Catégories Visibilité et marketing

Obfuscation de liens et manipulation Google


Manipulation Google Obfuscation De Liens

L’obfuscation de liens est, tout comme le cloaking de maillage, une technique apparue avec la technique de Page Rank sculpting. Cette technique a pour ambition de driver la popularité attribuée par le maillage vers des pages précises en limitant les pertes de jus. L’obfuscation de liens est donc une technique qui permet de dissimuler des liens à Google, tout en les conservant actifs et visibles pour l’Internaute. C’est l’une des grandes passions de l’agence SEO 410 Gone. On vous en dit plus sur cette technique de manipulation Google dans cet article.

Cela existe toujours le Page Rank ?

Oui, mais il a changé, ou plutôt il a évolué… Fut un temps on pouvait créer des pages sans liens et ça créait du Page Rank qu’on drivait et c’était réglé. Mais ça, c’était avant ! Désormais, un peu à la manière du TrustFlow, le Page Rank est thématique. Il implique juste le fait d’optimiser le glissement sémantique entre deux liens.

Obfuscation de liens et glissement sémantique

Avant de parler de la manière d’obfusquer, il faut s’avoir quoi obfusquer et pourquoi. Avant de vouloir supprimer des mentions légales et des formulaires de contact à tout va, il va falloir déjà optimiser l’existant.

Selon moi la meilleure technique reste le bon sens, ça a le mérite d’être rapide et efficace. Vous pourrez ainsi mettre en place des silos pour ne pas dire des cocons sémantiques façon Laurent Bourrelly avec une dextérité très efficace.

Maintenant si vous voulez la jouer approche scientifique, IA, algorithme ou que sais-je il existe de nombreux outils très efficaces pour cela :

  • Cocon Se avec les metamots
  • Your Text Guru
  • Visiblis

A mon sens l’approche la plus poussée et la plus pédagogique et transparente et celle de Visiblis, au moins après quelques séances vous ferez toutes vos optimisations bien plus naturellement.

Ces outils vous permettront clairement d’identifier quelles pages doivent faire des liens vers quelles autres pages par proximité sémantique. En effet si votre site parle à la fois de design graphique et de programmation, il peut être pertinent de ne pas tout lier ensemble.

Comment obfusquer ces liens en JavaScript ?

Déjà, on n’utilise pas le rel= « nofollow ». Vous le savez peut-être déjà mais on ne le dira jamais assez. Le nofollow diffuse du jus dans le vide. En gros si vous avez 2 liens sortants depuis une page dont un en nofollow, le liens « normal » ne transmettra que 50% du jus. Veillez donc à bien bannir cette pratique.

On peut ensuite se poser la question : cloaking ou obfuscation de liens ? In finé c’est pareil en termes de résultat, on pourrait discuter sur la pérennité de l’obfuscation versus les crawlers JavaScript, et du risques (complètement faux) de la pénalisation du cloaking de maillage interne. De notre côté on utilise les deux, le critère étant que l’obfuscation est plus facile à appréhender pour des webmasters non-initiés. Le cloaking impliquant de bien anticiper les différents niveaux de couches de cache serveurs. Pour plus d’informations sur la méthode d’obfuscation en javascript, nous vous invitons à lire ce tutoriel. Vous le verrez dans le tutoriel, l’idée est de ne pas alerter le bot de Google avec des fonctions onclick() ou des balises a. Tous nos tests ont montrés jusqu’ici qu’un trop faible niveau d’obfuscation a tendance a être détecté par Google.

Une fois que la mécanique classique d’un click est « cachée » (obfusquée) pour Google, il faut en faire de même avec le format de l’url, c’est pour cela que nous l’encodons en base 64.

Plus étonnant mais efficace aussi, le button onclick que nous n’utilisons pas, bien que nous confirmons qu’il n’est pas crawlé.
<button onclick= »location.href=’https://fr.semrush.com' »>SEMrush</button>

Conclusion

En résumé, l’obfuscation permets de bien diriger le jus des liens externes et internes vers les pages que l’on souhaite optimiser. Il faut s’entourer d’un développeur pour une première implémentation et surtout ne pas confondre crawl de la page cible et perte de jus, ce sont deux choses totalement décorrélées. Alors bonne obfuscation à vous !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

74 − 64 =