entendu, c’est un système très usité pour la phase de réapprovisionnement du rayonnage de stockage. Toutefois, son utilité réside aussi dans l’assistance des préparatifs du picking. De surcroît, le put-to-light favorise l’accélération de la dernière étape de la préparation de commandes. L’emploi des cartons correspondants déposés dans les rayonnages pour le placement du prélèvement est indiqué par des signaux lumineux dénommés « Put-to-light ».

Parfois, l’utilisation de ce procédé s’allie à l’emploi de convoyeurs et d’autres méthodes d’entreposage automatisées du type des transstockeurs pour bacs ou cartons. De cette manière, le transstockeur assure la technique de picking des marchandises. Une fois la collecte de l’intégralité des commandes terminée, les opérateurs entreprennent des travaux de tri et vont emballer les produits ainsi obtenus dans des colis pour être expédiés ultérieurement.

entrepôt pick to light gestion des stocks

Le Pick-to-light pour une forte activité de préparation de commandes

Au bout du compte, le système de Pick-to-light est fortement recommandé pour des installations destinées à recevoir des flux importants des marchandises. Entre autres, il donne accès à une fluidité opérationnelle des mouvements du stockage des marchandises. Dans la même optique, il contribue énormément à la réduction du nombre de déplacements effectués par le premier responsable de la gestion des stocks au sein de l’entrepôt. Ce qui fait ressortir que ce système tend à favoriser l’accroissement de la productivité de chaque intervenant dans la préparation des commandes.

L’optimisation des rendements internes d’une entreprise est garantie à tout moment à l’aide de cette méthode de gestion optimale. Par ailleurs, il participe également à la diminution significative des erreurs commises dans toutes les manipulations au sein du magasin. En général, le recours à cette méthode innovante permet l’établissement d’un système de contrôle immédiat. Ce qui ne manque pas d’améliorer en permanence la qualité des prestations offertes à la clientèle. Tous les délais d’envoi des commandes sont convenablement respectés avec des risques d’erreurs moindres.

Des modules flexibles et adaptables à tous les besoins d’entreprise

Progressivement, les promoteurs de solutions Pick-to-light ne cessent de développer de nouvelles versions des logiciels dimensionnées à la hauteur des attentes des entreprises actuelles. Ils s’efforcent d’entreprendre des solutions personnalisées en fonction des demandes spécifiques des clients. En réalité, l’option d’un dispositif de Pick-to-light est tributaire de plusieurs paramètres. Divers facteurs interviennent dans ce choix. Entre autres, on peut citer le nombre d’articles à gérer, la présence de plusieurs types de produits et bien d’autres encore.

En définitive, dans l’univers de l’e-commerce à grande échelle, le Pick-to-light permet de diminuer les risques d’erreurs rattachées à l’emploi des fiches de stocks traditionnelles dans le processus de prélèvement de produit. Il s’agit d’ailleurs en outre, d’un système zéro papier ! De plus, cette méthode de gestion de la logistique offre une garantie réelle pour la réalisation des économies financières du fait qu’elle figure parmi les solutions les moins chères. L’origine de cette faiblesse de coût provient essentiellement de l’allègement de la charge de travail de l’opérateur en charge de la gestion proprement dite des stocks des marchandises.

Manuel

Manuel a lancé sa première entreprise à l'âge de 17 ans, aujourd'hui il est à la tête de 3 sociétés.